750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au début des années 2000 l’élevage en barriques était plutôt rate. Le temps passant, trouver ces mentions sur les tarifs alsaciens est aujourd’hui courant. 

En effet, si les rouges sont parfois généreusement logés dans la futaille, les blancs de pinots passent de plus en plus par le trou de bonde d’une pièce de chêne avant de gagner la flute en verre. 

Le chêne est toujours dominant et même si l'alsacien n'est pas un grand explorateur, des vignerons comme Adrien Schoenheitz s'oriente vers des fûts d’acacia voire de muriers pour trouver d'autre accord que celui de principe. 

Dégustation à la Wantzenau, janvier 2019.      

 

Alsace pinot blanc Croix du Sud 2016 Domaine François Schmitt 

Nez discret sur boisé fin, des agrumes et fleurs blanches. Bouche légère, droite, frétillante, aérienne, sèche et bien en place dans un style avenant.14,5/20

Série de blancs d'Alsace en Barriques

Alsace Audace 2016 Domaine Schoenheitz.

Nez sur l’élevage mais discret, note de noyau, mirabelle. Sphérique, élégant, souple avec une acidité fondue puis plus nerveuse en finale. En place mais devra vieillir pour s’ouvrir aromatiquement. Cépage riesling en fut d’acacia. 15,5/20

Série de blancs d'Alsace en Barriques

Alsace Traenheim 2014 Domaine Frédéric Mochel

Assemblage commun aux vignerons de Traenheim avec 70% de pinot blanc et 30% de pinot gris. Grillé, fumé, sur des notes de fruits, plutôt agrumes. Souple en attaque avec acidité bien dessinée, franche, un rien austère mais franche avec du jus et de la profondeur. 14,5/20

Série de blancs d'Alsace en Barriques

Alsace Argentoratum 2017 Domaine Romain Fritsch

Cette cuvée est commune à tous les vignerons de la couronne d’Or mais je n’ai pas trouvé d’information sur l’assemblage. Un domaine annonce Riesling/pinot gris, un autre ajoute gewurztraminer et auxerrois. La seule chose commune avec certitude est l’étiquette. Le nez est muscaté avec des notes de roses et autres fleurs mais sans fond solide. La bouche est sphérique, très floral, élégante, fine avec une pointe de rondeur. 13,5/20

Série de blancs d'Alsace en Barriques

Alsace pinot gris les Pucelles de César 2014 Domaine Jérôme Meyer

Nez sur les céréales, le miel, des touches torréfiées, mais aussi du champignon blanc. Bouche droite, sèche, belle matière, assez monocorde rehaussée par une petite amertume en finale. 14/20

Série de blancs d'Alsace en Barriques

Alsace pinot gris cuvée Justin 2015 Domaine Maurice Schoech 

Cuvée originaire du Sonnenberg. Nez sur un grillé discret des fruits jaunes juteux. La bouche est ample, solide avec quelques sucres dans une belle structure, acidité pointue et une forte salinité. Très précis, structure juteuse, ample et puissante. 16/20

Série de blancs d'Alsace en Barriques

Alsace Pinot gris barrique 2012 Domaine André Ostertag  

Nez discret sur le beurre et le caramel. Moelleux, acidité fondue, ampleur souple mais un peu vieux sur le pain sec. Évolution curieuse ou mauvaise bouteille. 13/20

Série de blancs d'Alsace en Barriques

Alsace pinot gris cormier Barriques 2001 Domaine Etienne Loew

Robe dorée. Nez qui a besoin d’air et qui s’ouvre sur la croûte de pain, le chocolat et la menthe sèche. Bouche très bien en place, solide, pointe d’oxydation, mais jus dense, dans la force de l’âge. Le nez fait toutefois fois plus vieux que la structure en bouche. 14,5/20

Série de blancs d'Alsace en Barriques

Si l’élevage des blancs en barriques est encore anecdotique en Alsace, je le trouve souvent plus harmonieux que sur les rouges où les tannins entrent parfois en conflit avec le bois, rendant les structures asséchantes. 

 

De cette série je vais retenir, entre autres, la cuvée Justin du Domaine Schoech pour sa puissance restant digeste, cette fougue contrôlée par un élevage parfaitement maitrisée. 

 

Stéphane 

Tag(s) : #avec mon ancien club

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :