750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TOKAJI ASZU 6 PUTTONYO Allami Ellenorzojegy 1983.

Le principe d’élaboration des Tokaji est assez particulier et je n’en connais pas de pareil en France. Les raisins (furmint et harslevelü) affectés par le botrytis sont laissés à sécher sur pied jusqu’à complète dessiccation. Les raisins sont ensuite placés dans des Puttonyos (seaux) pendant un peu plus d’une semaine. En sort quelques gouttes d’eczencia. Cette eczencia peut titrer au bout de 10 ans de fermentation, 2% d’alcool et plus de 600 g de SR avec parfois 38g litre d’acidité. Elle est commercialisée à part à des tarifs démentielles. Le contenu de ces seaux est ensuite délicatement pressé jusqu'à l’obtention d’une pâte. Cette pâte est additionnée à un vin blanc sec de la même parcelle. Le nombre de seau additionné dans 136 litres de vin de base sec détermine le degré de richesse du vin fini, exprimé en nombre de putton (seau). Jusqu’à 6 puttonyos le vin porte la mention de Aszu, au dessus de 6 celle de Aszu-eczensia.

tokaji-1983-6-puttonyos.jpg

Le tokaji en question est un 6 pottonyos soit le plus riche des Aszu. La robe est acajou. Le nez est marqué par des notes classiques de fruits secs, de raisin de Corinthe, d’abricot, de chocolat, de prunneau avec une petite trace oxydative. La bouche est très fine et marquée par une énorme acidité qui arrive à dominer sans faiblesse le taux de sucre, termine comme l’attaque sur la finesse, seule le milieu de bouche est un peu plus grasse et tapisse l’ensemble. A boire accompagné d’un fromage bleu car les aromes un peu trop cuits n’iront pas avec un dessert. 15/20

Stéphane

Tag(s) : #Les autres régions

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :