750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retour sur cette bouteille dégustée en 2007....
Riesling Clos Sainte Hune 1987 Maison Trimbach.

Bouteille ouverte pour notre anniversaire de mariage qui a failli tourner au vinaigre tant le vin était désagréable à l’ouverture.
Nous l’avons oublié une journée avant d’y revenir le lendemain, et là surprise.
La robe est assez soutenue pour un riesling mais sans trace d’oxydation.
Le nez est marqué par les fleurs sèches, la cire et les fruits rouges le tout sur une trame minérale fumé.
La bouche est comme toutes les Sainte Hune, DFS soit Droite-Fine-Sèche. La trame acide est là, fine et massive voire un poil trop présente. La minéralité pointe son nez en milieu/fin de bouche pour finalement arriver à exciter les papilles. Le gras est moyen et je ne retrouve pas dans cette bouteille la grande classe des autres millésimes que j’ai croisé.

Une bouteille pas au meilleur de sa forme ayant certainement souffert d’une conservation aléatoire.

stéphane
Tag(s) : #Alsace Riesling

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :