Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Riesling grand cru Kastelberg 1997 Marc Kreydenweiss

Publié par stephanew sur 13 Janvier 2011, 06:37am

Catégories : #Alsace grand cru Riesling

Riesling grand cru Kastelberg 1997 Marc Kreydenweiss :

Situé sur la commune d’Andlau, le Kastelberg est unique à plus d’un titre. Terroir de schistes noirs de Steige d’âge silurien, cas unique en Alsace pour un grand cru. C’est également un des plus petit grand cru avec seulement 5,82ha qui ne sont plantés qu’en riesling. Rajoutons à cela les terrasses habillant les fortes pentes et vous avez un grand cru unique en Alsace.

Le domaine Kreydenweiss et le domaine phare du village avec malheureusement des tarifs stratosphériques sur certaines cuvées qui peuvent passer les 45 euros sur des secs ! 

Ce vin est marqué par un nez complexe de citron confit, de poivre blanc, de sucre d’orge et de pierres chaudes. Mais aussi de pain grillé avec une pointe de sous bois sur une trame fumée.

La bouche est douce en attaque avec un léger moelleux. C’est riche, complexe encore une fois avec une acidité droite et fine plus forte en finale. Vin pas aussi large qu’un calcaire mais avec une bonne densité sur des arômes d’écorces d’agrumes. Finale un peu courte.

Riesling affichant 13,5% sur l’étiquette. Si l’on rajoute les sucres restant, cette cuvée à été vendangée avec 14,5% potentiels. Y avait-il moyen de faire autrement pour que le terroir s’exprime ? Pas la moindre idée mais ce vin me plait beaucoup, juste la finale qui manque un peu d’éclat. J’aime la biodynamie maitrisée de cette façon. 17/20   

stéphane

Commenter cet article

Thierry Meyer 13/01/2011 08:54



Millésime chaud, 1997 a fait monter la richesse en sucre des baies avant que la maturité physiologique soit parfaite. récolter à 13 potentiel c'était prendre le risque d'un vin pas mur, certes
sec, mais amer avec une finale végétale. Un vin facile à boire jeune mais qui pétrole fortement après 5 ans de garde et qui ne vieillit pas bien. Récolté à pleine maturité, les degrés potentiels
sont plus élevés, la vinification à 13.5 évite d'avoir trop d'alcool, et l'équilibre conserve sa plénitude avec un vieillissement harmonieux. Combien de rieslings peuvent afficher une telle
finesse 13 ans plus tard ?


C'est évident que leprofil climatique du millésime correspondait mieux au gewurztraminers, maintenant c'est malheureusement devenu assez fréquent d'avoir de la chaleur sans trop de botrytis à
l'automne, exemple avec 2009.


Thierry



stephanew 26/01/2011 06:26



voila de bonnes explications. merci


stéphane



Archives

Articles récents