Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Soirée Vins du Rhône Nord avec le club AOC de Barr.

Publié par stephanew sur 29 Décembre 2011, 06:30am

Catégories : #CR Club AOC de Barr

Soirée Rhône nord.

 

Dernière soirée du club AOC de Barr (et non pas celui de la Wantzenau ou de Kientzville) Après une soirée surprise à laquelle je n’ai pas participé et une soirée sur les vins des cotes d’Auvergne qui ne me motive pas à rédiger un compte rendu voici ce qui est pour l’instant la soirée sur la dernière région des grands vins rouges de France qui a encore gardé la tête sur les épaules en ce qui concerne le prix des vins. Les prix de cette série sont ceux annoncés par les participants et les origines sont diverses, cavistes, cave personnelle, cave professionnelle. Nous sommes loin des tarifs de Bordeaux ou de la Bourgogne à niveau de qualité équivalent.

 

Bouteilles ouvertes quelques temps avant la soirée, non carafées. Verre Spigelau. 

 

Côte-Rôtie Côte Rozier 2008 Patrick et Christophe Bonnefond (44 euros)

Robe sombre avec des reflets violets. Nez sur la suie, avec des touches de cassis, herbacées le tout très mur sur un beau boisé.  La bouche est elle aussi boisée puis gagne en souplesse avec des tannins fins dans une bouche large, moyennement profonde. Finale sèche sur le poivre noir et fraicheur d’ensemble correct. 14,5/20

 

Fleurie La roilette 2009 Domaine Metrat (vin pirate)

La robe est aussi sombre avec les mêmes reflets violets. Nez sur les fruits rouges, la fraise, la framboise, la cerise, façon jus de fruit. Bouche fluide, gourmande et légère aux tannins discrets. Rien ne semble accrocher la plénitude mais il faut dire qu’il ne se passe pas grand chose. Réglisse et finale fraiche avec des tannins un peu plus fermes. 13/20

 

Crozes-Hermitage 2007 Domaine Graillot (18,90 euros)

Robe sombre. Nez sur le poivron, la tomate, le cassis, la myrtille, le poivre avec un grillé et des notes réduites façon cul de poule. La bouche est vive avec une très forte acidité sur une profondeur moyenne des tannins secs et une petite matière. Certainement un problème de bouteille ou de tirage. Dommage car je n’entends que du bien de ce domaine.10/20

 

Saint Joseph 2007 Gérard Courbis (19,90 euros)

Robe toujours opaque. Nez floral sur le cuir, les épices, la viande le tout avec délicatesse. La bouche est pleine, dense, large avec un beau touché aidé par des tannins gras, racés et tendus. Finale un peu plus simple mais beau vin. 15,5/20

saint joseph 2007 gérard courbis

 

Côte-Rôtie Rose pourpre 2006 Pierre Gaillard (55 euros)

Robe rouge sombre. Nez confit sur la tomate, les fleurs, les fruits noirs, la myrtille mais aussi la prune sur un beau boisé. La bouche est gourmande avec du fond des tannins puissants sur un boisé assez marqué mais pas plancheux. Bonne longueur pour ce vin massif manquant de charme et de précision. 14/20

côte rotie côte 2006 gaillard

 

Hermitage Le Gréal 2006 Marc Sorel (58 euros)

Nez sur l’olive verte, la myrtille, les épices, la noix de muscade. Bouche veloutée en attaque ayant beaucoup d’ampleur et de générosité, des tannins gras et puissant en milieu mais le vin garde ce croquant cette suavité si plaisante avec une absence de bois. Finale qui a du coffre et de la longueur. Un très beau vin. 17/20

 

Cornas Les Challiots 2005 Thierry Allemand (37 euros)

Robe très sombre. Nez fumé sur les fleurs, la violette,  avec des relents de poivron le tout propre et net. Bouche très aromatique,  aux tannins fins et senteur de bois nobles le tout sur une acidité présente rendant le breuvage tendu, presque austère. La finale est rude avec des tannins plus massifs voire presque raides. 15/20

 

Ajaccio 2006 Domaine Comte Peraldi (vin pirate)

Robe tendre. Nez curieux, animal, floral avec des touches de pétard. La bouche est souple avec malgré cela une amertume certaine. Fin, longiligne sur la réglisse avec des tannins secs. 14/20

 

Côte-Rôtie La Sereine noire 2004 Mathilde et Yves Gangloff (70 euros)

Robe sombre, évoluée. Nez sur les fruits noirs de bonnes maturités avec de la cerise mais aussi du café, des notes de suies, fumées sur un boisé élégant. La bouche est souple, fumée sur le tabac blond, des tannins précis et souples. Un vin équilibré, frais à la finale expressive. 16/20

côte rotie côte 2004 gangloff

 

Alsace Pinot noir 2003 Koehly (vin pirate)

Robe tendre. Nez curieux sur les épices, le chocolat avec des touches animales. Le nez va rapidement virer au cidre (la première bouteille ne sentait que ça) La bouche est sphérique avec des tannins très souples. Finale un peu juste, sèche et courte. Un vin visiblement plus qu’en bout de course. NN

 

Côte-Rôtie Côte Brune 2002 JP et JL Jamet (30 euros)

Robe pourpre. Nez sur le poivre noir, la réglisse, la suie, le lard, le maggi avec des senteurs d’agrumes. La bouche est fluide et souple, dans une belle matière aux tannins polis et francs. Un grand vin honnête et  droit dans un petit millésime qui trouve vite ses limites, mais, qui s’en sort plutôt bien. 15,5/20

côte rotie côte brune 2002 jamet

 

Côte-Rôtie 2001 JP et JL Jamet (40 euros)

Nez complexe sur la garigue, les fleurs, la cerise, les épices, la croute de pain. La bouche est fraiche avec des tannins précis, une belle mâche grâce à un volume généreux et belle présence. Un rouge tactile, minéral. 16,5/20

côte rotie 2001 Jamet

 

Cornas Cuvée Renard 1998 Thierry Allemand (69 euros)

Robe toujours sombre. Nez sur le cassis, la myrtille, la suie, le bois avec des notes végétales. La bouche est fraiche, tendue, précise, digeste, très structuré avec des tannins enrobés dans une franche acidité. Un vrai bon jus de fruit à la finale ferme. 16/20

 

Faut vraiment que je passe plus de temps avec les vins de cette région qui semble regorger de belles choses.

 

Stéphane 

 

Commenter cet article

FRED 29/12/2011 10:17


oui enfin, je tiens à modérer tes prix : celui qui veut actuellement attraper une bouteille de côte brune de jamet paiera bien plus de 30 euros, ainsi que celui qui voudra se payer une côte rôtie
2001... à l'époque, on pouvait avoir des seconds crus classés comme las cases entre 40 et 50 euros... et des premiers pour 80 !

stephanew 29/12/2011 10:25



Et aujourd'hui combien vaut un Chambertin de bonne facture, 100 euros ! un Montrachet ? 250 euros, un Las Case ? 150 euros. L'hermitage de Sorel n'est vraiment pas cher à coté.


Stéphane



Archives

Articles récents