Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Présentation des Grands Crus 2013 au Château de Kientzheim.

Publié par stephanew sur 30 Novembre 2013, 19:22pm

Catégories : #A la confrérie Saint Etienne et CIVA

Le CIVA avait organisé le lundi 18 novembre au château de Kientzheim, siège de la Confrérie Saint Etienne, une présentation des grands crus alsaciens au travers de 58 vignerons, négociants et autres caves coopératives. 48 grands crus sont représentés sur les 51 de la région et les millésimes 2012 et 2011 sont largement exposés. Les absents, le Prealatenberg, le Winzenberg et le Kirchberg de Barr. 

 

Impossible de faire le tour de tout ce beau monde, je me suis donc limité à 13 vignerons en essayant de leur rendre visite dans un ordre imposé par les terroirs et non pas les cépages. Début de visite avec les terroirs granitiques et gréseux, puis ceux sur terroir marno-calcaire voire calcaire. Reste quelques terroirs comme le Kaefferkopf qui répond à toutes ces conditions en une seule entité. Un tour de force qu’il faut savoir placé dans une tournée.

 

Ci-dessous les vins que j'ai retenu (liste non exhaustive) Les prises de notes ne sont pas évidentes dans les conditions du salon, debout, veste sur le dos suite à des différences de températures extrêmes entre les étages. A noter le prêt de grand verre digne du salon, exit le traditionnel INAO qui ne répond plus aux normes actuelles en terme de verrerie.  

 photo-copie-5.JPG

Domaine Beck-Hartweg à Dambach la Ville.

 

Alsace Grand Cru Frankstein riesling 2010. Nez sur l'écorce d'agrume, l'anis, le chèvrefeuille et autres fleurs. La bouche est franche, sèche et droite avec une minéralité salivante très fine. Le Frankstein riesling 2012 présente une minéralité plus charnue très tactile. 

 

Domaine Meyer-Fonné à Katzenthal.

 

Alsace Grand Cru Kaefferkopf riesling 2012. Nez fermé sur les fleurs avec des touches grillées. Grosse minéralité en attaque avec de la largeur et une bonne dose de puissance. Très beaux amers en finales. 

 

Alsace Grand Cru Wineck- Schlossberg gewurztraminer 2012. Nez puissamment épicé. Bouche sphériques, pleine dans un profil 1/2 sec sur une matière très fluide. 

 

Domaine Maurice Schoech à Ammerschwihr

 

Alsace Grand Cru Kaefferkopf riesling 2012. Nez sur les épices et les fruits jaunes. Attaque souple, plus ronde en milieu de bouche sur une forte minéralité. 

 

Alsace Grand Cru Rangen de Thann riesling 2011. Nez droit, pierreux. Bouche dans le même esprit, droite puissante et généreuse tout en gardant cette finesse du cru. Très grande minéralité. 

 

Domaine Josmeyer à Wintzenheim.

 

Alsace Grand Cru Hengst riesling 2012. Nez discret qui ne se livre pas. Bouche large, formant un bloc sur une structure pouvant paraître austère mais en fait très dense. A besoin de temps pour se relâcher un peu. Le terroir parle à haute voie. 

 

Alsace Grand Cru Brand pinot gris 2010. Nez sur les fruits jaunes. Bouche précise, soyeuse et fraîche, très élégante sans lourdeur. Vin de gastronomie.

 

Domaine Schoffit à Colmar.

 

Alsace Grand Cru Rangen de Thann Riesling 2012. Nez primeur sur le citron puis plus floral, délicat. Bouche saline en attaque, percutante dense et complexe sur une acidité souple. Rangen en finale. 

 

Domaine Zind-Humbrecht à Turckheim.

 

Alsace Grand Cru Rangen de Thann Pinot gris 2011. Nez droit, franc et net sur le froment et les fruits blancs. Bouche ample et ronde avec une forte salinité.

 

Domaine Louis Sipp à Ribeauvillé.

 

Alsace Grand Cru Osterberg Riesling 2012. Nez juvénile sur les fruits blancs comme la poire. La bouche est fluide, relativement souple avec beaucoup de profondeur avant de prendre de la largeur. Un vin plein d’énergie.

 

Domaine Frédéric Mochel à Traenheim.

 

Alsace Grand Cru Altenberg de Bergbieten Riesling Cuvée Henriette 2012. Nez très mur sur les agrumes confits. Bouche gourmande, pleine, grasse marquée en largeur par le terroir avant une finale épicée. Le 2009 n’est pas loin avec toujours ce même gras dans une matière salivante.

 

Alsace Grand Cru Altenberg de Bergbieten Gewurztraminer 2012. Nez au parfum discret plutôt épicé. La bouche présente une grande fraicheur sur un équilibre parfait lui donnant un coté facile et joueur.

 

Domaine Kuentz-Bas à Husseren les Chateaux.

 

Alsace Grand Cru Geisberg Riesling 2012. Nez sur la poire et les fruits blancs. Bouche juteuse, franche et sèche avec des relents grillés et minérales.

 

Alsace Grand Cru Pfersigberg Gewurztraminer 2010. Nez sur le poivre blanc. Bouche sphérique sur une grosse acidité construisant le breuvage qui peut désorienter car plus proche d’un riesling.

 

Domaine Valentin Zusslin à Orschwihr.

 

Alsace Grand Cru Pfingstberg Riesling 2012. Nez très pur de grand riesling avec des agrumes et des fleurs. Bouche puissante, grillée, dense, digeste malgré un coffre certain et un coté très avenant, frétillante, haut perchée. A noter que les 2011, 2010, 2009 et 2008 présentent tous ce même profil salivant et dense.

 

Domaine François Schmitt à Orschwihr.

 

Alsace Grand Cru Pfingstberg Riesling Cuvée Paradis 2012. Nez sur la pierre et les fleurs. Bouche droite, profonde, dense et serrée avec une bonne dose d’allonge et de caractère.

 

Alsace Grand Cru Pfingstberg Gewurztraminer 2012. Nez très ouvert. Bouche plaisante mais racée, très structurée, sans flottement aucun avant une finale mordante au caractère affirmé.

 

Domaine Muré à Rouffach.

 

Alsace Grand Cru Vorbourg Clos Saint Landelin Riesling 2012. Nez fermé assez strict. Bouche franche, racée, droite comme un I sur une acidité puissante et profonde. Un vin sans concession aujourd’hui qu’il faudra attendre.

 

 

Le millésime 2012 paraît équilibré entre de belle matière et des acidités confortables y compris sur les gewurztraminers donnant des vins précis, francs, parfois fermes. Les 2011 sont plus aimables, plus rond avec des acidités moins profondes, moins ciselées. Comme toujours je suis passé un peu au travers des pinot gris non sans faire l’effort d’y gouter mais je n’arrive toujours pas à comprendre ce cépage. Après cette journée je continue à croire que ce cépage n’est pas le plus noble de tous, loin derrière les riesling, gewurztraminer et autre muscat.  

 

Ce salon, belle initiative du CIVA, permet aux professionnels du vin, restaurateur, caviste de faire un tour d’horizon rapide et en un lieu d’une partie de la production alsacienne, et pas la plus mauvaise en plus. Reste que cette journée est réservée aux pros, et, étant amateur, j’ai profité d’une wild card pour y accéder, merci pour cela.  

 

Stéphane 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents