750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saint Julien 1998 Château Branaire (Duluc-Ducru) et Margaux 1995 Bel Air Marquis d’Aligre. Le Saint Julien est porté sur les fruits noirs avec une pointe de viande à l’évolution avec des notes fraiches d’eucalyptus. L’ensemble est profond et donc plaisant. La bouche est souple, fraiche avec des tannins gras se serrant en finale. Je reste toutefois sur un sentiment de simplicité. Manque de complexité donc mais ou long tenue avec près d’une semaine sans précaution particulière.

Le Margaux, à la robe bien sombre, est plus fin au nez sur la cerise avec des touches végétales et de tabac. La bouche semble maigre en attaque, presque diluée et il faudra attendre le milieu de bouche pour trouver une certaine plénitude encore que les tannins sont un peu secs. Longueur moyenne.

16/20 pour le Branaire, et, un peu moins, disons 15/20, pour le Bel Air Marquis d’Aligre. Le Branaire est donc la bonne affaire de ce duel même si ses aromes commencent à devenir un peu tertiaires.

stéphane

Tag(s) : #Bordeaux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :