Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Soirée Bourgogne rouge (Goisot, Mugneret, Sarazin,Buisson,Chopin, Raquillet)

Publié par stéphanew sur 13 Décembre 2008, 14:43pm

Catégories : #avec mon ancien club

Dernière soirée de l’année pour le "club sans nom" avec pour thème, les bourgognes rouges…..Je tiens à prévenir de suite les buveurs d’étiquettes que nous n’avons pas tapé dans les 1er cru et grands crus des côtes de nuits mais plutôt dans des crus « plus simples » et plus aptes à une consommation quotidienne. Voila donc la sélection des 12 bouteilles. Un Puligny s’est glissé dans la série. Par pour trouver le blanc en aveugle mais pour couper en deux une soirée qui va s’annoncer assez passionnante mais également difficile.

Service en aveugle dans un ordre aléatoire non défini. Toutes les bouteilles attendant leur tour.

 

 

Hautes côtes de Nuits Dame Huguette 2005 Domaine Rougeot-Dupin :

Robe moyenne. Nez d’épices et de fruits rouges assez simple mais plaisant. Bouche souple, sans tannins, d’ampleur moyenne. La fraicheur est là mais il n’y a pas grand-chose d’autre à se mettre sous la dent. Vin de nez sans plus. 13.5/20

  

Hautes côtes de Nuits 2005 Domaine Dominique Mugneret :

Robe assez foncée avec des reflets plus clairs sur le disque Nez de ronce, de suie de fumé évoluant sur la fraise écrasée. L’attaque est belle sur des tannins ayant juste assez de fermetés pour structurer le vin. L’ensemble reste toutefois fin. La finale est assez longue mais un peu chaude. Il en ressort une belle bouteille bien faite. 15/20

  

Marsannay 2004 Domaine Bernard Coillot :

Robe tendre, claire. Nez malheureusement terreux, végétal. On perçoit avec peine quelques notes de groseille au fond du verre. La bouche est généreuse, profonde avec des tannins fins. Aromatiquement pas très causant il fini sur des tannins un peu trop secs. A revoir dans un autre millésime. 14/20

  

Ladoix vieilles vignes 2005 Domaine Maréchal-Caillot :

Robe soutenu pour un bourgogne avec des reflets violets. Nez très mur, sur les fruits noirs et les épices évoluant sur des notes de Maggie®. La bouche est très large avec une belle fraicheur sur des tannins serrés en milieu de bouche. Bouche glissante et droit. La fin de bouche est ferme. Belle bouteille avec une belle profondeur. Devra être attendu. 15.5/20

  

Côtes d’Auxerre corps de garde 2005 Domaine Jean Hugues et Ghislaine Goisot :

Robe très tendre. Nez de petits fruits, framboise, groseille évoluant sur des notes florales. Bouche large, fine avec des tannins précis et discrets. Petites notes torréfiées dans ce vin très élégant. Finale de longueur moyenne. Superbe rapport Q/P pour cette bouteille a moins de 10 euros. 16/20

  

Givry 1er cru Les grands Prêtant 2005 Domaine Michel Sarazin :

Robe sombre. Nez torréfié ou la griotte est omniprésente. Le vin est gras, glissant avec des tannins serrés. Il est encore brut de décoffrage avec des notes un peu animales. 15.5/20

 

Puligny Montrachet 2002 Domaine Louis Carillon :

Une pause au milieu des rouges avec ce chardonnay. Nez de citron confit, de beurre sur un boisé fin. La bouche a beaucoup de fraicheur et l’élevage se fait plus discret. 15/20

  

Hautes côtes de Beaune 2006 Domaine Christophe Buisson :

Nez de cuir, poussiéreux. Une impression de vieux vin se dégage de cette bouteille. Beaucoup d’hésitation dans l’assemblé sur la qualité du bouchage. On arrête là.

  

Ladoix 2005 Domaine Capitain-Gagnerot :

Nez floral, sur la ronce. Bouche généreuse, dense assez compact sur des tannins serrés. Une belle bouteille bien constitué qui pourra être attendu quelques années. 15.5/20

 

Côtes de Nuits village 2006 Domaine André Chopin et fils :

Nez dans un premier temps végétal, évoluant sur la framboise et l’eucalyptus,le camphre et la pomme granit. Bouche souple en attaque avec une acidité très présente donnant beaucoup de fraicheur. Les tannins sont un peu plus secs en finale sur des aromes réglissés. 14.5/20

 

Côtes de Nuits village 2005 Château de Prémeaux :

Robe foncée. Nez de suie, fumé et les fruits noirs. Bouche raide, tendue finissant sur des tannins secs. A laisser vieillir ou tomber. 14/20

 

Rully l’Hermitage 2005 Domaine Chanzy :

Nez de ronce et d’eucalyptus. Bouche ample, grasse, très élégante sur des tannins gras et fins. Ensemble très aromatique avec beaucoup de cohérence. Belle surprise que ce Rully. 16/20

 

Mercurey vieilles vignes 2006 Domaine François Raquillet :

Robe sombre. Nez sur les épices et les fruits noirs évoluant sur le cacao, on pense de suite à une maturité assez poussée. Bouche dense, généreuse. Les tannins sont compacts sans être trop serrés. Ensemble torréfié, puissant, tant aromatique et dans la structure. Très bien 16.5/20

 

Belle soirée et niveau globalement élevé pour ces 12 bouteilles.

Les 2005 commencent doucement à s’ouvrir sur les hautes côtes, qu’elles soient de Beaune de Nuits ou d’Auxerre. Les 2006 sont eux aussi magnifique comme le démontre le Mercurey de chez Raquillet. Les villages obtiennent toutefois de meilleures notes que ces vins des hautes côtes.

Mon trio, Raquillet, Chanzy et Maréchal-Coillot.

stéphane

Commenter cet article

fil 19/12/2008 10:32

Merci pour cette réponse ! :)

fil 15/12/2008 15:17

Comment sont choisis les vins ?

stéphanew 15/12/2008 19:56


bonne question. En croisant nos connaissances issues de nos différentes lectures, forum, guide, mag avec les offres des differents cavistes physiques ou on line.
Le but pour moi est de proposer que des bons vins lors de nos soirées. Pas assez de temps pour gouter de mauvais trucs.


fil 14/12/2008 20:54

La précision des notes de dégustation m'enchante et m'impressionne ! J'ai vraiment hâte de participer à une dégustation commune ! :)

stéphanew 15/12/2008 19:54


bien oui, on attend nous !!


Archives

Articles récents