750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Repas de midi chez Thierry et voilà qu’il se met en tête de me faire découvrir, survoler, les jaunes du Jura. Chouette ! Faut dire que je n’ai qu’une très faible expérience de ces breuvages si particuliers.

 

Ce cours flash se fera avec deux quilles, un L’Etoile 1999 et un Château-Chalon 2000.

 

L’Etoile : Il s’agit d’une des trois appellations communales du Jura avec Arbois et Château-Chalon justement.

Deus origines à ce nom L’Etoile, la forte présence de fossile en forme d’étoile mais aussi celles de cinq monts qui encerclent l’AOC.

 

Le terroir est constitué de marne, de calcaire marneux et du calcaire beige et ocre. Le vin Jaune est produit exclusivement à partir du cépage savagnin mais on trouve également du chardonnay et du poulsard. La superficie n’est que de 80ha ce qui conduit à produire moins de 500.000 bouteilles par an.

 

Château-Chalon : une des trois appellations communales qui ne produit cette fois que du vin jaune.

 

Le terroir est constitué d’éboulis calcaires, de marnes grises ou bleutées du lias.  Comme l’on ne produit que du jaune à Château-Chalon le seul cépage sur les 45ha de l’aoc est le savagnin. Cette AOC produit environ 250.000 clavelins par an.

 jaune-5834.jpg

Château-Chalon 2000 Jean Macle :

 

Un nez fruité évoluant sur la noix fraiche, la pierre chaude le tout dans une élégance et une finesse superlative. La main reprend rapidement le verre pour sentir cette complexité. La bouche est droite, très tendue, fine, net et propre dans une matière mure. Le vin est très long sur une acidité puissante et prenante. Excellent

 jaune 5833

L’Etoile 1999 Domaine Montbourgeau :

 

Nez sur la morille et autre champignons secs, puis arrive du chocolat noir. C’est un peu plus rustique et austère. La bouche est ronde, soyeuse, souple et généreuse avec un beau volume et beaucoup de gras. L’acidité est plus enrobée dans la matière. Très bien.

 

Au niveau des accords, je vois bien et nous l’avons testé, l’Etoile 99 sur un plat crémé au curry la rondeur du vin répondant à celui du plat. Pour le Château-Chalon la cuisine devra être plus fine, plus délicate.

 

Merci Thierry pour cette vision du Jaune jurassien qui a bien plus à dire qu’oxydation et alcool à bruler. Les bouteilles vont être vidées sur le reste de l'année.

 

stéphane 

 

Tag(s) : #Les autres régions

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :