Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Masterclass de décembre 2011

Publié par stephanew sur 15 Décembre 2011, 20:58pm

Catégories : #avec l'oenothèque Alsace

Le premier thème de la dernière masterclass de l’année 2011 porte sur les gewurztraminers du difficile millésime 2004 avec une sélection de 7 bouteilles.

Cette année les pluies à partir du 20 octobre ont impacté la fin des vendanges et l’équilibre initial d’un début de récolte presque idéal. La suite en bouteille.

Alsace Gewurztraminer Cormier 2004 Etienne Loew.

Bouteille bouchonnée, et bien !

 

Alsace Gewurztraminer Kaefferkopf 2004 Jean Marc Bernhard.

Robe dorée. Nez intense sur la rose, la mirabelle, les fruits jaunes avec des touches fumées. La bouche est ronde avec une acidité discrète dans un style ½ sec. La profondeur est moyenne et le vin reste léger. Petite amertume en finale. Vin correct à boire. Un vin qui n’a pas encore l’appellation grand cru, ce millésime n’en avait pas le niveau.14/20

 

Alsace grand cru Eichberg Gewurztraminer 2004 Paul Ginglinger.

Robe dorée, brillante. Nez sur les fleurs, la rose, les épices avec des relents de miel. La bouche est franche en attaque et elle restera tendue, élégante et racée. Finale dense et minérale. Vin en devenir car il semble sur la réserve. Regouté en fin de dégustation, le vin présente quelques notes liégeuses.15,5/20

 

Alsace grand cru Pfersigberg Gewurztraminer 2004 Paul Ginglinger.

Robe dorée, brillante. Nez très fumé, sur les épices, le beurre le cuir. La bouche est moelleuse, large et glissante avec plus de mâche mais moins de charpente. Vin plus compact, moins ciselé. 14,5/20

 

Alsace grand cru Altenberg de Bergbieten Gewurztraminer 2004 Frédéric Mochel.

Encore une bouteille bouchonnée. Dommage car la bouche est belle, sèche, dense, avec beaucoup de nerf et une bonne acidité. NN

 

Alsace grand cru Furstentum Gewurztraminer 2004 Domaine Weinbach.

Robe dorée. Nez juteux sur la pierre, l’abricot, l’ananas et le beurre. La bouche est riche et moelleuse, net et propre offrant tout ses charmes aux dégustateurs. Finale beurrée. Beaucoup de corps et facile d’accès il n’en faut pas plus pour trouver son bonheur. 16,5/20

 

Alsace grand cru Zinnkoepflé Gewurztraminer 2004 Agathe Bursin.

Robe très dorée. Nez sur la mirabelle, la quetsche, la rose, le tout confit avec des touches de miel puis de fruits rouges. La bouche est pure, fine de caractère ½ sec avec une acidité dans la masse. Vin ample, sapide, avec une belle liqueur en milieu de bouche. Plus large que long et termine assez court. 17/20

 

Cette série pourtant bien fournie en belles maisons n’est pas convaincante quand à la qualité du gewurztraminer en 2004. Pas de note végétale comme trop souvent mais un manque de longueur assez flagrant et une structure en ½ corps. 

 

Une série sur les vins de fête, ou plutôt sur des styles des vins avec deux approches différentes, les vins démonstratifs et les vins du soir pour méditer.

 

….. les vins démonstratifs…pour montrer sa cave et faire avec les évidences du moment.

 

Alsace grand cru Vorbourg Clos Saint Landelin 2009 René Muré.

lire le CR ici !

 

Alsace Gewurztraminer Seigneur de Ribeaupierre 2000 Domaine Trimbach.

Robe dorée. Nez discret et curieux sur des notes animales et réduites. La bouche est beaucoup plus avenante, très minérale avec une acidité marquée. Vin serré, concentré, horizontal proche d’un ½ sec mais vraiment curieux. 15,5/20

 

Alsace Gewurztraminer Prestige 1989 Paul Buecher.

Robe aux reflets verts. Nez évolué, sur le café, le chèvrefeuille, la menthe, l’anis, le cuir sur une base végétale. La bouche est tendue, très aromatique et qui se tient encore bien sur des notes grillées d’amandes, de moka sur un fond gras. Longueur moyenne en finale. Une très belle surprise pour ce domaine que l’on voit rarement en dégustation. 16,5/20

 

Alsace Muscat Bollenberg vendanges tardives 2009 Valentin Zusslin.

Robe or pale pour cette cuvée 100% ottonel. Nez croquant trahissant rapidement le cépage avec des fleurs, du raisin et quelques épices. La bouche est très fluide, fine et claquante avec juste ce qu’il faut de moelleux et de douceur pour ne pas alourdir l’ensemble qui est profond, puissant, racé, étincelant. Superbe et coup de cœur. 18/20

 

… les vins du soir…..pour finir calmement la journée….

 

Alsace Auxerrois 2008 Paul Blanck.

La robe est or gris. Nez très jeune, primeur sur les fruits rouges, la fraise et la banane. Bouche acidulée, sèche et net mais vraiment vive. Vin franc qui claque bien comme il faut, un peu trop même. 13,5/20

 

Alsace Pinot noir Gaensbrunnen 2002 Cave de Pfaffenheim.

Robe orangée presque brune. Nez animal avec quelques relents fruités tendance eau de vie. La bouche est bancale, vive, raide avec une bonne amertume, aucun tannin et plus grand chose à raconter. 12/20

 

Alsace Pinot gris Rotenberg 2002 Domaine Zind-Humbrecht.

Robe or avec des reflets verts. Nez sur les fruits jaunes, le froment dans le style confit du millésime. La bouche est fluide, glissante, homogène, saline avec de la concentration sur une bonne acidité. Finale tannique. Belle cuvée. 17,5/20

 

Alsace Gewurztraminer Cuvée Christine 1990 Domaines Schlumberger.

Ce vin est une vendanges tardives mais le domaine aime leurs donner des prénoms. Nez poudreux signant dans mon esprit le botrytis avec de la croute de pain, des relents torréfiés sur le moka, l’amande et quelques notes herbacées.  La bouche est moelleuse, très grasse, sphérique et sapide et surtout pleine avec ce qu’il faut de profondeur pour dire que cette bouteille est bien belle, ce qui n’est pas selon mon expérience toujours évident chez eux. Ah le bouchon ! 18,5/20

 

Alsace grand cru Schlossberg Riesling Epicentre 2009 Albert Mann.

Robe assez claire. Le nez est fortement fumé avec des notes d’orange. La bouche attaque franchement sur la fraicheur puis déroule une fine et belle liqueur d’une extrême finesse, toute en tension. Pas le moindre défaut dans cette bouteille sans excès de rien, sans esbroufe et simplement évident. Un domaine qui mérite largement son classement actuel avec les meilleurs de la région. 20/20

 Stéphane

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents