Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Soirée Marsannay au Club AOC de Barr (Février 2013)

Publié par stephanew sur 3 Mars 2013, 17:23pm

Catégories : #CR Club AOC de Barr

Soirée Marsannay en trois couleurs puisque il s’agit de l’unique AOC village de bourgogne à pouvoir revendiquer ce principe. Mais voyons plutôt si ce principe est judicieux.

 verres trois couleurs

Marsannay blanc 2009 Jean et  Jean-Louis Trapet (22,45 euros)

Robe gris pale. Nez sur le beurre frais, les fleurs puis le poivre blanc, la poire avec des touches fumées et un boisé léger. La bouche est ronde, grasse et lisse sur une acidité fine mais présente. L’ensemble manque toutefois de relief mais le vin est propre et finalement agréable, tout en harmonie avant une finale acidulé. 14/20

 marsannay 2009 trapet

Marsannay blanc 1998 Les Favières Chardonnay-Musqué 1998 Domaine Bart

Robe dorée. Nez sur le cirage, l’encaustique, l’abricot, le raisin de Corinthe, le miel dans un style franchement évolué.  Reste à l’aération quelques notes de miel et de bonbon au cassis. Grosse acidité en bouche avec une oxydation ménagée sur un peu de gras, suffisamment pour soutenir le vin décharné par le temps. Chaleur et réglisse en finale. 09/20

 marsannay 1998 domaine Bart

Marsannay rosé 2011 Domaine Bruno Clair (9 euros)

Nez fumé sur le pétard avec des touches de sureau et de cassis, le buisson, pas le fruit. La bouche est acide, maigre sans fond et sans rien avec des relents aigre et amer. 08/20

marsannay rosé 2011 bruno clair 

Marsannay 2010 Méo Camuzet (30,90 euros)

Robe rouge aux reflets violets. Le nez attaque sur le bois, la vanille, visiblement la chauffe de la barrique est forte. Notes amyliques puis de fruits noirs, de garrigue, d’herbe de Provence, de groseille. La bouche est tendue, grasse en milieu de bouche dans un style généreux et surpuissant. Débauche de moyen pour pas grand chose malheureusement car les tannins sont très durs et l’ensemble manque cruellement de charme.10/20

marsannay meo camuzet 2010 

Marsannay Clos du Roy 2010 Sylvain Pataille (22,95 euros)

Robe sombre avec encore quelques touches violacées. Nez parfumé sur le poivre avec des touches végétales nobles, du bougeons de cassis, des agrumes et de la suie. Bouche souple avec des tannins gras, juteuse, dense et complète qui gagne en largeur. Belle acidité qui équilibre parfaitement la matière. Découverte et première belle note de la soirée. 16/20

marsannay clos du roy 2010 Pataille 

Marsannay vieilles vignes 2010 Dominique Laurent (10 euros)

Robe tendre. Nez fermé sur le poivre noir mais aussi le cul de poule, la bidoche. La bouche est fraiche, sucraillonne et extrêmement simple. Ensemble bien faible. 10/20

marsannay vieilles vignes 2010 dom laurent 

Marsannay La charme aux prêtres 2009 Domaine Coillot (17,10 euros)

Robe rubis léger un peu évoluée. Nez végétal sur céleri branche, le sel, le poivre, la violette. La bouche est gourmande, ronde et ample sur des tannins fermes dans un esprit opposé au nez. Vin bien assis et bien fait. Finale puissante pour ce vin plaisant à boire. 14,5/20

marsannay la charme aux pretres 2009 domaine coillot 

Marsannay Les Vandenelles 2009 Domaine Bruno Clair (24,90 euros)

Robe grenat. Nez discret sur la réglisse, la réduction et des touches vaguement fruitées. Bouche fermé, raide et chaude avec une acidité dans la masse. Vin qui manque encore une fois de délicatesse dans l’ensemble et la finale courte et métallique n’arrange rien, ça part dans tous les sens. 10/20 

marsannay les vaudenelles 2009 bruno clair 

Givry 1er cru Clos Jus 2005 Vincent Lumpp (pirate : 16 euros)

Robe grenat. Nez boisé avec du cassis, du céleri, des senteurs de légumes, de suie puis du coca-cola à l’aération. La bouche est souple, aimable et les tannins sont précis mais vont finir secs sur un acidité trop marquée en finale. 12,5/20

givry clos jus vincent lumpp 2005 

Marsannay 2002 Bernard Coillot (19 euros)

Robe évoluée. Nez sur le tabac, la suie, le pruneau avec un coté métallique pas sympa du tout. La bouche est grasse, sphérique mais la coté métallique du nez revient rapidement, renforcé par des tannins fermes et un coté brulant en finale. 10/20

marsannay coillot 2002 

Marsannay Les Echezeaux 2002 Martin Bart (11 euros)

Nez classique sur la ronce, le sureau, le bonbon ricola, les fleurs. La bouche est souple, digeste avec la bonne dose de fraicheur. Les tannins montent en puissance mais ils restent toujours gras et plaisant. Finale longue. Pas une grosse matière mais une belle bouteille 10 ans après. 14/20

marsannay les echezeaux 2002 bart 

Nous n’avons eu l’occasion de parcourir toute l’appellation par manque d’échantillon surtout en blanc et en rosé. L’ensemble de notre sélection de ce soir est faible, voire très faible. Seulement 5 bouteilles ont plus de 10/20 ce qui est rare. Je vais retenir le Marsannay de Sylvain Pataille.

Concernant les prix, je connais des Gevrey ou Volnay « village » dans la même gamme de prix et avec certainement de meilleurs résultats de dégustation.

 

Stéphane

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents