Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Soirée Vins de Mosel, Dr Loosen, Fritz Haag, Schloss Lieser, JJ Prüm.

Publié par stephanew sur 11 Novembre 2012, 11:31am

Catégories : #CR Club AOC de Barr

Cette nouvelle soirée du club AOC va nous emmener du côté de la Mosel allemande entre Trittenheim et Winningen sur les terroirs de schiste en fortes pentes. Une sélection effectuée par Christian Boulard grand amateur de cette région essentiellement consacrée aux cépages riesling. Les équilibres allemands de ce cépage vont-ils plaire à ce club de dégustateur alsacien.

 

Niederberg Helden Riesling GG Schloss Liessner 2010 Thomas Haag.

Robe d’un gris pale. Nez sur les fruits blancs, l’orange avec des touches fumées, du chèvrefeuille, de l’acacia, de la réglisse. La bouche présente une pointe de gaz en attaque dans un ensemble fin sur une acidité maitrisée, pas envahissante. Le milieu de bouche est plus ample avec toujours cette bonne dose de tonus. A part cela, pas grand chose, une petite minéralité, une finale moyennement longue et surtout un alcool un peu trop en avant. 14/20

 niederberg helden GG 2010 schloss lieser

Brauneberger Juffer Sonnenuhr Riesling Spätlese Trocken 2004 Fritz Haag.

Robe jeune avec des reflets verts. Nez sur la pierre, le caillou, l’ananas avec à nouveau des notes fumées mais aussi de fraise, et de résineux sur un fond d’écorce d’agrume. La bouche est grasse, ample en attaque et va rester douce sur une acidité large et fondue. On sent une matière supérieure au précédent et les aromes sont très expressifs. Finale acidulée et propre. 15/20

brauneberger juffer sonnenuhr spätlese 2004 Fritz haag 

Longuicher Maximiner Herrenberg Riesling Spätlese trocken 2002 Carl Schmitt-Wagner.

Robe dorée. Nez classique sur l’orange, le miel mais aussi le cuir, les terpènes, le cirage, le camphre. La bouche est compacte, fondue et large mais manque de profondeur ou alors le vin freine des 4 fers pour ne rien exprimer. L’ensemble va rester simple et manque cruellement de définition. Trop vieux ou problème de bouteille ? 12/20

longuicher maximiner herrenberg spätlese 2002 Carl Schmitt wagner 

Alsace Grand cru Kastelberg Riesling 2002 Remy Gresser.

Robe brillante. Nez grillé, sur la noisette, le miel, les fruits exotiques, la poire, les épices, la bergamote. La bouche est fraiche, élancée, minéral sur la réglisse avec une acidité fondue. Cuvée juste moelleuse, concentré et équilibré comme il faut. Finale expressive mais plus sur les aromes que sur la structure. Un vin pirate provenant du même type de terroir. 17/20

 riesling kastelberg 2002 gresser

Graacher Domprobst Riesling Spätlese 2010 Willi Schaefer.

Robe or paille. Nez jeune, net et précis, floral, épicé, sur la noisette, le jasmin, le sureau, l’aubépine. Présence de gaz en attaque avec un coté très pur, très cristallin, aérien sur une grande finesse. Une véritable dentelle sur une acidité ferme, pointue. La fin de bouche est par contre une peu courte au regard du reste du vin. 18/20

graacher domprobst 2010 schaefer 

Graacher Himmelreich Riesling Auslese 2010 Willi Schaefer.

Belle robe paille. Nez discret sur les épices, et les fruits blancs. Attaque un peu bancale sur un couple sucre/acide qui ne se parle pas beaucoup. Le milieu de bouche est aérien, sphérique sur un ensemble riche mais pas très homogène pour l’heure. Tout est pourtant là, il ne manque que le temps pour aligner tout ça. 15,5/20

graacher Himmelreich auslese 2010 Schäfer 

Brauneberger Juffer Sonnenuhr Riesling Auslese 2009 Fritz Haag.

Robe or gris. Nez expressif, sur la fraise, les fleurs comme la violette avec une touche amylique rappelant certain 2003. La mise en bouche est marquée par le gaz et une structure massive mais fondue, une liqueur saline, minérale et très grasse. Tout est en déjà en place dans un style séducteur, flatteur mais élégant, sans vulgarité. Très grande bouteille. 19/20

brauneberger juffer sonnenuhr 2009 fritz haag 

Lieser Niederberg Helden Riesling Auslese Goldkapsel 2010 Schloss Lieser

Nez grillé, minéral, discret et pour tout dire presque austère sur des notes d’élevage, de lie, de poire. La bouche est tendue sur une acidité très profonde avec une bonne dose de minéralité. Ce vin paraît presque sec et du coup percutant avec beaucoup de punch et de fermeté un peu décalé par rapport aux autres cuvées de la soirée. Un autre style pas déplaisant pour un sou. 18/20

 niederberg helden auselse 2010 schloss lieser

Graacher Himmelreich Auslese 2007 Joh.Jos Prüm.

Robe jaune or. Nez sur la pierre chaude, le fioul, les fruits rouges, le sureau, l’aubépine, le cassis. La bouche est moelleuse, compact sur une acidité fondue. Le vin est ramassé sur lui même et a moins d’éclat surtout avec cette petite amertume en finale accompagnée de notes de boite à pharmacie. 15/20

 graacher Himmelreich auslese 2007 JJ Prüm

Erderner Prälat Riesling Auslese Langegoldkapsel 2007 Dr Loosen.

Nez discret, sur l’anis, les fruits confits, l’ananas avec des notes de cailloux. La bouche présente une liqueur très dense, compact et étincelante sur une fraicheur merveilleuse, longue, ferme sur des aromes de raisins frais. Superbe bouteille pas loin de la perfection. 19/20

 erdener prälat auslese 2007 dr loosen

Ürziger Würzgarten Riesling Auslese 2004 Dr Loosen

La robe présente des reflets disco, fluorescents. Nez sur le mousseron, les fruits jaunes comme la pêche, avec des touches fumées, grillées. La bouche est fraiche, grasse avec une bonne concentration apportant de la race au breuvage. Vin moins démonstratif mais restant salin, aérien mais plus léger. Un vin classique, plus simple d’approche. 16/20  

ürziger würzgarten 2004 auslese dr loosen 

Brauneberger Juffer-Sonnenuhr Riesling Auslese Goldkapsel 1998 Fritz Haag.   

Robe encore jeune avec des reflets verts. Le nez est sablonneux dans ses aromes, complexe sur la bergamote, quelques terpènes, le cassis. La bouche est fine, explosive, en dentelle et surtout très saline, sapide, salivante avec une amertume très précise sur des notes de menthol en finale. Bouteille qui s’exprime parfaitement aujourd’hui. 18/20

 brauneberger juffer sonnenuhr auslese 1998 fritz haag

Un univers vinique que je ne connais pas, même si j’avais entendu parler des domaines comme JJ Prüm ou Dr Loosen. Une région qui a tout misé sur 1 cépage et sur des terroirs rigoureusement délimités pour offrir le meilleur d’une région, voire d’un pays. Un point commun avec l’Alsace est la grande réussite du millésime 2010 qui nous a donné de belles bouteilles pour les nombreuses années à venir.   

 

Stéphane

Commenter cet article

adult home care 11/09/2014 14:46

I love wines. I use to make wines myself. I love the taste of it. I am really good at it and I love it when my neighbors say fantastic things about wine. I really like your review. You seem to be a person who is capable of understanding different aspects of the wine.

EricL 13/11/2012 19:46


Bonsoir


voilà une nouvelle face des vins de Mosel que je me souviens avoir dégusté en même temps que toi, qui n'étaient à l"époque pas à leur meilleure forme et qui m'avaient je dois le dire déçus.


C'est encourageant de lire ces notes qui tendent à croire qu'il ne faut pas s'arrêter à une série d'un soir.


Ceci dit le pirate du soir donne un aperçu du niveau alsacien comparativement.


A quand un match Alsace-Mosel ou encore Alsace-Palatinat sur un même type deterroir eet même millésime un mêem cépage et à l'aveugle ?


Merci pour les commentaires, une fois de plus intéressants.


... je note au moins une étiquette d'un kitsch certain   :)

stephanew 14/11/2012 06:35



Je me souviens bien de la dégustation Mosel effectuée dans mon premier club. A la lumière de cette nouvelle dégustation je peux affirmer sans complexe qu'il s'agit plus d'une différence de niveau
entre les producteurs des eux soirées qu'une différence de forme. Nous avons d'ailleurs dégusté au mois d'octobre dernier beaucoup de 2010 et presque tous sont déjà en place et plaisant. En Mosel
il faut acheter des moelleux et des liquoreux, les secs sont sans interets, même chez les grands. 


Le match Alsace Mosel n'a a mon avis aucun sens, tant le schiste marque les vins de Mosel. Il faudrait alors comparer toute une région avec le seul Kastelberg et ces 5 producteurs. Pourquoi pas
mais le combat est inégal.


Stéphane 



Archives

Articles récents