Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Présentation du millésime 2012 au domaine Schoenheitz à Wihr Au Val.

Publié par stephanew sur 25 Juillet 2013, 19:07pm

Catégories : #Visite chez le vigneron

Présentation du millésime 2012 au domaine Schoenheitz à Wihr Au Val.

(juin 2013)

 

Après deux journées à reboucher des vieux millésimes avec Henri et Adrien, et avant un pique nique, c’est pour un marathon de dégustation que je me rends au domaine Schoenheitz. Quel plaisir d’y retrouver tous les vins en bouteilles et en cuves actuellement disponibles au domaine. Les vins présentés sont accompagnés de quelques mises en bouche concoctées par La Nouvelle Auberge également à Wihr au Val et des macarons de chez Gilg, célèbre pâtissier aux trois boutiques, Colmar, Turckheim et Ribeauvillé. 

 

Les Schoenheitz exploitent 15 hectares concentrés sur les coteaux granitiques sur lesquels sont délimités trois terroirs.

 

Le Linsenberg, au sol très caillouteux, le Herrenreben, caillouteux et sablonneux et le Holder avec sa pointe d’argile. Les expositions sont toutes plein Sud.

 photo-copie-1.JPG

Les Pinot noir 2012 et 2011.

 

Deux terroirs pour ce cépage, le Herrenreben avec ses vignes de 40 ans d’âge sur 100 ares et le Linsenberg aux vignes bien plus jeunes (environ 10 ans) sur seulement 13 ares. Il faut à cela rajouter 78 ares de vignes âgées de 25 en moyenne pour la cuvée Saint Grégoire.   

 

Alsace Pinot noir 2012

Robe aux reflets violets. Nez très net et pur sur la cerise. Bouche tendre, aux tannins souples dans un style gourmand. Un peu sec et chaud en finale. Bien-

 

Alsace Pinot noir Saint Grégoire 2012 (en cours d’élevage en barriques)

Robe d’un beau rouge. Très beau nez sur le végétal noble, la ronce, la réglisse avec une pointe fumée, des fruits noirs. Bouche soyeuse, fluide et fraiche, juteuse avec un supplément de race. Beau vin de caractère. Très bien-

 

Alsace Pinot noir Herrenreben 2012 (en cours d’élevage en barriques)

Robe aux reflets violets semblant très jeune. Nez réduit sur la noisette, encore sur l’élevage. Bouche ronde, gourmande avec des tannins plus serrés, plus compacte. Finale fraiche. Bien+

 

Alsace Pinot noir Linsenberg 2012 (en cours d’élevage en barriques)

Robe aux reflets jeunes. Nez floral avec une pointe de réglisse. La bouche est fluide, fine sur des tannins précis. Beaucoup plus de race et de définition mais 1 seule barrique ! Très bien.     

 

Rendement entre 17 et 19 hl/ha pour les rouges 2012 et une vendange autour 08 octobre mais que les vins sont beaux, précis, racés, marqués par les terroirs. Préférence pour le Linsenberg mais l’unique barrique ne me laissera certainement pas l’opportunité d’en acquérir. Reste le Saint Grégoire 2012 pas loin derrière dans l’absolue même si le style est assez différent.

 

Alsace Pinot noir Saint Grégoire 2011.

Nez discret signant bien le terroir, suie, olive herbe aromatique. Bouche grasse, soyeuse avec des tannins enrobés et fondus dans la masse. Très bien +

 

Alsace Pinot noir Herrenreben 2011.

Nez torréfié sur le tabac blond, la noix de muscade, les épices. Bouche sphérique sur des tannins souples rendant le vin facile d’approche. Le vin manque un peu de tenu pour l’heure. Bien

 

Alsace Pinot noir Linsenberg 2011.

Nez boisé sur le romarin, les herbes aromatiques en général. Belle densité en bouche sur une structure fine, pointue, dynamique et toujours ce jus bien plaisant. Très bien

 

On reprend les mêmes mais sur 2011, un millésime plus précoce cette fois avec une vendanges autour du 27 septembre. A nouveau un avantage certain pour le Linsenberg mais le Saint Grégoire déjà en place et avenant lui vol presque l’affiche. Rendement autour de 40-50 hl/ha.

 

Les crémants

 

120 ares d’auxerrois de 15 ans d’âge moyen pour les bulles du domaine, intégralement réalisées sur place. A noter que tous les crémants Schoenheitz sont d’un millésime unique, seul la date de dégorgement fait qu’il apparaît ou non sur l’étiquette. Ainsi le 2010 dégorgé après 2 ans de lattes porte uniquement la mention « Brut » Il sera millésimé au bout de 5 ans de latte si les résultats futurs restent encourageants.

 

Crémant Brut Blanc de Blanc 2011 100% Auxerrois.

Bouteille dégorgée lors de la dégustation. Nez frais sur les fruits blancs, la poire. La bulle est déjà très fine pour ce crémant gourmand et ample. Bien

 

Crémant Brut Blanc de Blanc « 2010 » 100% Auxerrois.

Nez sur les agrumes, la fleur d’oranger. La bouche est tendue, croquante, saline, droite et dynamique.  Un crémant qui restera pour partie 5 ans sur lattes pour une version millésimé. Bien +

 

Crémant Brut Blanc de Blanc 2007 100% Auxerrois.

Nez sur les fruits rouges. La bouche est ample et généreuse et la bulle toujours aussi fine au dégazage lent. Crémant toujours aussi bon, évident. Très bien

 

Trois grands crémants toujours sur des bulles fines et non dosés. A noter que le domaine va certainement proposer un 2008 une fois l’excellent 2007 terminé.

 

Les blancs 2012

 

Alsace Pinot blanc Val saint Grégoire 2012 (brut de cuve) SR <5 g/l

Nez sur les fruits blancs, les épices encore fermentaire. La bouche est croquante, pleine, charnue et grasse. Vin de soif par excellence. Bien+

 

Alsace Muscat 2012 SR 7,5 g/l

Nez sur la groseille avec des touches musquées. Bouche fraiche, croquante, sèche avec une profondeur correcte sur des notes végétale, florales. Belle race pour ce muscat complet. Bien+

 

Alsace Riesling Classique 2012 (brut de cuve) SR <5 g/l

Nez sur les épices, les agrumes, les fleurs blanches. La bouche est simple, fluide et franche dans un style vin de soif. Bien-

 

Alsace Riesling Holder 2012 (brut de cuve) SR <5 g/l

Nez pur sur les agrumes. Bouche structurée, ferme, pleine encore un peu juste en finale. Bien

 

Alsace Riesling Herrenreben 2012 (brut de cuve) SR <5 g/l

Nez a nouveau sur les agrumes, l’orange. La bouche est complexe avec une belle race sur une structure fondue, fraiche. Finale longue et saline. Très bien +

 

Alsace Riesling Linsenberg 2012 (brut de cuve) SR <5 g/l

Nez fumé sur les épices avec des relents grillés. La bouche est ronde, sphérique mais sèche sur une minéralité compacte, ferme. Petite amertume en finale. Très bien.

 

Alsace Pinot gris 2012 (brut de cuve) SR <10 g/l

Nez classique sur les fruits blancs. Bouche ronde, en demi corps, pas très complexe et les quelques sucres sont curieusement perceptibles pour le moment. Bien-

 

Alsace Pinot gris Val Saint Grégoire 2012 (brut de cuve) SR <10 g/l

Nez classe et bien dessiné. La sucrosité est plus discrète pour ce vin ample et généreux. Beaucoup de mâche et de jus. Grande homogénéité. Très bien-

 

Alsace Pinot gris Herrenreben 2012 (brut de cuve) SR <20 g/l

Nez discret sur les fruits blancs, la mie de pain. La bouche est riche, soyeuse, homogène sur une acidité ferme parfaitement fondue dans le breuvage. Ensemble minéral ponctué d’une belle amertume. Très bien

 

Alsace Pinot gris Holder 2012 (brut de cuve) SR <25 g/l

Nez sur les fleurs et les épices. La bouche est fluide, semble moins riche que le précédent, mais l’ensemble est globalement plus simple dans un coté sphérique. Bien-

 

Alsace gewurztraminer 2012 SR 18,8 g/l

Le nez est superbe, sur des notes de fleurs fraiches, c’est franc et net. La bouche est ronde, très élégante, saline avec des relents fumés. Finale un peu juste. Bien +

 

Alsace gewurztraminer Holder 2012 (brut de cuve) SR <25 g/l

Nez très fruité avec des touches de poivre blanc. La bouche est très dense, minérale, structurée et racée. Très bien

 

Gel en hiver, humidité à la floraison, grêle le 10 juillet, mois d’aout très chaud et fraicheur en octobre pour les vendanges, voilà le millésime 2012. Ah non, il faut rajouter les sangliers qui ont mangé une belle partie de la récolte encore sur pieds. Et bien les quelques bouteilles produites vont faire le bonheur des amateurs car la qualité est au RDV. Coup de cœur le riesling Herrenreben (27 hl/ha) pour les pinot gris Val Saint Grégoire (27 hl/ha) et Herrenreben (14 hl/ha). Que ces rendements sont bas…..

 photo-copie.JPG

Les blancs sur les autres millésimes.

 

Alsace Pinot blanc Val saint Grégoire 2011 SR 5,6 g/l

Nez expressif sur les fruits blancs, la poire. La bouche est pleine, gourmande, charmeuse, parfaite pour une mise en bouche printanière. Bien+

 

Alsace Riesling Herrenreben 2010 SR 3,9 g/l

Nez discret, caillouteux. Grosse acidité citronnée en attaque pour ce jus de roche brutal, sans concession. Attendre longtemps avant d’ouvrir…Bien

 

Alsace Riesling Holder 2010 SR 4,3 g/l

Nez sur les agrumes confits avec des touches fumées. La bouche est large avec une acidité ferme mais dans la masse du breuvage. Finale fraiche, sans excès. Bien+

 

Alsace Riesling Linsenberg 2011 SR 8,4 g/l

Nez sur l’abricot, la pêche blanche, les fleurs comme le lys. L’attaque est douce et le vin est charpenté en milieu de bouche, ample aromatiquement et croquant. Très bien

 

Alsace Riesling Herrenreben 2005 SR 11,8 g/l

Nez sur les fruits jaunes confits, le pétrole. Bouche en ½ corps, assez simple, sans grande expression de terroir, un peu juste en regard de la production récente. Bien-

 

Alsace Riesling Holder 2005 SR 25 g/l

Nez sur les fruits blancs avec des touches crayeuses. La bouche est grasse, fluide, glissante dans un style rond bien plus plaisant que le précédent. Bien+

 

Alsace Pinot gris Val Saint Grégoire 2010 SR 8,3 g/l

Nez sur le poivre blanc. Bouche fluide avec quelques sucres pour en faire un ensemble plaisant, charmeur toujours dans le style vin de soif facile d’accès. Bien

 

Alsace Pinot gris Linsenberg 2010 SR 9,2 g/l

Nez riche sur les fleurs et le miel. Bouche pleine de charme sur une belle acidité franche et ferme. Pinot gris puissant, profond avec des sucres encore un peu marqué. A attendre. Bien+

 

Alsace Pinot gris Tokade 2010 (élevé en barriques de chêne et d’acacia) SR 0,4 g/l

Nez sur la citronnelle, la mélisse. La bouche est ronde mais parfaitement sèche, strict sur un boisé marqué. L’ensemble reste assez simple, plus expressif en finale. Bien-

 

Beaucoup de 2010 et encore quelques 2005 en ventes (voire pas encore en ventes). Coup de cœur pour le Riesling Linsenberg 2011 (47 hl/ha) et surtout pour le Pinot blanc Val Saint Grégoire 2011(51 hl/ha). Le riesling Holder (43 hl/ha) est atypique au domaine car jouant des épaules à l’opposé du Herrenreben 2005 un peu juste comparé au reste de la gamme.

 

Les Vendanges tardives, sélections de grains nobles et autres vins moelleux.

 

Alsace Pinot gris Vendanges Tardives 1990 SR 50 g/l

Nez botrytisé qui arbore aujourd’hui des aromes évolués comme la morille sèche, le sous-bois, le thé mais aussi la mangue. La bouche est riche, épicée sur un alcool un peu brute de décoffrage. Un vin aromatiquement surpuissant, à part dans la gamme. Bien+

 

Alsace Pinot gris Holder 2009 SR 59,5 g/l

Nez frais sur les fleurs. La bouche est douce, bien en place avec un moelleux parfaitement intégré. Vin homogène sans trace de botrytis malgré les 59,5 g de résiduels. Bien+

 

Alsace gewurztraminer Linsenberg 2011 SR 32 g/l

Nez typique du cépage, tout en franchise avec des touches florales. La bouche présente un profil demi-sec, ferme dans la douceur rendant le vin assez strict et droit. Concentration extrême pour ce très beau vin. Très bien+

 

Alsace gewurztraminer Holder 2011 SR 36,8 g/l

Nez fruité. Bouche ample, ronde et sphérique sur une minéralité précise dessinant les contours d’un grand vin. Finale en dentelle. Très bien.

 

Alsace Riesling Linsenberg Vendanges tardives 2012 SR 40 g/l

Nez sur les fruits jaunes et les épices. La bouche est fluide sur un moelleux restant fin. Un vin qui va demander du temps pour se faire. Bien

 

Alsace Riesling Herrenreben Vendanges tardives 2007 SR 59 g/l

Nez botrytisé, confit, fumé avec des touches de noisette. Bouche moelleuse sur une acidité parfaitement fondue dans la masse. Ensemble long, ciselé, minéral, encore un peu compact avant une finale aérienne, explosive. Excellent.

 

Alsace Riesling Holder sélection de grains nobles 2006 SR 90 g/l

Nez sur les fruits secs, le cuir avec un coté poudre de riz. Bouche sur une liqueur sèche et brutale qui ne semble pas encore bien en place. Moins fun que le précédent mais c’est 2006. Bien+

 

Alsace gewurztraminer Holder Vendanges tardives 2009 SR 59,7 g/l

Nez très épicé sur une impression florale. Bouche à la liqueur fine avant un retour puisant, de la matière avec son lot d’arôme torréfiés et épicés.  Très bien+

 

Alsace gewurztraminer Holder Sélection de grains nobles 2005 SR 114 g/l

Nez rôti sur le coing, la pêche et les épices. Bouche présentant une très grande liqueur puis arrive une finesse extrême sans excès de rien, juste du plaisir. Très bien+

 

On parle souvent du Riesling Herrenreben Vendanges tardives 2007, un vin d’exception tant il est pur, précis et incomparablement digeste, il faudra dans le futur parler du Gewurztraminer Linsenberg 2011 et du Gewurztraminer Holder 2009 en VT.    

 

Bravo aux Schoenheitz et à l’équipe du domaine pour l’organisation de cette présentation. Décidément cette adresse devient plus qu’incontournable dans mon carnet alsacien.

 

Stéphane

photo-copie-2.JPG

Commenter cet article

Archives

Articles récents