750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour la majorité des personnes, le Texas ce sont des puits de pétrole, des ranchs, le fort Alamo, le centre spatial de la NASA, les Spurs de San Antonio, mais certainement pas un paysage viticole. D’ailleurs tout ceci était vrai il y a encore 10 ans tant la vigne est récente au pays des cowboys.    

 

Le Texas est le plus vaste État des USA, après l’Alaska, avec 696.000 km2, soit 25% de plus que notre bonne vieille France, facile d’imaginer trouver quelques lopins de terres propices à Bacchus. 

28 millions d’habitants soit le second rang après la Californie. 

L’altitude moyenne est de 520 m avec un sommet à 2667 m, le fameux pic de Guadalupe. 

Avec une superficie aussi grande il n’y a pas un climat mais plusieurs qui plus est fortement contrastés. De subtropical au Sud-Est, à aride à l’Ouest en passant par un nord plus continental. Un pays de contraste avec des ouragans au Sud, de la neige au Nord et des températures entre -31°C et +49°C sur l’ensemble de l’Etat.  

 

Le Texas est le cinquième producteur de vins aux USA mais reste bien modeste à l’échelle européenne avec 1295 hectares (10% du vignoble alsacien par exemple).

 

On y trouve 8 AVA, American Viticultural Areas  

Mesilla Valley AVA

Bell Mountain AVA

Fredericksburg in the Texas Hill Country AVA

Texas Hill CountryAVA, 320 hectares à l’ouest d’Austin. 

Texas High PlainsAVA. Au nord du pays est l’appellation la plus prometteuse 

Texas Davis Moutains AVA

Texoma AVA  

 

L’autre particularité du vignoble texan est que tous les portes greffes utilisés en Europe proviennent de croisement de vignes texanes. Effectivement, si en Europe on trouve la variété Vitis viniferaon en trouve plusieurs autre aux USA. Vitis berlandieri, Vitis riparia, Vitis candicans, Vitis labrusca, Vitis rupestris. Ces espèces de vignes étant plus ou moins résistantes au phylloxera, Thomas Volney Munson imagina de les croiser afin de pouvoir fournir des portes greffes utilisable sur les sols européens en fonction de leurs caractéristiques propre. Une véritable révolution qui lui valut la Légion d’Honneur pour ses travaux. 

 

Ainsi le Vitis berlandieri croisé avec le Vitis vinifera donna naissance au porte greffe 41Butilisé en bourgogne et champagne, et le Vitis riparia croisé avec Vitis berlandierile fameux SO4, idéal pour les terrains calcaires et humide, utilisé sur la moitié des plantations alsaciennes.  

 

Pour finir, les propriétaires des vignes ne sont pas forcément les vignerons. C’est le principe du négoce mais le producteur de raisins figure clairement sur les étiquettes et peuvent même fournir plusieurs vignerons comme par exemple Newsom Vineyardsqui produit pour deux winery de notre série, avec des résultats plutôt contrastés. On compte en 2017, 436 licences de producteurs de vins au Texas.    

 

François, le globe-trotter du club, a effectué cette sélection lors de ses différents voyages au pays de cowboys. Apparemment pour importer du vin texan il faut ruser car les quantités sont très limitées. 

Texas High Plains Vermentino 2015 Duchman Family Winery

Cuvée 100% Vermentino provenant de la Bingham Family Vineyards. Nez sur le miel, d’acacia, un boisé léger apportant des notes mentholées et des fruits jaunes. La bouche est souple avec une petite rondeur, assez lisse dans le profil avec des amers supportables mais une acidité pas traçante. L’ensemble est globalement buvable, sans doute meilleur sur une terrasse en été. Finale fuyante. Bien- 

Série de vins du Texas au Club de la Wantzenau

Columbia Valley Tandem 2015 Spicewood vineyards.

Assemblage de 50% Grenache and 50% Syrah provenant de la vallée de Columbia, à l’autre bout du Texas. 14 mois d’élevage dans 25% de fut français, 15% de nouveaux futs américain et 60% dans des fûts neutres, sans doute de plusieurs vins.  

Nez sur les épices, le clou de girofle, une touche de plastique, des fruits noirs confits, et de la tourbe à whisky. Attaque sur le fût, des tannins ciselés, une acidité bien en place, le bois ne domine pas le milieu de bouche et l’ensemble reste dans la droiture. Résultat équilibré et digeste. Bien

Série de vins du Texas au Club de la Wantzenau

Texas Pedernales GSM 2013

Assemblage de Grenache, Syrah et Mourvèdre avec du Tannat et du Carignan. 

Nez discret, épicé, boisé brûlé, touche de volatile pour donner un peu de caractère. Bouche à l’attaque raide, bancale sur une acidité lisse mais tirant sur l’aigre en finale. Profil léger et sauvage. Bien-

Série de vins du Texas au Club de la Wantzenau

Texas High Plains Saint Tryphon Tannat 2016

Visiblement 100% Tannat pour cette cuvée provenant de la Newsom Vineyards.

Nez discret et simple sur les fruits rouges acidulés. Bouche marquée par l’acidité en attaque avec des tannins pas fins et trop denses. Vin solide qui appelle le T-bone pour calmer la fougue de la matière. Finale boisée. Bien

Série de vins du Texas au Club de la Wantzenau

Texas Hill Country The good Guy 2014 Spicewood vineyards. 

Assemblage de Tempranillo, Graciano, Merlot, Cabernet Sauvignon et Syrah. Élevage de 18 mois dans 40% de fûts français et 60% fûts usagés.

Nez sur le thym, le laurier, avec toujours ce boisé brûlé, vinaigre framboise. Attaque franche, tannins gras et fins sur une acidité volatile. Ensemble sans grande ampleur dans un style frais et de bel esprit. Bien

Série de vins du Texas au Club de la Wantzenau

Texas High Plains La Cuvée d’Elme 2015 Calais winery.

Assemblage de Cabernet Sauvignon, Merlot, Malbec et Cabernet Franc provenant de la Newsom Vineyards.

Nez sur le plastique, l’amande, le noyau de cerise fond de groseille. Bouche pleine, avec du poivre noir à fond les potentiomètres. Les tannins sont gras, la structure juteuse sur une structure lisse mais avenante. Cocorico, le vin le plus abouti de la série est le fruit d’un français du nord, un chti !  Très bien

Série de vins du Texas au Club de la Wantzenau

Une série intéressante et instructive avec des vins plutôt tendus, assez loin de la lourdeur et de la platitude de certaine cuvée du nouveau monde. 

Le marketing impose encore un boisé marqué et parfois brulé mais la marge de progression est encore importante. On sent toutefois la direction que veulent prendre les producteurs de ce soir, des vins fins, digestes et buvables. 

 

Toutefois, aidées par des prix stratosphériques à ce niveau de qualité (entre 25 et 70$) les productions européennes peuvent dormir tranquillement pendant quelques années encore avant de voir débarquer en force des vins texans. 

 

Stéphane 

Tag(s) : #avec mon ancien club

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :