Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Riesling Pfersigberg 2007 Paul Ginglinger.

Publié par stephanew sur 6 Décembre 2010, 17:36pm

Catégories : #Alsace grand cru Riesling

Riesling grand cru Pfersigberg 2007 Domaine Paul Ginglinger :

Ce terroir marno-calaire sur les communes d'Eguisheim et Wettolsheim dans le Haut-Rhin comportant une forte proportion de calcaire sur les 74,55ha cadastrés donne naissance à des vins alliant richesse et finesse.

Ce 2007 est mûr au nez avec des touches de sucre d’orge et une bonne dose de fruits jaunes. La bouche est fraiche dès l'attaque, et la salinité arrive vite aux papilles sur une acidité élégante et fine. Petite pointe de résiduel un peu trop présente sur cette cuvée mais l’ensemble est élégant et signe bien le terroir. Une cuvée que j'ai un peu de mal à identifier. Ni sèche, ni 1/2 sèche !! Fine pour un poisson d'eau de mer tel le bar. Je vais attendre pour les suivantes. 16/20

Commenter cet article

Thierry Meyer 10/12/2010 21:33



Tu n'as pas indiqué le degré d'alcool dans tes analyses Nicolas.


Une récolte surmurie peut donner des vins sans sucre résiduel, aux arômes confits et avec une sensation de moelleux apportée par l'alcool.


Le Drei Exa 2009 est tout de même aux antipodes du 2008, et en comparaison du Bruderbach de Loew, moins droit et plus surmuri.


Thierry



stephanew 12/12/2010 14:00



le bruderbach 09 est une bombe à l'opposé stylistique du drei exa. Deux styles mais il en faut pour tout le monde.


stéphane



Nicolas 10/12/2010 18:54


3g de SR, pH = 3,11, 5g H2SO4 pour le Drei Exa 2009 et vous l'avez goute doux ? vous aviez bu un verre d'acier sulfurique du bas-Rhin juste avant ou quoi ? :-)


stephanew 10/12/2010 19:12



Salut,


merci pour ces chiffres, c'est toujours intéressant à lire. Nous avons bu le drei exa à 10 et nous étions tous assez en phase pour dire qu'il était rond, pas moelleux mais rond.


stéphane



Thierry Meyer 06/12/2010 18:11



Tu as vérifié que ta bouteille n'était pas le Lot 42H avcec ses 12 g/l de sucre résiduel ?


Thierry



stephanew 06/12/2010 18:24



j'avais trouvé cette info sur ton site  Cuvée L42 pour ma part.


stéphane



Thierry Meyer 06/12/2010 17:54



C'est vrai que la première fois que j'ai goùté ce vin, j'ai été surpris par la douceur, pourtant généralement très inhabituelle sur ce domaine. Et encore, il y a une deuxième cuvée de R
Pfersigberg 2007 encore plus douce. 2008 semble confirmer ce petit changement de style, et le Riesling Drei Exa 2009 dégusté le 20 novembre dernier ne contredit pas cette impression.


Thierry



stephanew 06/12/2010 18:02



si l'évolution va dans ce sens c'est en effet une curiosité dans le paysage viticole alsacien. Je goute des vins de plus en plus secs y compris chez ceux qui historiquement avaient un peu de SR
dans les vins. Loew et ZH pour n'en citer que deux. Un 2007 ne me choc pas plus que cela, c'est d'ailleurs la marque du millésime 2007, cette petite pointe de SR dans une acidité salivante mais
sur 2008 !! Et comme tu le dis, je suis complètement passé à coté du drei exa 09 complètement effacé derrière celui d'Etienne Loew. Je précise que je paye toutes mes bouteilles chez Etienne comme
tout le monde.


stéphane



Archives

Articles récents