Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Coups de coeur de l'été 2008 avec l'oenothèque Alsace.

Publié par stéphanew sur 7 Septembre 2008, 17:13pm

Catégories : #avec l'oenothèque Alsace

Nouveau rendez-vous avec l’œnothèque Alsace et Thierry Meyer qui partage avec nous ses coups de cœurs de l’été 2008.

 

Une sélection de 18 bouteilles allant du crémant aux traditionnelles sélections de grains nobles.

 

Crémant Chardonnay 2006 Fernand Engel (8.10 euros) : Un nez très mur sur les fruits jaunes. En bouche, la mousse est souple et le breuvage est vineux mais avec une belle fraicheur. Beaucoup de gras apporté certainement par une belle vendange. Petite douceur dans le dosage. Un très bon crémant.16/20

 

Muscat 2006 Domaine Mader (5.70 euros) : Nez de fleurs blanches très pur pour le millésime. La mise en bouche est un peu ronde mais l’ensemble se boit sec. Cette cuvée n’est toutefois pas très vibrante dans son expression. Un muscat1que je trouve assez simple et sans grande complexité. 13/20

 

Pinot blanc médaillé 2007 Wolfberger (4.95 euros) : Un nez fruité et épicé avec un poil de sous-bois. La bouche est fraiche et franche en attaque avec une profondeur confortable dans sa gamme. La finale est moyennement longue. Une très belle surprise que ce pinot blanc élégant et vrai faisant honneur à ce cépage. 14/20

 

Sylvaner vieilles vignes 2007 Cave de Ribeauvillé (5.80 euros) : Nez sur le biscuit à la fraise. L’attaque est grasse et l’on perçoit une pointe de résiduelle. Ce n’est pas très dérangeant mais l’acidité un peu en marge n’équilibre pas ce sylvaner. Cette bouteille m’avait pourtant plu il y a quelques semaines in situ, à la cave. 13/20 mais à revoir.

 

Sylvaner 2007 Aimé Stentz (4.40 euros) : Le nez est parfumé, fumé sur des notes de houblon. La bouche est droite, sèche élancé avec une belle fraicheur. Ce sylvaner présente également une fine minéralité qui allonge la finale. Un sylvaner de terroir sans mention de ce dernier. Super rapport Q/P 14.5/20

 

Auxerrois Muhlweg 2006 Jean et Guillaume Rapp (4.40 euros) Nez de biscuit, de mie de pain, de beurre trahissant un élevage sous bois. La belle mise en bouche laisse place à beaucoup de gras en milieu de bouche. Petite pointe de résiduelle qui va demander un peu de bouteille pour se fondre. Finale longue. Encore une belle bouteille de ce domaine. Va vraiment falloir y faire un tour. 14/20

 

Auxerrois 2006 René Simonis (4.60 euros) Nez floral, grillé et torréfié. La mise en bouche est franche mais son expression médiane est beaucoup plus massive avec une acidité plus fondue. La finale est longue, saline et fumé. Un style un peu top massif pour le moment. 14.5/20

 

Pinot blanc cuvée réservée 2005 Domaine Paul Gaschy (5.00 euros) Nez de fruits confits, de pruneaux cuits. La bouche est fumé, massive avec une acidité fine sur une trame un peu sucré. On y perçoit toutefois une assez belle salinité. Cette bouteille semble oxydée, elle ne sera donc pas évaluée.

 

Muscat grand cru Wineck-Schlossberg 2006 Vincent Spannagel (12.20 euros) Nez très aromatique, sur le miel, les épices évoluant sur le sureau. La bouche est rectiligne et fine malgré les sucres résiduels. Un muscat très aromatique et élégant riche et structuré. 16/20

 

Pinot gris grand cru Brand 2005 Paul Buecher (12.90 euros) Nez épicé et floral. Petite rondeur en mise puis très gras ce vin est très plaisant en l’état. L’acidité est profonde et la finale est longue. 15/20.

