Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Soirée Coteaux du Languedoc (Peyre Rose, Montcalmes, Mas Jullien)

Publié par stephanew sur 23 Février 2012, 18:06pm

Catégories : #CR Club AOC de Barr

 Soirée Coteaux du Languedoc.

 

L'appellation Coteaux du Languedoc s'étend sur 3 départements : l'Aude, l'Hérault et le Gard couvrant 50 000 hectares dont 22 000 sont plantés et 11 500 ha en production. Cette AOC date de 1985. Le reste sur le WEB.

Dégustation à l'avaugle, verre Spiegelau. 

 

1-Cotes de Rhône Visan 2010 Domaine Montmartel 2010 (vin pirate)

Robe sombre presque noire avec de petits reflets violets. Nez sur la confiture de cassis, la mure, les épices avec un coté végétal. C’est simple mais net et bien fait. L’attaque est franche avec des tannins anguleux dans une impression sucrée sur le zan. Vin précis, aromatique mais manquant de fond et trop rude. Pointe de chaleur en finale. 12/20 

 

2-Vin de pays du Mont Baudile Syrah de Pey-Cherres 2009 Suply Royer (vin pirate)

Robe à nouveau sombre avec de beaux reflets violets. Le nez est expressif sur les fleurs, le poivre, le chocolat, la cannelle avec une pointe de myrtille. La bouche est fraiche en attaque puis ample avec des tannins gras et enrobés qui vont devenir plus secs sur la finale, l’ensemble étant à mon sens caché par un élevage qui a méchamment boisé le breuvage et qu’une acidité convenable ne va pas balancer. 13/20

la syrah de pey cherres 2009 supply royer

 

3- Coteaux du Languedoc 2008 Mas des Chimères

Robe toujours et encore sombre. Nez fumé, viandé fortement réduite sur le cul de poule pas propre avec quelques touches florales. La bouche est souple avec des tannins fondus, généreux malgré tout puis devient massive sans gagner en définition, en nuance. La finale régresse d’un cran car bien trop sèche. 12/20

 

4- Coteaux du Languedoc Terrasses du Larzac 2008 Mas Jullien

Nez réduit mais plus plaisant que le précédent avec des touches de suie, de fruits noirs, de cèdre, de garigue. Bouche souple avec des tannins précis, pas mordants, élégants même, tout en restant présents. Le coté enrobé de l’ensemble rend ce vin très buvable, plaisant et charmeur malgré une finale plus tannique, plus franche. 14,5/20

mas jullien 2008

 

5- Coteaux du Languedoc 2007 Montcalmes

Robe Rubis. Nez sur le pamplemousse, la rose, la violette, le bois de cèdre, l’amande avec une pointe de volatile. La bouche est ample, grasse, profonde, précise avec une belle définition lui donnant un caractère ciselé, frais qui termine en queue de pan. Elevage racé. Le premier beau vin de la soirée et ce n’est pas une surprise. 15,5/20

montcalmes 2007

 

6- Coteaux du Languedoc Cuvée de tiers-an 2005 Domaine Près Lasses

Robe sombre. Nez sur les fruits rouges acidulés et curieusement le pruneau pour un parfait contraste frais-lourd ! La bouche est marquée par le bois, l’alcool, le verni et ne présente que des tannins secs rendant l’ensemble âpre et pas très abordable. 12/20

 

7- Coteaux du Languedoc La Clape 2005 Domaine Hortala.

Je ne regarde plus les robes. Nez curieux, iodé sentant bon le bord de mer un jour de pluie. La bouche est maigre, métallique avec des tannins raides. Plus que bof ! 09/20

 

8- Coteaux du Languedoc La clape Cuvée Rocaille 2002 Château Capitoul.

Nez grillé, complexe sur la suie, les fleurs, les herbes de Provence et le sang. La bouche est ample, généreuse, avec des tannins fondus dans une acidité élégante, qui ne manque pas de charme et d’harmonie. Un vin complet, bien fait. 15/20

 

9- Coteaux du Languedoc Tête de Bélier 2001 Domaine Puech Haut.

Robe noire. Nez confit sur les fruits noirs, la cerise griotte, la suie, le bois façon noix de coco, la vanille tirant sur le too much avec des relents fumés. Bouche très ample, très tannique même s’ils sont dans la masse sans dépasser du reste de la structure, et toujours et encore du bois. La Californie…….10/20

puech haut 2001 

 

10- Coteaux du Languedoc Montpeyroux 1998 Domaine d’Aupilhac.

Nez sur les épices, les fleurs avec des touches plus végétales et boisées sur des notes sanguines. La bouche est souple, en ½ corps dans un style longiligne, fin et racé sur le thé noir. Finale un peu sèche sur une belle amertume. Encore une belle bouteille et une demi surprise car cette cuvée est un des standard de la région.15/20

d'aupilhac 1998

 

11- Coteaux du Languedoc Clos des Sistes 1998 Domaine Peyre Rose.

Robe sombre. Nez frais élégant, précis, éclatant sur le cassis, la myrtille, les épices, le sang façon viandox, le romarin. La bouche très ample, sphérique avec des tannins d’un grain très fin sur la confiture de fruits. Vin démonstratif mais qui arrive bien. 16/20 

clos des cistes 1998

 

12- Coteaux du Languedoc Syrah Leone 1994 Domaine Peyre Rose.

Nez encore une fois viandé avec des fruits noirs, de la poudre de riz et quelques notes végétales dans le fond. Les tannins sont un peu secs mais la bouche est ample et généreuse, sérieuse, racé et vraiment puissante. Dommage pour les tannins ! 15,5/20

clos syrah leone 1994

 

13- Coteaux du Languedoc 1993 Prieuré Saint Jean de Bébian.

Nez boisé sur des notes d’herbes aromatiques manquant un peu de précision et de raffinement. La bouche est grasse et ample avec des tannins fermes au seuil de la sécheresse. Acidité en retrait et petite amertume complète un tableau correct sans plus. Une bouteille rare en ce moment. 14/20

prieuré de saint jean de bébian 1993

 

Une série de Languedoc bien plus intéressante que celle effectuée dans mon premier club de dégustation il y a quelques années aujourd’hui. Une sélection que j’ai sentie plus digeste, plus aimable aussi avec un coup de cœur pour Montcalmes et les Clos des Sistes de Peyre Rose.

Stéphane

 

Commenter cet article

ardoneo 02/03/2012 11:48


Mas Jullien 2008, c'est fermé à double tour, n'étonne pas que ça goute pas bien en ce moment, à revoir d'ici 5-6 ans.

stephanew 08/03/2012 06:30



à revoir alors mais je ne bois jamais de vins de cette région, enfin pour le moment. Je vais bien devoir y venir vu la monté des prix dans les autres terres. 


stéphane



Archives

Articles récents