Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Terroirs gréseux et riesling au Club AOC (mars 2013)

Publié par stephanew sur 17 Mars 2013, 18:00pm

Catégories : #CR Club AOC de Barr

Le club AOC siégeant à Barr, commune viticole du Bas-Rhin, une soirée consacrée aux vins de la région est incontournable. Les 13 cépages, 51 grands crus et les nombreux types de sols sont une réelle opportunité pour bâtir des séries cohérentes de vins. En voici une qui s’annonce sympathique, Riesling sur terroirs gréseux.    

 

 

Alsace Riesling Rothstein 2011 Domaine Clément Lissner.

Robe pale. Nez sur les fruits blancs, la poire, la mélisse, la sauge, la citronnelle, les épices. La bouche est ronde et gourmande, légère en structure sur une acidité fine. Vin très jeune, encore ramassé sur lui même et qui manque de complexité dans l’immédiat. Finale un peu chaude et cette sensation ne s’effacera malheureusement pas. Bon vin, sans défaut mais bien trop jeune. 13,5/20

alsace riesling rothstein 2011 lissner 

Alsace Riesling Rothstein 2008 Domaine Clément Lissner.

Robe or gris. Nez sur les terpènes, le gaz avec des senteurs d’abricot de fruits mûrs à l’aération comme le citron confit avec une pointe de pomme granit smith. Bouche en ½ corps qui ne semble pas en place avec une acidité un peu raide mais pourtant sans excès. Finale sèche avec des retours de pomme verte. Cette fois la bouteille semble un peu décousue, à revoir donc car il me reste un peu en cave.  11,5/20

 

Alsace Riesling Bruderbach clos des frères 2008 Domaine Etienne Loew.

Robe claire et brillante. Nez végétal sur le mousseron, le pamplemousse, le fruit de la passion avec des touches fumées et de pierre à fusil. Bonne attaque franche, droite en milieu mais l’acidité est mordante et dérangeante. Toujours ces notes de silex en bouche sur un ensemble décidément très brutal. Un vin peut être trop jeune mais il lui faudra des années pour se calmer en espérant que le fruit n’abandonne pas la partie avant. 12/20

alsace riesling bruderbach 2008 loewNEF 

Alsace Riesling Bruderbach clos des frères 2005 Domaine Etienne Loew.

Robe paille. Nez sur le citron confit, la coquille d’huitre, l’abricot, la bergamote, la crème anglaise avec quelques notes balsamiques. Bouche évoluée dans le bon sens du terme, avec de l’ampleur, de la fermeté, de la richesse sur une couche saline. Bouteille homogène qui termine sur de très beaux amers. Une cuvée que j’ai plaisir à redécouvrir après un 2008 en demi teinte.14/20

alsace riesling bruderbach 2005 loew 

Alsace grand cru Wiebelsberg riesling 2009 Domaine Lucas Rieffel.

Robe jaune paille. Nez parfumé sur la noisette fraiche, les épices avec un coté islay, iodé assez marqué. L’attaque est aérienne, typique de ce type de terroir avec juste la bonne dose de fraicheur. Tout est en place dans ce vin sec, précis à la belle amertume en finale accompagnant une fine salinité. Vin prêt à boire aujourd’hui. 16/20

wiebelsberg riesling 2009 rieffel 

Alsace grand cru Wiebelsberg riesling 2008 Domaine Lucas Rieffel.

Robe jaune paille. Nez épicé, grillé avec des notes florales dans un ensemble qui peut paraître austère mais qui est signe de longévité. La bouche est sèche sur une acidité ferme, puissante apportant de la droiture au breuvage jusqu'à la finale. Un très bon Wiebelsberg à la minéralité croquante qui doit encore un peu se faire, complétement à l’opposé du 2009. 17,5/20

wiebelsberg 2008 rieffel 

Alsace grand cru Wiebelsberg riesling 2005 Domaine Lucas Rieffel.

Robe dorée. Nez complexe sur la croute de pain, le miel, la bergamote, mais aussi la mirabelle signalant une vendange très mûre. La bouche est grasse, presque moelleuse, douce avec une acidité fondue masquant la finesse du terroir. Vin monolithique à peine plus ferme en milieu de bouche. Riesling sage qui enroule tranquillement dans les papilles. Pas mon style mais c’est bien fait. 16/20

wiebelsberg riesling 2005 rieffel 

Alsace grand cru Wiebelsberg riesling 2008 Domaine Kreydenweiss.

