Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Soirée Rieslings Terroirs du Haut Rhin (Blanck,Rolly,Sipp,Ginglinger,Stoeffler, Hurst,Josmeyer)

Publié par stéphanew sur 15 Novembre 2008, 15:14pm

Catégories : #avec mon ancien club

Quatrième soirée sur les rieslings alsaciens avec une série de 12 bouteilles de riesling Haut Rhinois hors grand cru.

 

Nous voilà donc 9 autour de la table. Service 100% en aveugle dans l’ordre suivant qui n’est du coup pas forcement le plus approprié mais qui a permis aux bons organisateurs de profiter pleinement de la soirée.

 

 

Riesling Patergarten 2005 Paul Blanck (12.50 euros) : Nez réduit devenant curieux sur des notes de sable humide, de pierre avec des tons fumés. La bouche n’est pas super nette, l’acidité est fine mais l’ensemble manque cruellement d’élégance. Ce n’est pas que c’est mauvais, mais ce vin est incompréhensible pour moi. 13/20 graves, sable et terroirs argilo-calcaire

 

Riesling Pflaenzerreben 2002 Rolly-Gassmann (17 euros) : Nez sur les fruits exotiques et les fleurs blanches. Bouche sèche en attaque laissant place à une belle richesse. C’est ample et généreux et assez consensuel comme vin. Un style charmeur sur l’ananas qui devrait encore gagner en tension dans les prochaines années. Finale un peu juste en longueur. 14.5/20

 

Riesling Steinacker 2005 Louis Sipp (9.70 euros) : Nez fermé que l’on suppose floral. Gras et ampleur en mise en bouche, presque sec sans que cela devienne bancale. L’acidité est confortable et apporte une belle fraicheur à l’ensemble. La profondeur est moyenne. Une bouteille sympathique. 14.5/20  terroir de limons sableux et graveleux avec galets en surface

 

Riesling Graffenreben 2003 Bott-Geyl (9.80 euros) : Nez hyper expressif pendant 10 secondes puis plus rien. L’aération apportera son lot de fruits blancs. La bouche est droite, sèche avec une belle profondeur sur des notes balsamiques. La finale est fraiche sur des petits amers qui l’allongent. On pourrait croire au miracle vu le millésime mais ce n’est pas le premier coup de cœur que j’ai avec ce domaine. Une visite s’impose.  16/20 terroir marno-calcaire

 

Riesling Drei exa 2007 Paul Ginglinger (7.50 euros) : Nez épicé, grillé sur les fruits blancs. La bouche est ample et parait assez simple. Sec et rond ce riesling manque d’ampleur et de profondeur par rapport au précédent. Un vin assez simple par rapport à la série. C’est il faut le dire le moins cher de la soirée. 14/20

 

Riesling Rosenberg 2006 Barmes Buecher (12.90 euros) : Nez sur le champignon frais, les cailloux et des notes fumés. La bouche est droite dans un esprit sec avec une belle profondeur. Un vin bien structuré mais les notes de champignon encore plus présente en bouche qu’au nez sont des plus rédhibitoires. C’est vraiment dommage. Ce vin pouvait être beau voire même grand mais la pourriture en a eu raison. 12/20  terroir argilo-calcaire de l'oligocène

 

Riesling Mulhforst 2005 Cave de Ribeauvillé (7.70 euros) : Nez de caramel de fruits blancs et de beurre. Attaque sur quelques résiduels et les aromes ne sont pas très nets sur des tons confits. La fraicheur n’est présente qu’en fin de bouche pour réveiller l’ensemble mais il est un peu tard. J’attendais un peu plus de cette cuvée qui est une des plus belles de la cave en ce moment. 13.5/20 terroir de limon argilo-sableux

 

Riesling Kronenbourg 2005 Vincent Stoeffler (8.80 euros) : Nez de vrai riesling (pour moi) sur les agrumes et les pierres chaudes. La bouche est sèche d’une profondeur digne des beaux terroirs. L’acidité est puissante mais l’ampleur de ce vin est magnifique. Une très belle bouteille, peut être la plus belle de la soirée Haut Rhin. Au fait, elle est vinifiée dans le Bas Rhin. 17/20

 

Riesling Heimbourg 2007 Armand Hurst (7.50 euros) : Nez de zan, de réglisse un soupçon végétal. Petite déviance en attaque mais l’ensemble est ample et gras, voire très gras. La finale est par contre assez maigre sur des notes acidulées. A revoir dans un ou deux ans. Les grands crus de ce domaine sont Top en 2007. 13.5/20  terroir marno-calcaire

 

Riesling Princes Abbés 2006 Schlumberger (8.20 euros) : Passé la petite réduction le nez est net sur des notes pierreuses, grillées et d’eucalyptus. La bouche est magnifique de tension. C’est sec et longue. Une belle expression de terroir. 15.5/20  issu du lieu-dit Bollenberg et les grands crus Saering et Kessler.

 

Riesling Breitenberg 2006 Paul Kubler (13 euros) : Nez sur les fruits jaunes sur un support musqué avec comme fond des notes minérales. La structure est belle, on sent l’expression du terroir mais la finale est stressante car trop vive. On appréciera ce vin pour sa netteté. 15/20

 

Riesling Les pierrets 2004 Josmeyer (17 euros) : Nez de sucre d’orge, d’agrumes et de pierres chaudes. La bouche est sèche sur une acidité très puissante et profonde. Beaucoup de race dans ce vin sans concession qui est bien trop jeune et qui peut paraître heurté. La finale est longue sur de fins amers. 15/20  terroir de grave

 

 

Enseignements : On peut facilement trouver des vins plaisants, profonds et structurés sans devoir ouvrir un grand cru. Les plus beaux vins de cette soirée valent d’ailleurs largement ce niveau de grand cru.

Mon trio, le Kronenbourg de Stoeffler, le Graffenreben de Bott-Geyl et les Pierrets de Josmeyer.  

Des interrogations… Le Patergarten de Blanck d’une extrême curiosité, et le Rosenberg de Barmes Buscher…..pourquoi !?

 

Quelques sites web des vins dégustés cette soirée.

 

Domaine Paul Blanck à Kientzheim

 

Domaine Vincent Stoeffler à Barr

 

Domaine Josmeyer à Wintzenheim

 

Domaine Schlumberger à Guebwiller

 

Domaine Mader à Hunawihr

 

Domaine Barmes-Buecher à Wettolsheim

 

Domaine Paul Ginglinger à Eguisheim

 

Domaine Bott-Geyl à Beblenheim

 

Domaine Louis Sipp à Ribeauvillé

 

La cave de Ribeauvillé

 

 stéphane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

fil 16/11/2008 10:24

La bouteille blank avait peut être un défaut ? Bouchon ou autre...Avez-vous ouvert une autre ? 2006 laisse parfois de mauvaise surprise (pourri...) mais à ce niveau ce serait étonnant. A ce moment, il ne faudrait pas noter.

stéphanew 16/11/2008 10:28


Le Blanck est vissé et pas bouché avec du liège, donc mauvaise piste.
Beau nombre de 2006 sont magnifiques mais d'autres sont vraiment moins bons pour ne pas dire pas bons. Le signaler est faire preuve d'honneteté.


Archives

Articles récents