Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


les blancs du Sud.

Publié par stéphanew sur 5 Juillet 2008, 08:20am

Catégories : #avec mon ancien club

Nouvelle soirée du club (toujours pas de nom) organisée cette fois par Pierre. Le thème, les blancs du Languedoc.

 

Service à l’aveugle avec les commentaires de Pierre sur les domaines, les terroirs et les cépages.

 

-Château Campuget 2006, costières de Nîmes : Nez de pomme poire façon Andros. Bouche fraiche avec une impression de sucrosité. La milieu de bouche est plus ample mais la finale sur des amers assez prononcés est courte. 13/20

 

-Cuvée des nombres, 5, Viognier 2006 Gérard Bertrand : Nez complexe sur le miel, les fleurs et la cire de bougie. La bouche est fraiche et équilibre mais cet équilibre est un peu bas. La vin est maigre et ne présente pas beaucoup de relief, donc d’intérêt. Toujours cette finale amer. 13.5/20.

 

-Domaine Beck 2005 Viognier vin de pays d’Oc: Nez parfumé mais un peu réduit sur un fon boisé assez marqué. La bouche est tendue et fraiche mais franchement boisée. Cela devient presque pesant. Encore des amers en fin de bouche. 14/20

 

-Vignoble Chabrier, La Garrigue d’Aureillac 2005 Vin de pays Duché d’Uzes: Nez de banane très mure. L’acidité est assez massive (même pour un alsacien) L’équilibre est riche mais plaisant. Seul le boisé prend un peu le dessus mais la matière est là. 14.5/20

 

-Domaine Mourgues du Grès, Terre d’Argance 2006, Vin de pays du Gard : Fruits blancs évoluant sur les fruits exotiques. Belle fraicheur, belle tension beaucoup d’élégance. La fin de bouche est confortable. 16/20

 

-La Bégou 2006, vins de pays de la vallée du paradis : Nez floral sur l’amande avec une pointe d’élevage. L’attaque est ample avec une belle trame acide. Le boisée assèche un poil la fin de bouche. 13/20.

 

-Domaine de L’aiguelière, Montperoux côtes Dorée 2000 : Nez d’épice, de betterave, de poivron avec une pointe de cuir et réglisse. La bouche est attaquée par des tannins bien présents, ils sont aujourd’hui gras. Il devait être terrible jeune.  15/20

 

-Mas de Daumas Gassac, Vin de pays de l’Hérault 2000 : Une erreur de service, ce vin ayant du se trouver en fin de dégustation. Nez sur le thé, l’amande, les fruits secs et le miel. La bouche est ronde, ample et profonde mais le style est un peu lourd et manque un peu de nerf. Finale sur le pain. Une bouteille que je trouve un peu usée. 15/20

 

-Domaine des chênes, Les magdaléniens 2004, côtes du Roussillon : Nez floral, sur l’anis, l’amande avec une touche boisée. La bouche est massive et puissante mais présente une belle profondeur. La finale est encore plus puissante mais cela reste correct. 15.5/20

 

-Mas Cal Demoura, l’Etincelle 2005, vin de pays de l’Hérault : Nez sur la réglisse. La bouche est ample avec une petite rondeur en attaque. L’acidité est belle et présente en milieu de bouche avec de belles vibrations. Bouche linaire, simple en arome, mais la structure est belle. 15/20

 

-Prieuré de Saint Jean de Bébian 2003, Coteaux du Languedoc : Nez boisé, sur les fruits jaunes et le toast. Bouche torréfiée, réglissée, dans un style glissant avec une belle acidité. Un peu marqué par l’élevage cette bouteille reste bien fraiche pour le millésime. 16/20

 

- Mas de Daumas Gassac, Vin de pays de l’Hérault 2006 : Nez peu causant sur les fruits. La structure est belle et fine avec une belle densité mais le vin est fermé à double tours.                              Il faudra attendre !! 14/20.

 

Les vins sont plaisants mais les élevages sont parfois un peu osés et l’amertume finale de certaines bouteilles est un peu lourde.

Mon trio (pas forcement dans l’ordre), Mourgues du grès, Domaine des chênes et le Prieuré.

 

 

Stéphane

                                                                                      

Commenter cet article

Archives

Articles récents