750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En plein tourment sur le devenir de l’AOC grand cru en Alsace il est bon de se remémorer la vision des vins d’Alsace des amateurs du début du XXième siècle. 

 

Voici un extrait du livre « Les grands vins de France » sorti en 1931.

 

.....Les grands crus sont des produits du Riessling, du Gentil, du Traminer et quelques fois du Tokay. Puis viennent le Kniperlé et le Sylvaner. Ci-dessous la liste des meilleurs Alsace de l’époque….

 

Haut-Rhin :

 

Riesling de Riquewihr, Riesling de Ribeauvillé, Sporen et Muscat de Riquewihr, Gentil de Ribeauvillé, Zanacker, Geisberger, Trottacher, Kanzelberg de Bergheim, Schoenenburger, Windsbühl de Hunawihr, Beblenheim, Mittelwihr, Kientzheim, Gries d’Ammeschweier, Geisburger de Kayserberg, Ingersheim,, Katzenthal, Brandt de Türkheim, Clevener de Colmar, Hardt de Colmar, Eguisheim, Hengst de Wintzenheim, Gueberschwir, Wettolheimer, Isenburger, Kitterlé de Guebwiller, Wannen, Olver et Kessler de Guebwiller, Binsburger de Jungholtz, Olwiller et Soultz, Rangen de Thann.

 

Bas-Rhin :

 

Riesling de Wolxheim, Riesling de Molsheim, Clevner de Heiligenstein, Sylvaner de Barr, Andlau, Kintzheim, Dambach, Chatenois.

 

Rouge :

 

Türkheim, Ottrott, Roderer, Marlenheim,  Saint Hippolyte.

 

La notoriété de certains crus est donc lointaine, pas que les récents soient moins qualitatifs, mais cela peut expliquer la position de certains domaines comme Hugel, Beyer, Trimbach a ne pas vouloir revendiquer l’origine des raisins.  

 

Stéphane

Tag(s) : #Informations diverses

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :