Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

Publié par stephanew sur 16 Septembre 2017, 07:41am

Catégories : #A la confrérie Saint Etienne et CIVA, #Alsace grand cru Riesling

Le Thème de ce soir est Les grands terroirs à l'épreuve du temps", une nouvelle occasion de déguster des vins de l’Œnothèque de la Confrérie Saint Etienne. 

 

L’idée de ce soir et de proposer une sélection de vin de terroir, pas forcément classé en grand cru en mixant les domaines sans taper dans les grands millésimes pour confronter l’idée du temps qui passe et du vin qui reste.

 

Dégustation dans l'ordre décroissant des millésimes le 07/09/2017. 

 

Alsace pinot blanc Strangenberg 1994 Maison Heim

Nez mur sur l’abricot, le miel, des notes grillées et des épices avec une bonne dose de soleil. La bouche est ample sur une amertume longue et bien en place offrant un bel équilibre. Profil ½ sec dans un jus épais, compact et une acidité un peu faible mais suffisamment tactile pour intéresser le dégustateur. Terroir de calcaire dur sur la commune de Westhalten.  14/20

Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

Alsace grand cru Sommerberg Riesling 1996 Domaine Kuehn

Nez plaisant sur la fraise, la pêche confite, la menthe et des notes d’herbes fraiches. L’attaque est pointue puis beaucoup plus grasse, glissante avec une acidité un peu malique mais fondue. Vin vif et rond en même temps qui cherche donc un peu sa direction. Finale simple un peu brutale. Terroir granitique sur la commune de Niedermorschwihr. 13,5/20

Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

Alsace grand cru Furstentum Gewurztraminer Cuvée Laurence 1992 Domaine Weinbach

Nez très floral à l’ouverture dans un style délicat, pointe de citronnelle. La bouche est riche, opulente de largeur moyenne dans un ensemble fondu une acidité un peu juste mais qui sans manquer de charme manque un peu de grandeur dans un millésime pas simple du tout. Finale épicée. Reste la classe des grands terroirs et des grandes maisons. Terroir marno-calcaro-gréseux sur les communes de Kientzheim et Sigolsheim.16/20

Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

Alsace pinot gris Patergarten 1991 Domaine Paul Blanck

Nez sur les fruits jaunes, net, mûr tout en restant un peu simple. La bouche est légère mais plaisante d’une densité relative mais sur une fraicheur préservée mais partant un peu dans tous les sens aujourd’hui, 26 ans après ! Un vin de grave sur un millésime froid ne faisant pas forcément un vin de grande garde mais son contact est instructif pour comprendre les terroirs. Terroir de Graves, sable et terroirs argilo-calcaires sur la commune de Kaysersberg. 13/20

Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

Alsace grand cru Hengst Gewurztraminer 1991 Domaine Zind-Humbrecht

Nez torréfié sur le café avec des notes de passerillage et des agrumes. La bouche est moelleuse, une acidité droite, juteuse, large et surtout puissante sur de très grands amers. Le terroir de ce Grand Cru est essentiellement constitué par des conglomérats oligocènes et marnes calcaires sur la commune de Wintzenheim avec la patte et le savoir faire de ce grand domaine. 17/20

Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

Alsace grand cru Florimont Gewurztraminer 1990 Domaine René Meyer

Nez un peu vieux, sur la boite à épices, le cuir. La bouche est moelleuse, large, structure correcte mais un peu percutante et pas très harmonieuse. Un vin sauvé par le millésime. Terroir Argilo-calciare sur les communes d’Ingersheim et Katzenthal. 14/20

Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

Alsace pinot gris Herrenweg Réserve Personnelle 1989 Domaine Barmes-Buecher

Nez d’une grande rigueur, austère sur le froment avec une touche de réduction. La bouche est dense, élancée, puissante et profonde d’une grande tenue pour le terroir. Un vin sec d’une vendange très mûre et vinifiée à fond. Finale qui revient en force pour compléter ce tableau hallucinant. Terroir sablo-limoneux sur la commune de Turckheim. 18/20

Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

Alsace Riesling Clos Saint Landelin 1977 Domaine Muré

Nez froid, sauvage sur le sous-bois, des notes herbacées, épices, cire et des fruits à l’eau de vie. La bouche est lisse, fluide avec un tout petit gras, sans grande accroche et une acidité aimable qui aurait pu être plus rustique sans la maitrise du domaine sur ce tout petit millésime. Vin soyeux avant une finale sur la sauge. Preuve que sur ce grand terroir argilo-calcaire il est toujours possible de sauver les meubles. 15/20  

Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

Alsace Riesling Schoenenberg 1977 Domaine René Schmidt

Nez sur la boite à chaussures avec des touches fumées, de coquille et de plâtre signant bien le Schoenenbourg. La bouche est vive sur une grosse acidité avec des notes iodées très saline mais l’ensemble est austère, longiligne et strident. Cette fois pas de miracle. Beau terroir, belle maison à cette époque mais mauvais millésime. Terroir de marne-calcaire à Riquewihr. 14/20

Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

Alsace Gewurztraminer Schlossberg 1976 Domaine André Blanck

Nez sur les épices, de la menthe sèche. La bouche est douce, suave puis dense avec une belle amertume en milieu de bouche. Vin dynamique, tactile mais un peu strict et austère en finale, certainement un coup de stress hydrique sous la canicule de 76 qui n’a pas épargnée et ce terroir drainant. De beaux restes tout de même. Terroir granitique à Kaysersberg. 16/20

Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

Alsace Gewurztraminer Kaefferkopf 1971 Domaine Sick-Dreyer

Nez sur les fruits jaunes, le chocolat et le pralin. Bouche très suave, élégante puis élancée avec de la mâche, une certaine opulence mais aussi une pointe de chaleur et beaucoup d’épices. Finale dans le prolongement de la bouche. Terroir compliqué du granit au calcaire. 15/20

Les grands terroirs à l'épreuve du temps à la Confrérie Saint Etienne

L’empreinte du terroir est indéniable sur certains vins de ce soir comme le Hengst ou le Schoenenberg(ourg) mais également discrète voire absente comme pour le 96 ou le 90 tout juste sauvé par ce millésime inratable. 

 

De ce constat il faut en déduire que derrière une grande bouteille il y a parfois un grand terroir mais toujours un grand vinificateur. Et comme on ne fait pas d’un singe un champion, même au volant d’une formule 1, on ne fera pas de grand vin de terroir sans la main de l’homme pour orchestré l’ensemble ; pour prendre la bonne décision au bon moment, faire le bon geste à la vigne, laisser le temps au temps en cave.

 

On comprend mieux la constance des grandes familles viticoles alsaciennes, comme Muré par exemple avec cette improbable Clos Saint Landelin 1977, si petit millésime qu’il ne figure même pas sur l’étiquette. Ou encore ce surprenant Schlossberg 76 d’André Blanck avec cette combinaison cépage/terroir/millésime assez rare.

Globalement cette série démontre une fois de plus la grande capacité de garde des vins d’Alsace, garde ne veut pas dire bonification et certaines bouteilles auraient dû être consommées bien plus tôt.

 

Stéphane

Commenter cet article

Archives

Articles récents