750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profitant d’un jour de congé sans doute mérité et ayant une commande en attente depuis quelques semaines, je me dirige une fois de plus dans le Haut-Rhin, pour découvrir encore un peu plus le domaine Maurice Schoech à Ammerschwihr. Au programme, tour des vignes, tour de cave, dégustation de quelques 2018 en cuves, des 2017 en bouteilles puis un déjeuner surprise pour finir cette matinée.

le village d'Ammerschwihr avec en arrière plan le Kaefferkopf (CIVA)

le village d'Ammerschwihr avec en arrière plan le Kaefferkopf (CIVA)

Les Schoech arrivent d’Autriche en 1650 et le domaine fini par s’installer à Ammerschwihr en 1973. Ammerschwihr, village moins célèbre mais plus paisible que Riquewihr ou Ribeauvillé car partiellement détruit lors de la seconde guerre mondiale. Le nombre d’anciennes bâtisses y est donc modeste, à l’image de Sigolsheim. Il reste toutefois quelques anciennes maisons et un surprenant mur de l’ancienne Mairie du village, aux pierres finement sculptées.

 

De tonneliers, pépiniéristes, courtiers en vin ou charpentiers ils deviennent vignerons à part entière en 1973 avec Maurice Schoech, le grand-père des actuels maitres des lieux, Jean-Léon et Sébastien. Maurice a également exercé le métier de courtier en vins, lui permettant de gouter une bonne partie de la production de la région, une bonne façon de jauger les confrères.

 

De quelques coteaux en 1973, la surface du domaine est actuellement de 18 ha. 18 hectares sur les plus belles pentes de la région. Et quand je dis terroirs, c’est du lourd, Kaefferkopf, Rangen de Thann, Schlossberg, Mambourg et Furstentum.

« C’est hallucinant » !! comme dirait Luchini. Je connais peu de domaine capable d’aligner autant de belles références.

A ces grands crus il faut ajouter une série de terroirs non classés mais suffisamment intéressants et singuliers pour être isolés. On trouve ainsi le Sonnenberg au sol de granit à l’extrémité du Kaefferkopf ou le Vogelgarten entre le Mambourg et le Furstentum.

vieilles vignes de gewurztraminer sur le Kaefferkopf

vieilles vignes de gewurztraminer sur le Kaefferkopf

Après un tour des vignes sous la pluie pour appréhender rapidement le Sonnenberg et les 4 collines du Kaefferkopf nous nous dirigeons vers la cave. Une cave fonctionnelle, cuverie en inox avec thermo-régulation, une partie « garage » avec les barriques pour l’élevage des cuvées Justin et Arthur.

les vins de "garage" du domaine !

les vins de "garage" du domaine !

Alsace Auxerrois 2018

Nez encore fermentaire sur des notes de poire. L’attaque est hyper suave avec un touché soyeux puis ample avec quelques sucres dans un vin homogène qui ne force pas. TB

 

Alsace Riesling 2018

Nez sur les fleurs blanches, la fleur d’oranger. L’attaque est ronde puis franche avec une acidité directe, immédiate dans une structure droite. Quelques amers en finale. B

 

Alsace Riesling Sonnenberg 2018

Nez fumé sur des notes sablonneuses et pierreuses. Attaque franche, acidité pointue avec du jus et beaucoup de force dans la matière. Finale citronnée de longueur moyenne pour l’instant. B+

 

Alsace grand cru Kaefferkopf riesling 2018

Nez fruité sur la pêche, les oranges avec des relents fumés profonds. Bouche d’une fraicheur intense sur une acidité ciselée, droite et plutôt stricte pour l’instant car ramassée sur elle-même mais on sent une grande énergie dans ce vin. TB  

 

Alsace grand cru Furstentum riesling 2018

Nez plus fermé, cailloux et pierre chaude. Attaque large puis une grosse matière minérale toujours dans la largeur qui tapisse le palais. Vin très juteux, intense, plein de caractère. TB+

 

Alsace grand cru Schlossberg pinot gris 2018

Nez fumé signant plus le cépage que le terroir selon moi. Bouche suave, corpulente avec quelques SR, une acidité diffuse, cohérente avec le terroir. On retrouve bien le coté plus aérien du Schlossberg en milieu de bouche, presque évanescent. B+

 

Alsace grand cru Mambourg pinot gris 2018

Nez classique sur les fruits jaunes. La bouche est riche, large avec beaucoup de corps tout en restant délicate avec une acidité sur la largeur. TB

Visite au Domaine Maurice Schoech à Ammerschwihr

Retour dans le caveau pour la dégustation des vins en ventes actuellement.  