Nez épicé, grillé avec des notes de menthe sèche, des fleurs comme la violette. La bouche est dense sur une acidité dure puis arrive une forte salinité très tactile. Le milieu de bouche est plus ample avec quelques sucres résiduels. Finale longue mais nous avons là un vin en deux parties, une acidité mordante d’un coté et une forte salinité de l’autre sans terrain d’entente. 15/20

 wiebelsberg riesling 2008 kreydenweiss

Alsace grand cru Wiebelsberg riesling 2006 Domaine Remy Gresser.

Nez curieux sur le cuir pas net. Bouche ronde, sans grande complexité et qui n’a pas beaucoup de chose à dire. Millésime pas facile en Alsace qui a donné là une bouteille pas au mieux de sa forme. A revoir si l’occasion se présente un jour. 10/20

 wiebelsberg riesling 2006 gresser

Alsace grand cru Wiebelsberg riesling 2004 Domaine des marronniers Guy wach.

Robe dorée. Nez sur les fruits rouges, la fraise avec des relents de menthe fraiche. La bouche est moelleuse, avec une bonne minéralité dans ce moelleux sur une acidité complétement fondue et discrète. Vin digeste, gourmand encore un peu compact. On retrouve quelques notes végétales en finale mais c’est très discret. 16/20

 wiebelsberg riesling 2004 guy wach

Alsace grand cru Wiebelsberg riesling 2001 Domaine Kreydenweiss.

Robe or. Nez assez simple sur les fleurs, la crème anglaise, les épices, les fruits à noyaux et des notes boisées mais je suis le seul du groupe à trouver cela. La bouche est ronde avec une acidité fondue, délicate, dans la masse mais l’ensemble est trop lisse, certainement les SR qui apporte trop de tendresse. Vin qui a toutefois bien passé les années sans perdre en qualité. 15/20    

 wiebelsberg riesling 2001 kreydenweiss

Alsace grand cru Saering riesling 2010 Domaine Dirler-Cadé.

Robe or gris. Nez sur les fruits rouges, les agrumes, la menthe, le tout façon mojito. La bouche est tendue, fraiche, très ferme, strict et citronné. Un vin pur qu’il va falloir attendre des années pour l’apprécier, mais la base est bonne même si elle est aujourd’hui repliée sur elle même. 15/20

saering riesling 2010 dirler 

Alsace riesling cuvée Grès 2008 Domaine Dirler.

Nez résineux, iodé, grillé, confit sur le caramel. L’acidité ne semble pas aboutie, trop proche de la pomme verte avec une pointe de sucre placé juste à coté mais sans liant. Manque d’homogénéité complète pour ce vin avant une finale très raide. 10/20

 alsace riesling cuvée grès 2008 dirler

Alsace grand cru Pfingstberg Paradis riesling 2008 Domaine François Schmitt.

Nez pas très ouvert sur des notes de framboise, de racine, de panais et de lie. La bouche est saline, ample et large sur une bonne acidité. La matière est là mais il manque un peu d’expressivité, de relief pour en faire un grand vin. 15/20

pfingsberg riesling 2008 paradis schmitt 

Alsace grand cru Kessler cuvée Mathilde riesling 2011 Domaine Dirler-Cadé.

Bouteille présentant un léger liège.

 

Alsace grand cru Kessler riesling 2010 Domaine Dirler-Cadé.

Nez délicat sur la poire, la pêche, les fruits blancs. La bouche est ample, sphérique, aérienne sur une acidité ferme et plaisante. L’ensemble est bien dessiné mais on sent un vin sur la réserve avec une minéralité naissante. Un vin qui est typique du style gréseux. 17/20

 kellser riesling 2010 dirler

Alsace grand cru Kessler cuvée H W riesling 2009 Domaine Dirler.

Robe jaune paille. Nez parfumé sur les agrumes, le cassis et le sureau faisant penser à un muscat. La bouche est riche et moelleuse mais l’ensemble manque cruellement de fond et de fraicheur. Finale sur l’orange blette par très engageante. Pas convaincu du tout par cette cuvée un peu too much. 13/20

kessler cuvée HW riesling dirler 

Alsace grand cru Kessler Heisse Wanne riesling 2007 Domaine Dirler.

Nez sur la croute de fromage pas très plaisante. Mise en bouche fine avant une acidité mordante attaquant le palais. Un vin qui semble fatigué sur des notes de choux, de foin et dont la finale est très acide. Je ne retrouve pas dans cette cuvée le charme des 2007 qui ne semble pas universelle en Alsace. 12/20

kessler cuvée HW riesling 2007 dirler 

Alsace grand cru Kitterle vieilles vignes riesling 1999 Domaines Schlumberger (1/2)

Nez sur la cire, la croute de pain, le foin, l’écorce d’agrume. Matière moyenne pour ce vin usé, oxydé, visiblement trop vieux sur une acidité décapante. Les fleurs sèches en finale sont presque plus agréables. Pas loin de la 5ieme bouteille de ce vin dans ce format et toujours le même constat….Et celle ci ne vient pas de la même cave. 11/20

 kitterle riesling 1999 schlumberger

Alsace grand cru Muenchberg riesling 2000 Domaine Julien Meyer.

Robe ambrée. Nez sur la tisane, le thé, la noix et le caoutchouc. La bouche est oxydée sur une acidité bien construite avant une finale tannique. Trop tard ou trop tôt, je ne maitrise pas les vins de ce domaine dont je ne compte que des échecs ! 10/20

muenchberg riesling 2000 meyer 

Alsace grand cru Muenchberg riesling 1985 Domaine Koch frères.

Nez sur l’anis, des notes fumées, des fruits jaunes comme l’abricot, le cuir neuf. La bouche est sèche, dense et racée avec une acidité parfaitement maitrisée. Finale serrée sur le menthol, des notes herbacées signant l’âge du breuvage. De beaux restes pour ce domaine que je ne connais absolument pas. 16/20

muenchberg riesling 1985 koch 

Voilà beaucoup de bouteilles et pourtant il en manque quelques unes. J’aurais aimé placer un Muenchberg d’Ostertag ou un Pfingstberg de Valentin Zusslin pour avoir une autre expression de ce type de terroir donnant des vins aériens, en dentelle parfait à toutes heures de la journée. Il faut par contre leurs éviter les plats trop puissances ou trop riches au risque de les voir s’écrouler dans le verre.

 

Stéphane

 

 

Commenter cet article

microsofthelpnow.com 16/04/2014 13:55

This is the best of the wines in the world. Spicy nose, with hints of toasted dry mint flowers like violets. The palate is dense on a hard acidity then comes a very strong touch salinity. The mid-palate is fuller with some residual sugar

thomas 17/03/2013 19:33


zotzenberg, mambourg, altenberg,...pourquoi pas


en fait on le sait aussi la puissance des marnos calcaires n'ont rien à voir avec les subtilités des grès. aussi je pense, même si les vins de votre selection n'étaient pas à la hauteur de vos
attentes dans ce type de terroir, il ne faudrait pas oublier de noter les vins en fonction du terroir. c'est le même constat récurant sur les notations sur 20 ou sur 100..que l'on peut faire
entre sec et sucré (en alsace et pas ailleurs..) càd le sucré ( vt ou sgn) toujours plus proche des 20 ou des 100 que les secs!!!! débat internationnal je le sais!


pour ce qui est de la compréhension de la subtilité à la vigne et à la cave je comprends pas trop ... on pourrait en reparler devant un verre de wiebelsberg sans problème..je suis prêt!!! et
serein dans ce que je fais avec en plus une expérience des grès que certains n'ont pas encore....


 

stephanew 20/03/2013 18:45



L'avantage de la VT et de la SGN c'est d'avoir, chez les bons producteurs, la maturité suffisante pour mettre en avant le terroir, il en sort souvent des vins plus aboutis que les vins que l'on
veut secs quitte à les vendanger trop tôt. 


Pour ce qui est la notation en fonction du terroir il faudrait surnoter un terroir car il est plus fin qu'un terroir plus "facile" car plus puissant. La notation doit être universelle et un 15/20
sur grès ne doit pas etre meilleur qu'un 17/20 sur calcaire. Il faut par contre expliquer au clients que ce type de terroir donne ce type vin et que tous les rieslings ne sont pas identiques en
Alsace. 


Stéphane


 



thomas 17/03/2013 19:07


bonsoir,


cette dégustation certes très interessante mais néanmois bien incomplète...!! n'a , à mon sens pas eu la faveur du public présent vu les notes ossillant entre 10 et 15 seuleument. est ce la faute
au terroir ?? le grès c'est très subtile pourtant...l'habitude des terroirs lourds...ings..!!!peut être. en tous cas je vous propose de réitérer ce type de dégust spécial terroir gréseux afin de
mieux s'imprégner de toute la précision que peut justement apporter au vin ces sables...

stephanew 17/03/2013 19:18



Bonsoir Mr Boeckel,


Une sélection de vins est par définition incompléte et les notes entre 10 et 17,5 (pas seulement 15) sont les miennes, pas celle des membres du club. Le grès est effectivement très subtils,
subtilités que l'on doit comprendre dans le verre mais aussi à la vigne et dans la cave. Quelles sont pour vous les terrois lourd...ings ? Mambourg ? Altenberg de Bergheim ? Kirchberg de Barr ?


cordialement. 


Stéphane   



Archives

Articles récents