Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Soirée Homard à La Vignette.

Publié par stephanew sur 7 Février 2012, 18:16pm

Catégories : #Soirées entre amis

Mon taux de fréquentation de ce restaurant est en constante augmentation depuis ma découverte fin octobre 2011. Après un repas que j’avais organisé pour mes collègues de boulot en janvier voici le tour du repas pour les membres du club Oenothèque Alsace. Ne reste plus que la Saint Valentin et un anniversaire et la boucle sera bouclée.

 

Le thème de ce diner est le Homard, et les vins sont apportés par les participants, ce qui permet de sortir du cadre des thématiques « Je ne bois que de l’Alsace » du club. Force est de constater que les meilleurs vins de cette soirée seront tout de même les rieslings et le gewurztraminer de Zind-Humbrecht. On ne change pas un palais en un claquement de doigts.

 

Bisque de Homard en Chantilly de Cerfeuil tubéreux, Croûtons persillés

 bisque la vignette strasbourg

Savennières Roche aux Moines 2009 - Pierre Bise.

Nez grillé et mur avec toutefois quelques relents de pommes vertes. La bouche présente une très grosse acidité avec une fine salinité et l’ensemble reste droit comme un « I » mais sans charme et plutôt dans un style brutal qui en ouverture de repas met une claque dans la boite à dents.12/20

 

Alsace Grand cru Grand Cru Rangen Gewurztraminer 1990 - Zind-Humbrecht.

La robe est assez soutenue. Le nez est floral à l’ouverture puis évolue sur des notes de truffe blanche, des relents fumés dans un fort niveau d’expression. La bouche est magnifique d’équilibre même s’il est haut perché avec une alliance parfaite entre profondeur, soyeux, complexité sur des notes de camphre et d’eucalyptus. Un vin évident de perfection en parfaite opposition avec le précédent.19/20  

 

Chablis 1er Cru Mont de Milieu 1979 - Albert Pic.

Robe claire. Nez sur la noisette, le vieux chardonnay, la mie de pain et le beurre mais aussi des notes un peu plus évoluées et terreuses. Un coup du bouchon car la précédente bouteille était correcte il y a plusieurs années. La bouche est tendue et saline, profonde et minérale avec ces notes de coquilles d’huitres. Un vin qui a superbement vieilli juste trahit par un bouchon un peu limite. 16,5/20

 

La bisque de Homard et un modèle de puissance aromatique dans une matière sapide et ferme. L’accord avec le Chablis est surprenant exacerbant le caractère coquillé du breuvage. La Chantilly adoucissant à peine le plat. Le savennières joue trop sur le contraste et le gewurztraminer est au dessus de tout et va jouer le bon compagnon.      

 

Entre deux courses….

 

Montlouis Les Choisilles 2008 - François Chidaine.

Nez jeune et primeur sur les fruits blancs. La bouche est ample avec une acidité puissante dans la masse beaucoup plus digeste et fondue que le Savennières. Petite salinité dans ce vin certainement plus consensuel et plus simple d’accès avec son coté joviale et charmeur. 15,5/20

 

Les Pinces en Tartare aux Fruits de la Passion, râpée de Radis noirs à l’Orange Sanguine

 bisque la vignette strasbourg-2

Puligny Montrachet 1er Cru Perrières 2006 – Domaine Carillon.

Nez réduit sur le caillou avec des notes de fleurs blanches. La bouche est ample avec une bonne structure ferme et complète. Rien ne manque sauf quelques années de bouteilles supplémentaires. On sent tout de même que ça pousse fort en bouche mais il est complètement sur les freins malgré le passage en carafe.17/20

 

Alsace Grand Cru Hengst Riesling 2007 – Domaine Josmeyer.

Nez fruité, fumé et réglissé. La bouche est puissante, grasse, corpulente, généreuse et tannique et arrive a enrober et civiliser le radis noir ce qui n’est pas une mince affaire pour finir en apothéose. Encore une grande bouteille qui va aller loin. 18,5/20

 

Chassagnes 1er Cru Les Caillerets 1997 - Marc Colin.

Après deux bouteilles parfaites dégustées en 2011 cette bouteille est oxydée !!!!  ça me gonfle, mais ça me gonfle…..

 

Alsace Grand Cru Florimont Riesling 2008 - Claude Weinzorn.

Nez expressif, sur des notes pâtissières de fruits jaunes très mûrs. La bouche est ample, dans le style du Hengst avec une très belle définition dans l’acidité, du gras de la complexité mais aussi de l’élégance. Une certaine idée de la perfection. Bravo le Claude, un carton pour moi et tu sais que ce n’est pas mon cru de référence chez toi.18/20

 

Un tartare tout en fraicheur et fermeté qui va se plaire avec Le Puligny ou le Florimont. Le Hengst va lui parfaitement maitriser la râpée de Radis Noir.

 

 

Sabayon de Homard au Champagne, Héliantis et Oca du Pérou juste poêlés à l’Huile d’Olive citronnée

 bisque la vignette strasbourg-3

Crémant Clos Saint Landelin "Cuvée Oenothèque Alsace" 2005 - René Muré

La bulle est ferme pour ce crémant qui a passé 5 ans sur lattes apportant de la structure et du relief dans ce crémant qui n’en manque déjà pas. Un crémant puissant, brut, certainement un peu trop. Manquant pour moi, ce soir là, de finesse et de raffinement. 14,5/20

 

Alsace Grand Cru Florimont Riesling 2007 - Claude Weinzorn.

Nez sur les fruits plus blancs que le 2008. Bouche douce, pleine de charme dans la rondeur et le profil du millésime. Moins jaillissant que le 2008, moins Florimont peut être. 15,5/20

 

Vouvray Sec 1961 - Clovis Lefevre

Nez curieux sur la levure de boulanger. La bouche est fluide, dense saline et surtout très franche, fraiche et précise. Un peu plus d’arôme dans cette structure et nous tenions là le grand vin, il va noue en rester un beau.16,5/20

 bisque la vignette strasbourg-6

Le plat est somptueux dans l’esprit de Fernand Point avec du moelleux, du gras et les notes tubéreuses des Héliantis et Oca du Pérou pour apporter un surplus de chair avec quelques senteurs plus terreuses. Un plat ton sur ton qui contraste avec le crémant un peu brut ou qui va s’accommoder avec le Florimont qui est dans le même esprit. Le Vouvray sera trop droit pour le plat.   

 

 

Carpaccio de Mangue à l’Huile d’Olive vanillée et au Poivre long de Java, Granité d’Ananas au Rhum

bisque la vignette strasbourg-4 

Riesling Vendanges Tardives 2007 - Louis Hauller

Nez sur l’abricot confit à l’eau de vie. La bouche est propre, nette, gouleyante mais aussi facile d’accès par sa légèreté. Une vendange tardive de soif qui ne cherche pas l’exploit de la concentration ou de la définition mais juste le compromis, et ça marche plutôt bien. 15/20 

 

Muscat Clos Saint Landelin Vendanges Tardives 2007 - René Muré.

Nez sur l’after eight, le tabac, la prune, le café. La bouche est confite, moelleuse avec une petite liqueur sur des notes plus tertiaire comme le cuir dans un esprit demi-corps. Un peu old school pour un muscat dont il manque le coté étincelant, mais c’est d’un Clos Saint Landelin que l’on parle.15,5/20

 

Pinot Gris Altenbourg Quintessence de Grains Nobles Cuvée d'Or 2008 - Domaine Weinbach.

Nez très confit, sur la pate de fruits. La bouche est fluide, ultra précise, chirurgicale, avec une très grosse acidité dans une concentration extrême pour donner une liqueur presque parfaite qui s’étire et s’étale de tout son long pour finir sur une grande fraicheur qui va appeler l’autre verre. Il ne faut vraiment pas prévoir de prendre le volant en terminant la soirée par une cartouche de ce calibre. La Quintessence du bonheur. 20/20

bisque la vignette strasbourg-5 

Le contraste entre le moelleux, la douceur de la mangue et le croustillant des dés de kouglof et parfait et le riesling va juste souligner l’ensemble alors le pinot gris va beaucoup plus loin en apportant un équilibre magique avec la mangue et tenant parfaitement le poivre.

 

Superbe soirée façon réunion de potes avec de belles bouteilles, des plats au millimètres, de beau accord et un service très pro, et seule ce n’est pas simple. A refaire beaucoup plus souvent. 

www.lavignette.fr 

Stéphane 

Commenter cet article

Archives

Articles récents