750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Les vins Corse avec le club AOC. Une soirée que j’attends de pied ferme car je n’ai aucun repaire de cette région.

 

Les vins de l’ile de beauté sont classés dans trois catégories.

 

-Appellations communales : Patrimonio au nord avec deux types de sols,  argilo calcaire et granitique. Ajaccio avec un sol granitique.  

 

-Appellations sous-régionale : Corse-Coteau Du Cap Corse, Corse-Calvi, Corse-Figari, Corse-Porto Vecchio, -Corse Sartene et Muscat du Cap Corse avec des sols plutôt granitiques.

 

-Appellation régionale : Vin de Corse sur les plateaux et les coteaux de la côte Est de l’ile. Les sols sont composés de schistes et d’alluvions.

 

Les cépages sont très variés avec Vermentino Nielluccio, Sciaccarello, Aleatico, Barbarossa, Biancu Gentile, Riminese, Carcajolo Nero, Paga Debiti, Muresconu, Carcajolo Bianco, Codiverta, Genovese, Brustianu, Cualtacciu, Minustello, Rossula Bianca, Murescu, Murescola, Biancone, Vintai, Prumeste, Muscateddu, « l ‘ inconnu » d ‘Altiani .

 

Les blancs.

 

PATRIMONIO BLANC 2009 « les Hauts de Carco » DOMAINE ARENA (21,81€) Cépage Vermentino. Nez mûr et plein sur des notes de fruits jaunes, de beurre et de pain. La bouche est ample et ronde sur les agrumes dans un style soyeux. La fraicheur est en retrait et l’ensemble est moyennement gras. Rien ne perturbe la dégustation mais ce vin est vraiment trop lisse. Pas de défaut mais pas de qualité miraculeuse. 13/20

 

VIN DE TABLE BLANC 2009 « Diplomate » COMTE ABBATUCCI (44,68€) Cépages Biancu Gentile, Brustianu et Genovese.   Nez discret, floral avec des touches grillées, beurrées et boisées. La bouche est ronde est présente un peu plus de profondeur que le précédent. Elle est également plus ferme sur des notes de fruits blancs, poire et pomme. Longueur moyenne. 13,5/20

  

VIN DE TABLE BLANC 2008 « Bianco Gentile » DOMAINE ARENA (26,80€) Cépage Biancu Gentile. Nez iodé, floral sur le chèvrefeuille, la crème anglaise, la vanille, le menthol, le pain. La bouche est grasse, dense, large et profonde mais ces arômes de pâtisserie sont un peu lourds à la longue. 13/20

 

PATRIMONIO BLANC 2008 NICOLAS MARIOTTI (19,20€) Cépage Vermentino.  Nez fin, élégant sur les agrumes, la fleur d’oranger puis les fruits rouges, la framboise et le menthol. La bouche est tendue, racé, fine et sapide avec une minéralité salivante. Ensemble frais et serré en milieu de bouche qui se fait ciselée et pure. Manque un peu de longueur mais pas bien grave tant le reste est plaisant. 15/20

 

AJACCIO BLANC 2008 CLOS CAPITORO (12,43€) Cépage Vermentino. Nez sur les agrumes, le bonbon cassis avec un coté végétal puis pierreux évoluant sur les fruits jaunes et l’ananas. La bouche est tendue, droite très aromatique sur le cassis mais manque d’ampleur et de corps. 12,5/20

 

CORSE BLANC 2008 CLOS VENTURI (24,20€) Cépage Vermentino. Nez réduit, fumé sur les fruits jaunes, les cailloux et des notes amyliques. La bouche est droite avec une acidité présente. Manque de présence et de corps pour ce vin, simple à la finale anisée. 12/20

 

CORSE-PORTO VECCHIO BLANC 1989 DOMAINE DE TORRACCIA : Bouteille provenant de la cave de Christian. La première bouteille ne sera pas en forme, la seconde sera bien meilleure. Nez sur la noisette, les fleurs sèches et les fruits très mûrs. La bouche est grasse, glissante, fluide pas très complexe mais plaisante, ronde avec des touches de miel. L’acidité est fondue et quelques traces d’évolution pointent leur nez. Finale courte et serrée. 13,5/20

 

Les rouges.

 

VIN DE TABLE ROUGE 2009 « Ministre » COMTE ABBATUCCI (51,54€) Cépages 10% Morescola, 12% Morescono, 8% Aleatico, 15% Carcajolo Nero, 15% Montanaccia, 22% Sciacarello, 18 Nieluccio. Nez sur l’abricot, la fraise, la pêche, la cerise noire, le cassis façon jus de fruits, les agrumes, la groseille. La bouche est ample, large sphérique avec des tannins présents sur une forte acidité et des relents d’orange sanguine. Un vin curieux, asséchant en finale. Manque d’homogénéité. 13/20

 

 

COTEAUX DU CAP CORSE ROUGE 2008 « Vieilles Vignes » DOMAINE PIERETTI (22,58€) Cépages Grenache 50 %, Nielluccio 50 %. Nez boisé façon coca cola avec des touches fumées, de cerises noires, de réglisse. Bouche soyeuse, généreuse en attaque avec des tannins massifs, puissants masquant l’ensemble et déséquilibrant le vin. 12/20

 

CORSE-CALVI 2008 « Pumonte » DOMAINE ALZIPRATU (23,53€) Cépages Sciacarello, Nieluccio. Robe moyenne, évoluée. Nez sur le poivre, avec des notes animales, végétales sur la ronce, le bois, les fleurs comme la rose, la pivoine, l’olive vient accompagner ces senteurs avec de la suie, du lard, du pain grillé. La bouche est très soyeuse, ample avec des tannins gras et rond. Beaucoup de volume et d’ampleur sur une acidité fondue. Beau vin. 15/20

 

AJACCIO ROUGE 2008 « Granit » DOMAINE VACCELLI (23,20€) Cépages Muscat d'Alexandrie, Sciaccarello,

Vermentino. Nez végétal évoluant sur les fruits rouges, la groseille avec de la cannelle et de l’anis. La bouche est glissante avec des tannins fondus et une bonne allonge. Belle tenue en bouche malgré la souplesse de l’ensemble. Peut être plus simple, moins complexe que le précédent mais j’aime ce soyeux. 15/20

 

PATRIMONIO ROUGE 2007 DOMAINE E CROCE (24,70€) Cépages Nielluccio et Grenache. La robe est noire. Nez grillé, discret sur la cerise noire, le pain et l’olive. La bouche est riche, puissante avec une acidité marquée, brutale. Pas d’équilibre et finale asséchante. 12/20

 

Le VDN.

 

MUSCAT DU CAP CORSE  2009 DOMAINE ARENA (23,53€) Robe jaune pale. Nez sur le citron, croquant avec des touches subtils de fleurs blanches, de poire et des relents boisés. La bouche est douce, moelleuse sur la citronnelle, toujours la poire dans un style gourmand, léger, aérien, croquant, évident. 15/20

 

Mes notes sont globalement basses mais le style des vins Corse est trop éloigné des vins que je consomme régulièrement et ce n’est malheureusement pas le rapport qualité/prix de départ qui va me faire changer d’idée et évoluer vers la découverte de ces vins. Les blancs de cette soirée manquent cruellement de fraicheur et les rouges sont globalement puissants et massifs au détriment de la finesse et du charme. Je ne suis pas nordiste pour rien et il faut bien gouter les autres régions mais je ne comprends pas ces vins. Trop de tout et pas assez de tout en même temps.

 

Autre point, les prix des bouteilles. Vu mes notes ils sont proprement hallucinants !  26 euros de moyenne avec une pointe à 51 euros, un vin de table qui obtient 13/20. On peut dire que la politique commerciale de l’ile est bien rodée car les prix sont au niveau des bourgognes et largement au-dessus de la moyenne française.

 

Stéphane

Tag(s) : #CR Club AOC de Barr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :