750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Muscat grand cru Goldert 2004 Domaine Zind-Humbrecht :



Nez complexe, d’herbe fraichement coupée, de citron confit, de fruits à chair blanche avec une toute petite touche torréfiée et épicée. La bouche présente un bel équilibre entre une acidité bien maitrisé et une petite douceur. Le milieu de bouche est sapide et minérale. Un vin qui prend de la largeur. Un bel alsace issu d’un des terroirs de prédilection du muscat. Finale sur les fruits rouges, la fraise, la groseille. La bouche est encore fraiche mais c’est notes d’herbacées, sans arriver jusqu’au foin me laisse penser que ce muscat est déjà passé dans sa dernière phase, celle des amateurs de muscat vieux.  16/20

note du domaine : 

Muscat Goldert 2004

Mise en bouteille : septembre 2005; Alcool acquis : 12.9° alc ; Sucres résiduels : 10 g/l ; Rendement : 55hl/ha ; Optimum de dégustation: 2008-2016 ; Age moyen des vignes : 26 ans ; Surface : 0.23 ha, Terroir : calcaire oolithique exposé est, 90 % Muscat d’Alsace, 10 % Ottonel. Indice 2

Aussi loin que remonte nos recherches, il semblerait que le muscat faisait toujours partie de l’histoire du Goldert. Le terroir de calcaire oolithique du Goldert -un calcaire très pur- est exposé est sur une pente assez douce. Le climat plus tardif de Gueberschwihr, accentué par des sols marneux riches, favorise une maturation lente des raisins et un équilibre basé sur une acidité très fine. Le muscat du Goldert était en fait récolté à la même maturité que le Herrenweg, mais avec une acidité supérieure. Les levures indigènes sont en général plus sensibles à l’acidité, ce qui explique pourquoi la fermentation s’est arrêtée en conservant une petite quantité de sucres résiduels.


1/2006:
le nez est encore fermé, sur une réserve très minérale, presque austère, proche d’un riesling. Une aération modérée (un passage en carafe est fortement recommandé sur ce vin lorsque goûté jeune) révèlera toute la richesse en arômes de fruits. La bouche dévoile un joli équilibre entre une rondeur discrète et une finale longue marquée par une acidité fine. Ce muscat bénéficiera d’une garde de quelques années avant d’être pleinement apprécié.

Tag(s) : #Alsace Muscat

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :