Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Publié par stephanew sur 19 Mars 2017, 17:06pm

Catégories : #Alsace Pinot Gris

On parle de plus en plus de notion de terroir en Alsace mais le cépage reste un des acteurs clés de l’expression d’un vin.

Il y a également des millésimes globalement plus favorables à certain cépage et 2010 a signé de très beaux pinots gris. Paradoxalement, je ne suis pas un grand amateur de ce cépage mais j’avais encavé quelques exemplaires sur des beaux domaines. Il était temps de les partager avec quelques amateurs.

Alsace Pinot gris Hinterbourg 2010 Klee Frères (Granit)

Nez peu expressif à l’ouverture évoluant sur les fruits exotiques, la réglisse avec un coté pâtissier. La bouche est souple, riche mais net complétement orientée vers le sucre dans un profil assez simple manquant un peu de fraicheur et de tension. Finale un peu chaude. 13/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace Pinot gris Fromenteau 2010 Domaine Josmeyer (grave, alluvion)

Impression liégeuse à l’ouverture le nez sera un peu plus net le lendemain restant sur des notes de sous-bois et de vieux bois et des fruits secs. La bouche est du même profil avec une amertume un peu trop en avant, un coté austère et tannique pas agréable. Le vin reste sec mais toutefois assez juteux. Dommage pour le style trop rustique sur cette bouteille. 12/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace Pinot gris Holder 2010 Domaine Schoenheitz (Granit touche argile)

Nez explosif assez classique sur les fruits jaunes et blancs. La bouche est aérienne, de profil ½ sec, élancée sur une belle matière avec de l’élégance. Un vin évident, bien en place, très digeste. 15/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace Pinot gris réserve 2010 Domaine Albert Boxler (Granit)

Nez complexe, sur les fruits jaunes, la nèfle et la menthe. La bouche est riche, élégante avec un milieu plus sec. Profil tendu, cristallin tout en restant très ferme sur de beaux amers. Finale sapide et fraiche. 16,5/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace grand cru Brand Pinot gris 2010 Domaine Josmeyer (Granit)

Nez complexe sur le froment, les fruits secs avec des touches fumées dans un style sérieux et pas très drôle. La bouche est franche, sèche, juteuse et l’ensemble est intense, puissant, viril comme le veut le terroir presque violent. Un vin de grande table qui n’aura peur de rien. Finale un peu haute en alcool. 18/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace grand cru Pinot gris Sommerberg « W » 2010 Domaine Albert Boxler (Granit)

Nez flatteur sur le poivre blanc et des relents de pâtisserie. La bouche est lisse, extrêmement fluide sans la moindre aspérité, tout en élégance dans une certaine plénitude malgré une richesse confortable dans un beau moelleux. Un vin aérien, évident, tout simplement redoutable à la dégustation avec de la froce dans le jus. 18/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace grand cru Rangen de Thann Clos Saint Urbain Pinot gris 2010 Domaine Zind-Humbrecht (volcanique)

Nez sur le sous-bois, des touches fumées et tourbées, quasiment impossible de trouver le cépage. La bouche arrive à concilier une grande finesse avec une force extrême d’où rien ne dépasse dans cette linéarité d’une précision redoutable. Vin ultra propre, lumineux, d’une richesse folle avec 50 g/L de SR, on imagine alors sans mal la force de l’acidité pour trouver cet équilibre. 19/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace grand cru Rangen de Thann Clos Saint Théobald Pinot gris 2010 Domaine Schoffit (volcanique)

Nez austère à l’ouverture tirant sur les fruits exotiques voire blancs et les épices. La bouche est fluide, lisse, de profil ½ sec, très homogène et cohérente avec une grosse acidité, plus affirmée que sur le précédent. Le profil est strictement le même que sur le ZH avec cette grande sapidité, juste un peu moins extrême, plus conventionnel et consensuel. Finale grasse. 18/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace Pinot gris Horain 2010 Domaine Emile Beyer (calcaire muschelkalk)

Nez très mûr sur les fruits jaunes, de la réglisse, des notes herbacées apportant de la fraicheur. La bouche est ample, large, bien assise sur sa base calcaire. L’ensemble reste gourmand avec une forte présence sur de beaux amers. 16/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace grand cru Steinert Pinot gris 2010 Domaine Rieflé-Landmann (calcaire)

Nez sur les épices, les fruits jaunes, c’est net et classique. La bouche est ample, riche mais dense dans un style franc et sérieux avec une matière bien en place. Beaucoup de mâche et de puissance. 17/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace grand cru Kirchberg de Barr Pinot gris 2010 Domaine André Rieffel (calcaire)

Nez fumé, herbacé, pain grillé et pointe de champignon. La bouche est riche mais n’arrive pas à trouver son équilibre, l’ensemble manquant de relief et de définition. 14/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace Pinot gris Brandhurst 2010 Domaine Rolly-Gassmann (marne du lias)

Nez sur la poire, la menthe et les fruits blancs. La bouche est ample, généreuse avec un petit déficit de fraicheur. L’ensemble est compact, juteux avec beaucoup de présence et de longueur. 15,5/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Alsace grand cru Hengst Pinot gris 2010 Domaine Albert Mann (calcaire muschelkalk, argile)

Nez complexe sur du froment et des notes fruitées. La bouche est dense, riche, ample avec de la profondeur et de la puissance. Salinité large pour ce vin qui en met plein la vue, à réserver su un dessert. 18/20

Série d'Alsace et Alsace grand cru pinot gris 2010

Cette dégustation partager avec des amateurs a permis au travers d’un cépage et d’un millésime unique de se concentrer sur les familles de terroir. bien évidemment elle n’est pas exhaustive mais mon budget est limité.

Ainsi, les pinots gris sur terroir granitique vont être immédiatement plaisants, aguicheurs, très élégant avec de la finesse, une grande buvabilité et une verticalité rafraichissante. Par contre ils seront certainement plus difficiles à placer à table ou alors sur des plats simples sans quitter l’apéritif.

Le terroir volcanique du Rangen va apporter une puissance supplémentaire, une force tellurique tout en restant d’une grande finesse.

Avec les calcaires arrive la table. Sans doute moins sexy, moins immédiat que les vins de Granit, ils sont bien assis sur leur base calcaire avec un surplus de profondeur et de largeur dans la minéralité. Aucun poisson, crustacé ne pourra résister à un calcaire et les pinots gris pourront répondre aux volailles mais avec une bonne dose de crème.

Merci aux domaines Emile Beyer et Rieflé pour avoir offert les bouteilles, sympathique coup de pouce pour les défenseurs des terroirs.

Stéphane

Commenter cet article

antoine 20/03/2017 09:58

Salut Stéphane,
merci pour ce beau compte-rendu, et ta promotion des cépages et terroirs d'Alsace en général. C'est grâce à ton blog notamment que je me suis ouvert progressivement à cette région, qui est ma favorite en vins blancs depuis plusieurs années maintenant. Alors continue de partager tes expériences de dégustations, elles font des émules !
Antoine.

stephane 20/03/2017 18:22

Bonjour,

Merci beaucoup pour ce message qui me va droit au coeur. Cela me motive pour continuer encore et encore.

Stéphane

Archives

Articles récents