 

Riesling Schiefferberg 2005 Domaine Willy Gisselbrecht (8.40 euros) Le nez est floral très parfumé sur des notes de cailloux et de bonbon. L’attaque est presque douce puis l’acidité prend le relais pour donner beaucoup de classe à la cuvée. Le milieu de bouche est très salin et la finale est confortable. Deuxième de fois de la semaine que je déguste cette bouteille. C’est toujours aussi bon et bien fait. 15/20

 

Riesling grand cru kastelberg 2006 Domaine Remy Gresser (20.00 euros) Nez fumé sur les cailloux. Rond en mise se vin présente beaucoup de fraicheur et une belle minéralité, très profonde. Je suis certainement passé a coté de ce cru. A revoir. 14/20

 

Riesling brandluft 2005 Albert Seltz (11.20 euros) Nez sur les fruits jaunes et les épices. Gaz en mise. L’acidité est mure mais l’ensemble est un peu trop souple et la finale tannique est légèrement amère. Encore une bouteille dégusté deux fois cette semaine et je n’aime toujours pas !! 14/20

 

Riesling grand cru Kirchberg de Barr Domaine Haering (15.00 euros) Le nez est floral et épicé. La bouche est tendue et sèche avec une pointe grillé. L’ensemble est minéral en milieu de bouche avec beaucoup de profondeur. La fin de bouche est longue. Un très beau riesling grand cru.  16/20

 

Riesling grand cru Schoennenbourg 2005 Dopf et Irion (19.00 euros) Le nez est discret, caillouteux. La bouche est saline dès la mise en bouche donnant beaucoup de caractère à ce vin sec. L’ensemble est presque austère mais la longueur est belle. Une bouteille magnifique digne de ce grand cru si particulier de Riquewihr. 17/20

 

Gewurztraminer vendanges tardives 2005 Maurice Schoech (23.00 euros) Le nez est très expressif, sur les fruits jaunes, exotiques avec une touche d’épice. Léger perlant en attaque, moelleux mais très fin et très équilibré avec une acidité très profonde. La fin de bouche est minérale et longue. Une magnifique VT très digeste. On se contente de boire en silence.  17.5/20

 

Gewurztraminer Kaefferkopf Sélection de grains nobles 2004 Frédéric Geschiekt (30.00 euros) Le nez est discret mais on soupçonne le botrytis. La bouche est ample, liquoreuse pas trop lourde mais la cuvée manque un poil de fraicheur pour être vraiment digeste. Je suis un peu moins persuadé par cette SGN mais ce domaine est inconnu au bataillon. Il semble pourtant faire de belle chose. Il reste donc encore des domaines à explorer. 16/20

 

Riesling Herrenreben sélection de grain noble 2005 Schoenheitz (31.00 euros) Nez sur les agrumes, la mandarine en particulier. La bouche est d’une finesse superlative sur une superbe liqueur. L’ensemble est très pur, très élégant et hyper digeste. Silence dans la salle nous sommes la devant un monument. La finesse en bouteille signée par un domaine discret éloigné de la route du vin. 18.5/20

 

 

Superbe série, une fois de plus. Cette session, et les autres,  permettent de mettre des sensations sur les CR rédigés par Thierry pour le guide Bettane et Dessauve.

Mes coups de cœur personnels,  le crémant de Engel, le Schoennenbourg 2005 Dopf et Irion et le Herrenreben sélection de grain noble 2005 Schoenheitz.


http://www.oenoalsace.com/
 

Stéphane

 

 

 

      

Commenter cet article

fil 13/09/2008 17:29

Je mettrai votre blog en lien sur le mien.

Je déguste également pas mal d'Alsace: Avec les photos en plus:

http://mapassionduvin.over-blog.com/

stéphanew 13/09/2008 17:56


ok, je place votre site en lien sur mon blog.
stéphanew


Archives

Articles récents