750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J’avoue avoir fait des recherches sur koogle avant cette soirée car pour moi, Berry c’est l’acteur qui mange son Sveltess, d’une façon assez dégoutante d’ailleurs. 

 

Pour cette soirée, le chef, après vote des membres (je veux des noms) a rassemblé des vins du centre de la France, de l’autre coté de la Loire comme aurait pu le chanter Cabrel. 

 

Immersion presque totale dans la région entre Menetou Salon (590 ha), Quincy (310 ha), Reuilly (270 ha) , Valencay (165 ha) et Chateaumeillant (90ha). Et oui il n’y aura pas de Sancerre ou de Pouilly-Fumé. 

 

Pas de Sancerre donc mais les mêmes cépages avec Sauvignon, Pinot noir, parfois pinot gris à Reuilly voire exclusivement du gamay à Chateaumaillant 

 

Les vins sont dégustés étiquettes découvertes, n’y connaissant absolument rien je ne risque pas d’être influencé, tout au plus ai-je remarqué quelques packaging ambitieux, bouteille lourde, grosse bague…..  

 

Les vins en dessous de 13/20 ne sont pas notés. 

 

Pouilly sur Loire Gustave Dodain 2017 Michel Redde et fils

Nez discret ne racontant pas grand chose mais semble mur sur le miel le chèvrefeuille, et le jasmin tirant un peu sur la lessive. Bouche sur le miel avec des herbes fraiche, du gras, acidité un peu juste et plutôt légère. Côté gourmand affirmé. 

 

Vin de France Les Grandes Hâtes 15 Alexandre Bain 

Robe très dorée. Nez intense sur les fleurs sèches et les herbes aromatiques et la pomme mûre voire blette. Belle bouche bien dessinée avec une pointe de SR ou du moins une impression qui lui va bien et une franche minéralité sur la largeur. Finale dense. Je ne sais pas si le nez est normal mais le vin est joli. 14/20

 

Pays des coteaux de Fontcaude Silice 2017 Les Emminades

Nez fumé sur les fruits blancs dans un style assez gourmand et quelques épices. Attaque intense, droite avec une belle force dans le jus. Finale qui claque un peu toutefois un peu malique. 

 

Alsace grand cru Zotzenberg Sylvaner 2017 Wittmann. 

Nez frais sur les fruits blancs comme la pêche et la poire. Bouche croquante, petit sucre qui traîne, impression lisse mais charmante et consensuelle. Too much. Une bouteille égarée d’une soirée consacrée au sylvaner Zotzenberg. Et bien je n’ai toujours pas compris. 

 

Quincy 2018 Domaine Mardon 

Nez végétal, le classique buis sur la belle pomme et autres fruits et une pointe d’herbe mouillée.  Bouche droite avec une acidité pointue, pas grande matière plutôt étirée et stricte. 

 

Quincy Une pointe d’authenticité 2017 Domaine du Coudray

Nez mur sur les fruits jaunes façon pinot gris, mirabelle, sureau, coing évoluant sur le curry. Attaque un peu creuse, fine puis structure plus dense et frétillante sur une impression tannique. Un peu rustique mais vivant avec du corps. 14/20

Soirée Vins du Berry au CLUB AOC BARR

Quincy 2014 Domaine les Poëte. 

Nez végétal, buis et grillé. Vif en bouche sur une acidité terrible rendant la bouche raide. C’est fascinant !! 

 

Reuilly 2014 Domaine les Poëte.

Nez végétal et poivron avec un peu plus de relief sur des notes grillées. Attaque vive, pointe de gaz, mais plus d’ampleur en milieu de bouche avec un jus intense et propre. Toujours un vin athlétique dans l’esprit malgré 6 ans d’âge. 

 

Reuilly pinot gris 2014 Domaine les Poète

Nez grillé sur des notes de fruits plus mûrs. Bouche ample avec du croquant et une belle accroche. Correct, un peu lisse dans l’idée. 

 

Reuilly 2018 les pierres plates Denis Jamain

Nez sur la belle menthe en feuille. Attaque lisse, acidité souple pour un vin un peu trop d’amertume. Finale astreignante.

 

Reuilly pinot gris 2018 Luc Tabordet 

Nez absent. Bouche qui accroche un peu avec des amers et une structure rustique mais juteuse. 

 

Reuilly pinot noir 2018 Luc Tabordet

Nez sur le poivre avec des fruits noirs et des notes ferreuses.  Attaque franche sur des tannins avec pointe de sucre mais cette cavalerie coupe la longueur. 13,5/20

Soirée Vins du Berry au CLUB AOC BARR

Menetou Pierre Alexandre 2015 Isabelle et Pierre Clément

Mastique, huile de ricin pomme mûre, anisé et mentholé du bois. 

Structure riche et pleine avec des tannins de bois qui sucre la bouche. Jus gras et ciselé tout de même. Manque de finesse. 

 

Menetou-Salon Les Chandelière 2015 Domaine Philippe Gilbert 

Mie de pain, soleil, fruits jaunes. Bouche gourmande et structurée en même temps sur le sucre d’orge. Ensemble se cherchant un peu. 

 

Menetou-Salon morogues 2013 Domaine Pellé

Nez sur la croute de pain, le bonbon anglais. Bouche acidité complètement bancale. 

 

Valencay Le Claux Delorme 2018 Domaine Minchin 

Nez semblant plus mûr sur le sucre d’orge. Attaque souple, lisse, technique sans terroir mais quelques choses de buvable. L’amertume donne un peu de structure. 

 

Valencay Le Claux Delorme 2018 Domaine Minchin 

Nez sur le poivre noir et le cassis. Bouche gourmande, structurée avec des tannins gras mais présent tout en restant dans la finesse. 14/20

 

Coteaux du Gienois Le grand chemin 2018 Emile Balland

Nez végétal comme un sauvignon blanc. Sphérique avec des tannins qui collent. 

 

Chateaumeillant 2018 Domaine Lecomte 

Nez discret plutôt fruits rouges avec une touche de volatile. Souple, croquant, plaisant avec de la mâche et du relief. Vin de soif mais très bien fait. 14/20

 

Il ne faut pas tirer de conclusion hâtive sur une sélection aussi courte mais les premières impressions me laissent perplexe. J’ai il n’y a pas si longtemps de cela découvert le Domaine Pellé avec une cuvée bien plus réussi. 

 

A noter toute de même un beau Chateaumaillant qui doit faire un malheur avec des planchettes sur les comptoirs parisiens. 

 

Stéphane 

Soirée Vins du Berry au CLUB AOC BARR
Tag(s) : #CR Club AOC de Barr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :