Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Riesling Kaefferkopf Cuvée Nicolas 2008 Martin Schaetzel suite à TAST.

Publié par stephanew sur 1 Décembre 2010, 19:10pm

Catégories : #Alsace grand cru Riesling

Riesling grand cru Kaefferkopf Cuvée Nicolas 2008 Martin Schaetzel :

Pris de pannique par la sortie du TAST consacré au riesling entre autre de 2008 je me jette en cave pour prélever un flacon ayant reçu par Bettane une mauvaise note.

La robe est d’un beau jaune, je m’intéresse peu aux robes en général mais là pas de souci même si elle signe une bonne maturité. Le nez est franc et dense sur les agrumes avec un rien de pomme granit Smith. La bouche est vive en attaque avec une rondeur qui vient assagir l’ensemble sans pour autant la faire disparaître car elle traverse le vin. D’une complexité moyenne pour l’heure on perçoit toutefois une fine minéralité en finale. Cette cuvée n’est pas d’une profondeur abyssale, mais elle est nette et propre.

Bouteille achetée le 06 février au domaine. En cave depuis. Un bon 17/20 sur ma grille d'évaluation.

Comment Bettane arrive à y mettre un 11/20 ?

Nos palais ne sont pas étalonnés mais tout de même. Il dit clairement que le vin est mort et j’ai peine à croire qu’il manque d’objectivité sur ce point. Il a trop à perdre.

Conditions de stockage ou de transport ? Je suppose que les bouteilles ont quitté le domaine peut avant la dégustation, ce point peut donc être écarté ou alors le vin du domaine ne supporte pas le moindre écart ce qui est préoccupant pour le consommateur.

Reste le manque de chance et la c’est presque aussi préoccupant car il faudra avoir la main heureuse au domaine lors de l’achat pour ne pas tomber sur le carton noir. Quoi qu’il en soit, une telle différence entre la note de Thierry Meyer, celle de son patron M. Bettane et mon impression perso du jour n’est pas normal et l’on est en droit de comprendre car visiblement il y a un problème de flacon et sur un 2008 en bouteille depuis si peu de temps c’est effrayant. 

Bon du coup j'ai claqué un 08 presque pour rien, juste pour me rassurer !!

stéphane

Commenter cet article

Eric L 02/12/2010 18:12



Le débat est à mon sens stérile (comme mon premier commentairre) si on ne prend pas connaissance des éléments de l'affaire. Les lecteurs pourront en savoir plus à prppos de cette dégustation où
nombre de vins bien notés par ailleurs sont démolis :


http://lapassionduvin.com/phorum/read.php?8,514685,514685#msg-514685


 



Therry Meyer 02/12/2010 14:29



Si je peux me permettre une rectification au texte de Stéphane, je suis gérant de deux sociétés, et donc je suis mon propre patron... En pus des activités propres à l'Oenothèque Alsace je vends
chaque année depuis 2007 des textes sur le vin à BDT Media, la holding qui fédère les activités viniques de Bettane&Desseauve, ce qui me vaut de rencontrer une fois l'an Michel
Bettane et Thierry Desseauve.


Merci de votre compréhension, évitons toute ambiguité


Thierry



stephanew 02/12/2010 16:35



Merci Thierry pour cette rectification car cela change en effet beaucoup de chose. 


stéphane



EricL 02/12/2010 04:46



Peux-tu nous en dire plus sur cet article dans TAST ? Le problème c'est qu'on n'a pas lu le dit article, tu l'évoques et ça suscite des réactions à la lecture de ton article sans connaitre le
fond.


Revue relativement confidentielle, la portée de propos négatifs sur ce vin reste donc également confidentielle, et la grande majorité des lecteurs de ton blog, même si amateurs de vin, n'ont pas
connaissance du fond... comme ils n'ont pas connaissance des bases nécessaires pour bien déguster le vin. Chacun reste donc dans sa petite chapelle...


Emettre des doutes sur les notes de M Bettane est certainement un crime de lèse-quelquechose, mais ... c'est simplement ton avis. 


Connaissant tes goûts, ton habitude de goûter des Riesling, les conditions de ton achat directement chez le producteur, et les conditions de ton stockage, et enfin sachant dans quelles conditions
tu dégustes habituellement, j'ai plus tendance à te faire confiance plutôt que de croire les yeux fermés les remarques d'un hyper-spécialiste, dont il est vrai je n'ai pu prendre connaissance de
l'article. En gros il faudrait quelques éclairages.


Dans le Guide Bettane et Desseauve 2011, ce domaine obtient 2 BD (sur 5) ce qui correpond à une "production sérieuse et recommandable" et "régulière". Voilà à quoi je m'en tiens pour l'instant.


Dans le prochain guide ce domaine ne devra certainement plus apparaitre, car on n'émet pas un tel avis sans l'avoir dument vérifié quand on est un détenteur de vérité. L'inverse serait
inquiètant, on parle quand même d'un "guide".


Mais doit-on simplement, en prenant un virage vers Dallas, deviner derrière ceci un éventuel réglement de compte entre spécialistes détenteurs de vérités pas forcément compatibles
???    Là aussi on est dans la pure spéculation...mais bon, connaissant au moins l'un des personnages, ça ne m"étonnerai pas que son franc-parler ait pu égratigner quelque égo
surdimensionné, et il y a dans le monde des journalistes viniques concurrence en la matière...on ne sait rien de tout ça, pour l'instant...



stephanew 02/12/2010 06:12



Euh, c'est un article dans un mag très connu que je n'ai pas mais dont on peut trouver les notes sur le web. Faut chercher un peu. Le rédacteur a moins de compétence en dégustation que certain de
ses lecteurs. J'essaye juste de mettre des mots sur un vin selon VOG, c'est assez simple et cela revient à décrire une peinture, sans parler de l'école dont elle sort ou de toute la symbolique
qu'il y a derrière. 


Pour moi il y a simplement un problème soit de stabilité du produit une fois en bouteille, cas général, soit un problème ponctuelle avec une bouteille et donc d'homogénéité de la production, cas
particulier. Dans les deux cas une RCA s'impose pour comprendre. 


Pour finir je ne vois pas là un désaveux de Thierry car les notes de Bettane sont argumentées "le vin est mort, évolué...."


stéphane



Patrick Böttcher 01/12/2010 23:44



Bon du coup j'ai claqué un 08 presque pour rien, juste pour me rassurer !!


Ben oui... voilà une nouvelle façette du TAST que je n'avais pas encore perçue, pulvériser les stocks restants de 2008



stephanew 02/12/2010 06:04



en fait il est de mèche avec les vignerons en question pour écouler rapidement les stocks !!


stéphane



Archives

Articles récents