 

Alsace pinot noir 2017

Nez intense sur les fruits noirs et la réglisse qui me fait penser à un Gevrey. La bouche mélange densité et souplesse le rendant aimable, large avec du jus, des tannins ciselés dans un style gourmand. 15/20

 

Alsace pinot noir 2016

Nez plus croquant sur le fruits rouges comma la groseille avec des touches fumées. La bouche est plus corpulente, plus compact, plus ramassée avec des tannins gras qui tapissent le palais. A garder. 14,5/20

 

Alsace pinot noir cuvée Arthur 2017 (Vogelgarten)

Nez discret sur les fruits noirs qui semble encore serré. Les tannins sont gras avec grosse mâche, dans un profil compact dans une structure haut perchée. 16/20

Visite au Domaine Maurice Schoech à Ammerschwihr

Alsace Côtes d’Ammerschwihr 2018

Assemblage de pinot blanc et de muscat sur des parcelles en coteaux. Nez classique sur les fruits blancs. La bouche est gourmande sur une acidité assez simple rendant le vin facile d’accès. 12/20

 

Alsace riesling 2017

Nez sur les fleurs et des touches résineuses. La matière est un peu serrée mais cela lui donne du caractère et signe assez bien le millésime. 14/20

 

Alsace grand cru Kaefferkopf riesling 2017

Nez sur les fruits jaunes avec des notes pâtissières. La mise en bouche est souple sur une acidité centrée, diffuse mais encore un peu sur les freins. La finale est plus franche avec un retour minérale intense donnant de l’éclat à ce vin svelte. 17,5/20

 

Alsace grand cru Furstentum riesling 2017

Nez discret. La bouche est large sur une acidité ciselée, plus intense dans une structure vineuse solide. Beaucoup d’ampleur et de générosité. 17/20

Visite au Domaine Maurice Schoech à Ammerschwihr

Alsace pinot gris cuvée Justin 2017 (Sonnenberg)

Nez fermé, croquant sur les fruits jaunes. La mise en bouche est souple, soft puis la matière se fait plus dense voire même tannique, avec du corps, un profil sec et un élevage fin. 16/20

 

Alsace Harmonie « R » 2015 (complantation)

Nez mûr sur l’abricot, le thé, l’écorce de mandarine. La bouche est l’opposée de l’idée du nez, aérienne, en dentelle avec une acidité centrée et une grande profondeur qui s’exprime délicatement mais intensément. 17,5/20

 

Alsace pinot gris 2017

Nez sur les céréales. La bouche est douce, nette et propre dans un profil simple et gouleyant. 13,5/20

 

Alsace grand cru Schlossberg pinot gris 2017

Nez un rien boisé sur des notes confites et fumées. La bouche est gourmande en attaque, sur une acidité mordante apportant beaucoup de franchise à la matière. 16,5/20

 

Alsace grand cru Mambourg pinot gris 2017

Nez sur les fruits secs, le raisin sec. Bouche de grande volée avec une richesse travaillée, sans lourdeur dans une matière éclatante et juteuse. 18/20

 

Alsace grand cru Kaefferkopf 2017

Nez sur la rose, les épices dans un profil super fin. Bouche ciselée, expressive, élancée dans la droiture du terroir avec le relief de l’assemblage classique de cette commune. 17/20

 

Alsace grand cru Kaefferkopf gewurztraminer 2016

Nez sur la truffe et les fruits jaunes. Attaque fluide dans un jus extrêmement fin, une structure élégante qui fait oublier le cépage parfois viril. 17/20

Visite au Domaine Maurice Schoech à Ammerschwihr
Visite au Domaine Maurice Schoech à Ammerschwihr

Il n’est pas de bons vins, de bonnes discutions sans un bon repas. Direction Kaysersberg à l’aveugle cette fois car la table est une surprise.

Je me balade de temps en temps, surtout en hiver dans ce village sans jamais n’avoir remarqué ce restaurant, La Vieille Forge de la famille Gutleben. C’est la fille, ancienne du Chambard et de Michel Troisgrois.

 

Alsace grand cru Kaefferkopf gewurztraminer 2010

On retrouve la truffe et les fruits jaunes du millésime 2016. La bouche est lisse en attaque, gourmande avec une acidité intense et centrale avant une finale riche et suave.

 

Alsace grand cru Kaefferkopf riesling 2004

Nez riche sur les fruits jaunes, une touche de gentiane, de l’amande et un coté poudreux de botrytis. La bouche est riche sur une acidité pointue avec une de l’intensité dans une matière d’une belle plénitude.

 

Alsace pinot noir cuvée Arthur 2005

Nez serré sur un boisé en avant, des épices comme le curry et la cannelle et une touche de fruits noirs. La bouche est serrée, droite dans sa gangue non sans une certaine profondeur. 

 

Alsace gewurztraminer vendanges tardives 1989

Nez sur les épices sèches, le thé, la tisane, la menthe et une pointe de chocolat. La bouche est moelleuse sur un jus épais une acidité confortable. Un petit bouchon va perturber l’ensemble. 

 

Une série d'anciennes bouteilles de belle facture qui démontrent le savoir faire du domaine dans l'expression des grands crus. 
La table est une belle découverte qui mérite un nouveau passage. Les plats sont raffinées, la présentation léchée, pleine de couleur et de contraste. Le cadre est un peu plus sobre mais cela ne nuit en rien au plaisir. Mérite largement son BIB gourmand au Michelin (le gars qui juge les critiques ;-) ) 

Visite au Domaine Maurice Schoech à Ammerschwihr

A chaque passage au domaine je suis impressionné par le niveau des vins. Ce niveau est perceptible dans la liste des vins provenant des grands crus avec pas loin de 8 cuvées en vente actuellement. Les différents terroirs sont parfaitement différenciés et les élevages en barriques, parfaitement maitrisés par Sébastien, ne masquent pas les terroirs. Sans aucun doute un des meilleurs producteurs sur le Kaefferkopf.

 

Merci à Jean-Léon, Nicole et Sébastien Schoech pour l’accueil en attendant de pouvoir parler de la future surprise !

 

Stéphane

Tag(s) : #Visite chez le vigneron, #Alsace grand cru Riesling

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :