750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Moulis en Médoc, thème de notre soirée au CLUB AOC BARR est une petite AOC de 610 hectares contiguë à Listrac-Médoc par le Nord et voisin de Margaux au Sud sur la rive gauche de la Gironde. L’AOC date de 1938 est regroupe des châteaux célèbres comme Poujeaux et Chasse-Spleen ou encore Maucaillou qui garnissent souvent les caves des passionnés débutant une cave. 

Il faut bien avouer que ces châteaux affichent des prix encore abordables en plus d’être très bien diffusés. Une des particularités tient dans l’encépagement, plus proche de la rive droite que de la classique rive gauche avec une dominante de Merlot à égalité avec le cabernet Sauvignon, le cabernet franc et le petit verdot venant en complément. 

 

Sélection effectuée par les membres du club avec un apport de la maison des vins de Moulis. 

 

Moulis en Médoc Château Biston brillette 2016 

Robe intense, grenat. Boisé de style chauffe moyenne sur des notes de fruits noirs, touche de suie et grillée. Bouche gourmande, ronde sur des tannins gras, quelques amers pas très propres sur une structure plus filante en milieu de parcours avant une chaleur en finale avec des tannins plus serrées. Un peu taillé à la serpe, rentre dedans et moderne. 13,5/20

 

Moulis en Médoc Château Biston brillette 2015

Robe assez sombre. Nez plus fin, sur la groseille, la framboise avec un élevage maitrisé, et des touches de pain d’épice. Bouche sphérique sur des tannins ciselés et crispés dans une matière un peu pâteuse qui colle. L’ensemble est toutefois droit, avec du peps sur une bonne trame. Finale minérale, dense et moyennement longue. 14/20

 

Moulis en Médoc Château Malmaison 2015

Robe sombre. Nez sur la pierre, les épices,  plutôt floral avec une petite une touche de volatile. L’attaque est souple sur une belle fraîcheur, avec de la longueur, des tannins francs mais en place. Une finale nette. Manque toutefois d’ampleur et de tenu pour finir de me convaincre. 13/20. 

 

Moulis en Médoc Chateau Poujeaux 2015

Nez alliant boisé et volatile sur des fruits rouges et des notes plus fraîches de menthe voire florales. Bouche gourmande, sur des tannins gras, une fraîcheur bien en place, quelques notes d’élevage mais un beau jus avec de la sève et de la mâche. Petit chaleur en finale. 14,5/20

 

Moulis en Médoc Château Dutruch grand poujeaux 2014

Nez floral, complexe avec un belle élevage.  Attaque fraîche sur une structure large et une acidité toute aussi large mais encore une fois un manque de cohérence dans l’ensemble. Un peu too much. 11/20

 

Moulis en Médoc Château Maucaillou 2011. 

Nez minéral sur les fruits noirs bien mûrs et des relents toastés. Bouche fine et soyeuse sur de beaux tannins, énergiques comme il faut et bien en place. Vin homogène, plaisant, juteux et minéral. Finale éclatante et longue. Un classique bien fait. 15/20

Soirée Moulis en Médoc au CLUB AOC BARR

Moulis en Médoc Château Mauvesin Barton 2011. 

Nez discret et pas très causant, sans doute est-il floral. Bouche fraîche en attaque, plutôt sphérique sur des tannins assez lisses et un style monocorde. Ensemble bien fait même s’il manque un peu de passion et de folie. 13/20

 

Moulis en Médoc Château Brillette 2010

Nez sur un végétal plutôt noble avec des notes grillées s’ouvrant sur des fruits noirs. Bouche gourmande et lisse sur des tannins bien assis agréables et dynamiques. L’acidité est bien en place donnant du jus et du caractère à l’ensemble. Finale posé, ferme et dense, encore un peu compact mais l’avenir est devant lui. 15,5/20

 

Moulis en Médoc Château Branas grand Poujeaux 2009 

Nez intense et puissant sur la cerise griotte, le graphite et la suie. Bouche généreuse sur des tannins ciselés dans une acidité qui trace pour porter le tout. Un peu bulldozer dans le style mais rien n’accroche, rien ne dépasse. Milieu de bouche juteux jusqu’à la finale. 16/20

 

Moulis en Médoc Château Poujeaux 2009

Nez sur une fine volatile, de l’amande, une touche de bois, des fruits noirs et un fond de verdeur. Mise en bouche assez ronde qui s’étale sur une acidité délicate et large, des tannins fins, fondus. Ensemble prometteur, agréable et racé. 14,5/20

 

Pessac-Leognan Château Couhins 2008 

Beau nez, floral, délicat, bois un peu sec, quelques épices et du sous-bois. Attaque soyeuse, acidité bien en place et délicate sur des tannins juteux et une bonne longueur. Finale plus serrée pour ce vin qui paraît encore bien jeune. 15/20

Soirée Moulis en Médoc au CLUB AOC BARR

Moulis en Médoc Château Granas grand Poujeaux 2006 

Beau nez ouvert sur la fraise sauvage et une touche terrienne. Attaque fraîche sur une acidité puissante une structure serrée et longiligne mais juteuse. Un peu rustique dans l’esprit. 14/20

 

Moulis en Médoc Château Chasse spleen 2003 

Nez sur la volatile et du bois sec. Bouche dense sphérique, sur des tannins costauds et un jus intense rendant l’ensemble difficile à déguster. Plein de fougue et un caractère bien trempé avec des tannins qui serrent encore en finale. 14/20

Soirée Moulis en Médoc au CLUB AOC BARR

Première question et souvent la plus importante, en avons-nous pour notre argent ?

 

Avec un prix autour de 20 euros et des notes correctes nous pouvons affirmer que oui. Les vins sont sans surprise, mauvaise ou bonne. Des vins digestes, sans défaut dans des équilibres puissants et ronds donc assez accessibles pour tous.  

 

Les réussites sont à chercher du côté des millésimes solaires comme 2015, 2009 et 2003 même si 2010, plus classique est plus que prometteur. Sur les autres millésimes, on sent vite une petite verdeur qui rend les tannins un peu plus rugueux. 

 

Cette soirée aura été marquée par deux beaux vins, Château Branas grand Poujeaux 2009 et Château Brillette 2010, deux vins qui après 10 ans sont encore en pleine forme.

 

Stéphane 

Tag(s) : #CR Club AOC de Barr, #Bordeaux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :