Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Puligny-Montrachet 2000 Les Enseignères J.F. Coche-Dury.

Publié par stephanew sur 20 Juin 2011, 16:26pm

Catégories : #Puligny Montrachet et Meursault

Puligny-Montrachet 2000 Les Enseignères J.F. Coche-Dury. 

Voila plus de 6 ans que cette bouteille attend son tour dans ma cave. 6 ans que je ne trouve pas le bon moment pour l’ouvrir trouvant toujours autre chose à boire comme si la crainte de la déception devait systématiquement l’emporter sur le bonheur potentiel de boire un grand vin. Les jours passent, les bouteilles bouchonnées ou oxydés s’enchainent repoussant encore le moment de vérité. Tant que la bouteille est fermée elle est bonne !!

Ce 19 juin, dans un élan de romantisme et pour fêter notre anniversaire de mariage je me décide enfin à l’ouvrir. J’avais le choix entre d’autre belle cartouche mais le temps est venu pour ce Puligny de révéler toute sa splendeur, je vais enfin voir si le chat est vivant.

coche-dury-8444.jpg

J’attrape mon plus beau tire-bouchon et j’attaque le liège. J’extrais donc ce bout d’écorce qui me tient à distance du breuvage. Il est parfait, souple et absolument pas marqué par les années.  Un coup de tarin sur le bouchon et dans le goulot de la quille (pas romantique mais efficace) Nickel !!! Tout commence pour le mieux. Je sers un fond de verre, la robe est claire avec des reflets verts. La soirée va être belle.

Le nez n’est pas grillé pour un sou. Fleurs blanches, poivre blanc mais aussi sardine (que je trouve souvent sur ce cépage) et citron confit sont les principaux marqueurs d’un nez bien en place, délicat et subtil. La bouche est dense, d’une grande fraicheur, d’une finesse, d’une profondeur digne des 1er voire des grands du village. Elle est frétillante, longiligne et démontre une grande maitrise du créateur pour la chose bachique. Toute semble en place comme une évidence. Pourtant simple et facile de faire bon !! La finale est minérale, on mange littéralement le vin, pendant que les aromes décollent pour finir en queue de pan. A noter qu'il n'y a pas une trace d’élevage dans ce vin, que du plaisir je vous dis ! 17,5/20

------------------

Le deuxième effet Kiss Cool est le prix que l’on s’oblige à mettre dans les quilles de ce domaine pour pouvoir y gouter alors qu’a entendre les allocataires les prix au domaine ne sont pas plus élevés qu’ailleurs. Vu le nombre relatif de commentaire que l’on trouve sur la toile et vu le niveau hallucinant des tarifs que les cuvées de Meursault et de Corton Charlemagne atteignent, je me demande si les vins de JFCD sont bus ou s’ils font simplement office de monnaie d’échange.

Je m’interroge aussi sur les motivations du vigneron à laisser faire la spéculation, les bouteilles sont numérotées et je suppose que ce n’est pas pour singer le bordeaux supérieur. Qu‘a-t-il à y gagner ? De la notoriété ? Encore ! De nouveaux clients, ben non y a rien à vendre depuis longtemps mon bon monsieur. Un rang, un standing ? Il fait déjà partie des plus grands. A moins que le standing soit né de la spéculation !? Mais c’est comme l’œuf et la poule, il faut un premier et vu cette bouteille, la notoriété, la rareté et la spéculation sont nées de l’extrême régularité et qualité des vins du domaine.

A propos, ma bouteille porte le numéro 1044, merci à celui qui l’a acheté sur place et qui a voulu spéculer car celle-ci va rejoindre les hauteurs de ma cuisine avec les autres perles bues. 

coche-dury 8445

Stéphane

Commenter cet article

Archives

Articles récents