Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Mon année 2010.

Publié par stephanew sur 31 Décembre 2010, 10:01am

Catégories : #Informations diverses

 

Avant de fêter la nouvelle année, faisons un rapide retour sur 2010.

 

183 articles postés soit quasiment autant de vins commentés. Un tous les deux jours en moyenne !!  C’est pas mal et j’arrive encore à concilier ma vie de famille à ma passion. Faut dire que je me lance rarement dans les longues tirades viniques. Le vin est dans le verre pas dans mon esprit ou sur une page WEB.

 

Janvier :

 

Découverte de deux vins du nouveau monde avec un shiraz d'Arenberg 2004 et cabernet sauvignon Beringer 92 lors d’un repas chez nous avec quelques amis.

 

La dégustation avec mon ancien club d’une série intéressante vieux alsaces qui nous montre une fois de plus la longévité des vins de notre région. A noter la participation de beaucoup de domaine qui ont offerts gratuitement les bouteilles.

 

Février :

 

Une soirée fruits de mer  avec l’Oenothèque Alsace. Une petite table, mais quelle table car nous sommes Mary et moi les seuls ne travaillant pas dans le vin. Nous avons même la chance de partager ce repas avec Jean-Michel Deiss et sa compagne. Un grand moment.

 

Sur l’invitation de Thierry Meyer je visite 6 domaines alsacien sur deux jours avec Patrick Essa. Encore une fois je suis impressionné par le niveau qu’ont ces deux dégustateurs. Je me contente de gouter et de me taire. Que dire de plus, un passage en revue des barriques de pinot noir avec René Muré puis un repas au restaurant avec un riesling Brand de Josmeyer. Le lendemain visite, entre autre chez, Marc Tempé ponctuée par un repas en ces murs, au milieu des hommes travaillant les terres de Marc le magicien. Fin d’après midi dans la Cathédrale d’Oliver Humbrecht. Un gamin au milieu des foudres !

 

Mars :

 

Un mois un peu plus calme marqué par un repas chez nous avec en vedette un Pichon Baron 1990. Merci Olivier.

Découverte des vins du grand cru Rangen de Thann au domaine Schoffit .

 

 

 

Avril :

 

C’est le mois de la Bourgogne pour nous avec son séjour pour chercher mes réservations chez Pierre Boillot, Joseph Voillot et Buisson-Charles. Cette année Jean-Pierre Charlot nous a donné la chance de gouter à 3 cuvées piochées au hasard de sa cave. Les bouteilles seront terminées au gîte.

 

Juin:

 

Un repas chez nous avec un très vieux bordeaux, juste pour l’histoire.

 

Juillet :

 

C’est l’heure des vacances donc du repos. Enfin presque car Savoie et Drôme sont aux programmes donc passage dans les vignes obligatoires. Quelques achats chez Quenard et chez Syrah et Compagnie à Tain.

 

Aout :

 

Ce mois est dramatique. Le décès brutal de mon papa me obsède encore certaine nuit. Il était malade depuis des années mais nous avions toujours un espoir. Et puis un 21/08/10 au lieu de fêter mon anniversaire j’ai dis adieu à mon vieux. Le manque est énorme, on n’a pas idée avant de le vivre. Je t’aime Papa.

 

Septembre :

 

J’essaye de remonter la pente mais ce n’est pas si simple. J’ai parfois du mal à voir la route le matin en passant devant la ville de mon défunt père. Et puis l’administration vous rappelle votre douleur à chaque instant tant la paperasse est dense.

Changement de cap dans ma vie. Carpe diem, on va vivre.

 

Un mois dense encore avec un week-end chez Foulques et Aude avec des loires, des bourgognes. Je prends au hasard, certains diront que j’ai eu la main heureuse, un Vouvray moelleux 1976 de Huet.

 

Ce mois-ci verra à nouveau un repas chez nous avec branaire duluc 98 et Bel Air Marquis 95

 

Terminons ce mois de vendanges avec une visite presque surréaliste des vignes de Jean-Pierre Charlot dans sa Toyota avec une belle dégustation des 2009 dans la cave. Aller/retour dans le journée avec un ami façon road movie avec à midi un repas chez Guy à Gevrey-Chambertin avec une bouteille de Cazetiers 2005 de Rousseau. Chemisettes, terrasse, soleil la vie est belle. Vivre les RTT.

 

Octobre :

 

Une prodigieuse et prestigieuse série de vieux millésimes à la Confrérie Saint Etienne au château de Kientzheim organisée par Thierry Meyer. Un très grand moment, le plus grand pour moi dans cette institution.

 

Octobre c’est aussi une semaine à Rome en famille pour souffler et remettre de l’ordre dans nos esprits après les évènements tragiques des mois précédents. Toujours des vins mais chantant comme un bel italien.

 

Novembre :

 

Inventaire des vieux alsaces que j’ai dégusté. Plus de 260 cuvées entre 1942 et 1991 ! C’est énorme et j’ai du mal à y croire mais c’est bien le chiffre. Combien sommes-nous à en avoir gouté autant et surtout à en avoir gardé une petite trace écrite ?

 

C’est également le mois de la rencontre avec Emmanuel Delmas au domaine Loew ponctuée par une petite video où je joue le kakou. Un homme plus que sympathique animé par une passion débordante pour le vin.

 

Visite au domaine Deiss avec Mathieu Deiss lui même. Toujours plein d’enseignement que de parler avec un vigneron d’un domaine aussi prestigieux. Rencontre simple pleine de bon sens paysan. Les choses simples sont souvent les meilleurs.

 

Pour finir, c’est le mois de l’accords autour du riesling. Ode à ce cépage loué des alsaciens autour de la cuisine de Jean-Phillipe Guggenbuhl de la Taverne Alsacienne à Ingersheim. Sans doute LE meilleur rapport Q/P de la région.

 

Décembre :

 

Un repas avec un couple d’amis. Ouverture du premier riesling clos Windsbuhl 2007 du domaine Zind-Humbrecht. Une des seules cuvées notées 20/20 dans le guide Bettane et Dessauve. Le grand riesling sec dans toute sa droiture.

 

Repas de Nöel en famille, sobre avec toujours cette chaise vide.

 

Je n’oublie pas non plus tous les autres moments, les charmantes soirées avec Mary au coin du radiateur (nous n’avons pas de cheminée !) les toujours intéressants échanges avec Thierry Meyer sur le monde du vin, surtout celui d’Alsace qui me fait voir le vignoble sous un autre angle que celui de l’entrée du caveau.

 

Les grandes discutions à l’heure du café au boulot.

 

Les échanges de mails les quelques rares échanges sur FB ou www.degustateurs.com.

 

Les achats de vieux millésimes chez mon pote Francis et les commandes groupées que j’organise avec lui de plus en plus souvent et dont je fais profiter de plus en plus de monde.

 

Une année 2010 très riche pour moi et je vous en souhaite une toute aussi riche en 2011.

 

Stéphane 

Commenter cet article

alain diaz 05/01/2011 14:53



Salut Stéphane,


je veux bien croire que c'est lorsque les proches ont disparus qu'on découvre ce que c'est, et qu'il n'y aura définitivement plus d'occasions de vivre les instants qu'on a ignorés...


Mes parents s'approchent du cap des 70 et depuis quelques temps je réalise qu'ils deviennent doucement âgés, que la planche savonneuse ne change pas de direction...


Vivons, ensembles !!!


Alain.



stephanew 05/01/2011 17:59



yes et chaque jour à fond.


stéphane



Liquoreux 67 31/12/2010 15:08



Merci M'Sieur.



stephanew 05/01/2011 18:02



De rien mon bon Francis.


stéphane


 



Archives

Articles récents