Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


1976 à la confrérie Saint-Etienne

Publié par stéphanew sur 25 Février 2017, 09:38am

Catégories : #A la confrérie Saint Etienne et CIVA

Retour sur un article de 2006 consacré au millésime 1976 alsacien....Première parution de cet article en 2008....
 
Rencontre avec le millésime 1976 alsacien au château de la confrérie Saint Etienne en compagnie de Dciens et d’autres passionnés. Pas moins de 15 bouteilles pour fêter les 30 ans d’un millésime qui avait, en son temps, fait beaucoup de bruit et qui fait encore parler de lui, surtout après 2003.
 
1-Alsace Pinot blanc 1976 François Kientzler.
Nez net de noisette, d’agrume et de notes minérales associées à des notes torréfiées. La bouche est assez vive, douce avec un joli gras mais peu expressive en arôme. La finale est sur de fins amers sans que cela soit dérangeant, cela donne même un peu de vie et d’intérêt à ce vin. TRES BIEN
 
2-Alsace Sylvaner 1976 Marcel Deiss.
Nez expressif de menthe sèche évoluant sur le foin. La bouche est fine mais aqueuse avec une acidité présente. La finale est courte sur des notes végétales. Pas un grand vin, certainement en fin de carrière. BIEN
 
3-Alsace Muscat 1976 Berschy.
Nez discret, floral et mentholé. L’attaque est grasse, sèche avec une finale d’une belle longueur. Le nez tourne à la cire et l’encaustique en moins d’une heure. BIEN
 
4-Alsace Muscat 1976 grand cru Brand Domaine Hurst.
Nez de menthe verte très puissante avec des notes végétales/florales du plus bel effet et une minéralité fine. La mise est droite avec du gras en milieu de bouche. Le vin présente un superbe équilibre, un des plus beau de l’après-midi en fait. La finale est minérale. EXCELLENT
 
5-Alsace Riesling 1976 Lieber Edouard.
Nez de fraise à l’ouverture puis un grand mutisme au bout de 5 minutes. La bouche est acide et peu complexe. BOF
 
6-Alsace Riesling 1976 grand cru Zind-Humbrecht.
Pas de mention de lieu-dit sur l’étiquette, mais un G au feutre. Alors Brand ? Goldert ? Le nez minéral avec des notes de torréfaction et d’agrume avec une pointe de noisette. L’attaque est vive avec beaucoup d’acidité, droite et sèche. Le milieu et la finale gagnent en gras sur des notes de paille. La fin de bouche est légèrement mentholée mais la finale est un peu courte pour en faire une grande bouteille. BIEN  
 
7-Alsace Riesling 1976 grand cru Mandelberg Domaine Preiss-Henny.
Nez très frais mais simple de pierre à fusil. L’attaque est plus ample que le ZH avec une acidité plus fondue avec une matière qui semble être supérieure. Café et fruits rouges sont au programme d’une bouche trop courte en finale. BIEN
 
8-Alsace Riesling 1976 grand cru Schlossberg Domaine Blanck.
Nez discret, très fin. Des notes florales de thé de tilleul et de noisette sont présent au nez, ce dernier n’étant absolument pas évolué. La mise en bouche est ample avec une superbe acidité. La bouche est pleine, très grasse avec la finale la plus longue de l’après-midi. EXCELLENT
 
9-Alsace Tokay Pinot Gris 1976 Josmeyer.
Nez curieux. La bouche est fraîche avec une sensation sucrée, les arômes sont toutefois plaisant mais la finale est courte. BIEN
 
10-Alsace Tokay Pinot Gris 1976 cuvée spéciale Metz Frère.
Nez discret sur la paille, les fleurs séchées et la fougère. La bouche est ample mais les sucres ne sont pas en harmonies avec le reste de la bouche. BOF
 
11-Alsace Tokay Pinot Gris 1976 Fernand Gresser.
Nez simple et minéral. La bouche est droite avec un bel équilibre. L’ensemble se tient relativement bien sans faire de miracle.BIEN
 
12-Alsace Gewurztraminer 1976 Koehly.
Le nez et la bouche sont moisis. BEURK                         
 
13-Alsace Gewurztraminer 1976 cave coopérative de Kientzheim-Kayserberg.
Nez floral. L’attaque est douce et fine avec beaucoup de matière. On y trouve des notes de fruits jaunes, mais la bouche manque de complexité aromatique. BIEN
 
14-Alsace Gewurztraminer 1976 Louis Sipp.
Nez discret, floral. La mise en bouche est grasse avec beaucoup d’ampleur et de jolis arômes tenus par une belle acidité. La finale est longue. TRES BIEN
 
15-Alsace Tokay Pinot Gris VT 1976 J.J. Baumann.
Nez fin, mentholé et thé vert. L’attaque est fine puis arrive le gras. Très bel équilibre sucre/gras. TRES BIEN
                                                          
A nouveau une belle série de vins sur un millésime qui a fait beaucoup parler de lui. Je m’attendais à des vins un peu plus mous et ce fût donc une surprise de trouver autant de vins avec de telles fraîcheurs. Une fois de plus le muscat a tenu en respect les autres cépages hormis le riesling qui fait toujours course en tête.
Petit bémol pour les pinot gris et gewurztraminer qui n’ont pas vieillis aussi bien que les vins « moins » aromatiques.
 
Merci à Thierry et Mr Richardin pour l’organisation de cet événement qui aurait du attirer à mon avis une foule énorme tant le niveau des vins était élevé.
 
Stéphane

Commenter cet article

Archives

Articles récents