750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’Alsace est connue pour ces vins blancs et son unique vin rouge, encore qu’entre rosé et véritable rouge on peut faire une distinction.

 

La liste des cépages actuellement autorisé est presque aussi longue qu’à Châteauneuf du pape mais saviez vous que ce nombre était 3 fois plus important sous la révolution Française.

 

Voici une petite liste des cépages connus au XVIIIème siècle :

  • Lampersch, Trollinger (Lombard)
  • Burger (Elbin, Elbing, Rheinalbe, Burgele)
  • Grand Raeuschling, Raeuschling
  • Hinsch, Hennisch
  • Süssling ou Gutedel qui prendra le nom de Chasselas
  • Muscateller (muscat)
  • Vaelterliner, Rothraifler
  • Riesling
  • Bockshoden (le Bockstraube en 1644)
  • Herdolber (Hardolber en 1644)
  • Silberling, Weissklaevner (pinot blanc)
  • Thalgewachs, Fürderling
  • Knipperling, Ortlieber, Turkheimer, petit Rüschling (Knipperlé)
  • Frauentraube
  • Rothedel ou Schwartzedel (peut être le Traminer)
  • Grauklaevner, Tokay (pinot gris)
  • Bayonne, Faerber
  • Klaevner rouge (pinot noir)
  • Weissedel, Traminer blanc
  • Schlitzedel (Schlitzer en 1644) petit gentil ordinaire
  • Grünedel

 (en vert les cépages toujours plantés..)


Cela fait une grande famille de cépages !!

 

Alors l’Alsace du XXIème siècle est toujours compliquée ??


stéphane 

 

 

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :