750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C’est le constat effectué par l’AFSSA. En effet les viticultures traditionnelles et bios utilisent tout deux du cuivre. Ce métal lourd étant d’ailleurs le seul rempart au mildiou dans l’agriculture bio.

La loi actuelle autorise les producteurs à répandre 6 kg/ha de cuivre par an. Cette quantité n’est pas suffisante les années de forte pression de la maladie mais ceci est une valeur moyenne sur 5 ans. Une année saine laisse son cota de cuivre à une année très pluvieuse, on peut facilement se retrouver avec 8 voire 10 kg/ha ces années là.  

L’AFSSA propose de passer à 4kg/ha et par an cette quantité de cuivre pour limiter l’impact de ce métal sur les animaux et les sols.

Avec seulement 4 kg/ha la viticulture bio est menacée, même dans les années moyennes.

Stéphane

Tag(s) : #Informations diverses

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :