Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Masterclass d'Hiver avec l'Oenothèque Alsace.

Publié par stephanew sur 21 Décembre 2009, 17:36pm

Catégories : #avec l'oenothèque Alsace

Masterclass d’hiver avec l’œnothèque Alsace, le dernier rendez vous de l’année avant les fêtes de fin 2009.

Les vins de fêtes avec un passage en revue des accords de base…

En apéritif….

 1-crémant Rotenberg 2006 Domaine Jean Claude Buecher.

Nez mur façon tarte tatin, biscuit. La bouche est fraiche avec une mousse large mais légère. Un beau volume et un généreux dosage dans ce crémant bien fait mais un peu simple. 14/20

En entrée ….

2-Sylvaner clos de la flie Marco 2008 domaine Pierre Hering.

Nez lui aussi mur, sur les fruits jaunes avec un coté un peu poussiéreux. La bouche est florale, légère et fine avec une acidité un peu en retrait mais l’ensemble est sec. 13/20

Sur un poisson…

3-Riesling grand cru Brand 2007 Cave de Hunawihr.

Nez fumé, floral relativement discret. La bouche est aérienne, fine avec une pointe de sucre mais cela reste pur et propre. La finale est plus souple. Vin passe partout plaisant mais de là à le placer en GC ..! 14/20

Sur une viande….

4-pinot noir Weid 2006 Domaine Lucien Albrecht.

Nez boisé, vanillé sur la cerise confite. La bouche est ronde, plaisante, enveloppante et fondante sur des touches d’épices sur une belle matière. Très beau pinot noir livré dans sa bouteille bourgeoise bien lourde. 15.5/20

En dessert…..

5-gewurztraminer vieilles vignes 2007 domaine Armand Landmann.

Nez épicé, floral sur la rose fraiche. Très belle bouche, fluide, fine avec une pointe de minéralité et beaucoup d’élégances et de classe. Je suis à nouveau agréablement surpris par ce domaine. 15/20

Interlude ludique avec une curiosité vraiment curieuse.

6-kiro z’épices de la cave de Ribeauvillé.

Prenez un crémant de la cave de Ribeauvillé et remplacer la liqueur d’expédition servant au dosage du crémant par du sirop aux pains d’épices et vous obtenez ce breuvage impossible. Nez sur la cannelle, la badiane, l’anis et l’orange. Gros gaz à la mise en bouche avec un coté strict, sec puis il gagne en rondeur et souplesse. Amertume destructive en finale.

Une série de pinot gris de différents terroirs.

7-pinot gris grand cru Eichberg les 3 châteaux 2007 domaine Kuentz-bas.

Nez fermentaire, sur les lies plutôt dans un style floral. La bouche est riche avec 35 gr de sucre résiduel mais l’équilibre est là avec une acidité profonde des grands crus tout en subtilité et discrétion. Dense et très salin sont ses caractères principaux. 15/20

8-pinot gris grand cru Brand 2006 Domaine Josmeyer.

Nez sur le froment, le miel avec une touche de sous-bois sur un fond floral. La bouche est sèche, simple pas très net et épicé. Je n’arrive pas à trouver quelque chose à écrire sur ce vin et je commence à ce moment de la dégustation à penser que le Kiro z’épices à mis une sacré confusion dans les papilles. Pas de note pour ce pinot gris.

9-pinot gris Thann 2005 Domaine Zind-Humbrecht.

Nez caillouteux, fumé sur des notes de pain dans le style toasté et iodé. Bouche riche, glissante, moelleuse avec une belle acidité donnant beaucoup de race. Finale longue et fraiche. Très beau pinot gris issu forcement du Rangen puisque toutes les vignes de ce village sans vignerons sont classées GC. 15.5/20

10-pinot gris grand cru wineck-Schlossberg 2002 Domaine Vincent Spannagel.

Nez curieux, sur la pierre à fusil, le sous-bois avec une pointe grillé. La bouche est fine avec une petite acidité dans un style exotique demi-sec, confit en attaque et l’ensemble gagne en richesse en milieu et finale avec une acidité allant crescendo. 14.5/20

11-pinot gris Altenbourg 2002 Cuvée Laurence Domaine Weinbach, Colette Faller et ses filles.

Nez iodé, grillé sur un fond de champignon sec et de mie de pain du plus bel effet. La bouche est très grasse, profonde à souhait dans un style presque liquoreux. L’acidité est puissante et signe bien ce terroir en contre bas du grand cru Furstentum. 17/20

Série de muscats sur le millésime 2004.

12-muscat 2004 Cave du Roi Dagobert.

Nez sur la menthe sèche. La bouche est droite, sèche et pas franchement grande avec une petite amertume en finale. C’est simple mais encore vivant. A finir si vous en avez encore. 13/20

13-muscat Machtum Hoffels 2004 Domaine Punel Hoffels.

Nez elle aussi sur la menthe mais cette fois fraiche et agréable. La bouche est par contre dilué, très simple et il ne se passe pas grand-chose sur les papilles. 12/20

14-muscat 2004 Domaine Hugel.

Nez frais, musqué, floral le tout avec une grande précision. La bouche est sapide avec de la matière et une belle densité pour une entrée de gamme. Un muscat complet et gouleyant. 15/20

15-muscat 2004 domaine Pierre Frick.

Nez millésimé sur l’asperge et le persil. La bouche est triste sur des arômes tertiaires à la limite de l’oxydation. Le vin est mort !! Triste fin. No comment.

16-Dry muscat Brown Brothers (autralie).

Nez sur les feuilles mortes. Bouche sèche mais raide et vive et super courte.

17-muscat 2004 domaine Marcel Deiss.

Nez fermé s’ouvrant péniblement sur des notes de cuir, de cassis. La bouche est dense avec une touche de gaz. Beaucoup d’ampleur et beaucoup de vinosité dans cette belle matière un rien tannique. 15/20

18-muscat 2004 domaine Barth.

Nez fin et complexe sur la menthe poivrée, le cassis pour cette cuvée issue pour les 2/3 du grand cru Marckrain. La bouche est dense avec du gras et une belle structure. Profondeur et complexité sont deux bons qualificatifs pour ce vin. 16/20

19-muscat grand cru Saering 2004 Domaine Dirler.

Nez frais sur la menthe avec un coté iodé marqué. La bouche est ample avec une fine salinité et surtout un gain de longueur indéniable. Sec dans sa structure ce muscat ira encore très loin. 17/20

Stéphane

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents