750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 2017 au Domaine Frédéric Mochel

Découverte des 2017 au Domaine Frédéric Mochel à Traenheimoù m’attend Guillaume. 

Ce domaine exploite depuis 1669 des vignes autour du village de Traenheim et Bergbieten dont le fameux Altenberg de Bergbieten, 1 des trois portant ce nom avec ceux de Wolxheim et Bergheim dans le 68.

Ce grand cru de 29 hectares, l’Altenberg de Bergbieten, relativement modeste dans l’échelle alsacienne, présente un sol argilo-marneux gypsifères du Keuper. Terroir tardif possédant de bonne réserve hydrique pour affronter les étés chauds de notre belle Alsace.

Ce terroir est situé quasiment au centre du vignoble de la couronne d’Or formé de 19 communes, entre Westhoffen et Scharrachbergheim. L’encépagement y est classique avec 75% de riesling, 19% de gewurztraminer, 3 % de muscat et 3% de pinot gris et le domaine en propose les trois premiers sur pas loin de 5 hectares, dont 3 hectares rien qu’en riesling, permettant ainsi de proposer cette année 4 millésimes différents (2011-2012-2013-2014) Je ne connais pas beaucoup de domaine pouvant en dire autant.

Ici, tout respire le sérieux et le respect de la clientèle. De la cour parfaitement entretenue et fleuris (la maman est fleuriste) au remarquable caveau de dégustation en passant par la verrerie, tout est fait pour mettre l’amateur à l’aise. Sans oublier la petite attention avec le Kouglof à l’approche du repas, tout inspire confiance et la très bonne réputation de cette maison est incontestable.

 

Alsace Klevner 2017

Nez sur les fruits blancs avec une forte dominante de poire. La bouche est souple, avec une belle mâche dans un profil sec, plein et aimable. 13/20

 

Alsace Riesling 2017

Nez fumé sur le caillou et les épices. La bouche est souple en attaque avec une acidité fondue, un profil sec, posé avant une finale minérale sur l’anis et la réglisse. 15/20

 

Alsace grand cru Altenberg de Bergbieten Riesling 2017

Nez assez discret, plutôt fruité jaune. Attaque puissante, ample et généreuse avec une acidité plus marquée et une finale assez proche du précédent avec une force tannique supplémentaire. 17/20 

 

Alsace grand cru Altenberg de Bergbieten Riesling 2016

Nez fumé sur le cuir, des notes de réduction, touche florale et anisée. La bouche est sphérique, élégante, plus légère que le 2017 non sans rester joueuse, agréable avec une finale nette et précise. 16/20  

 

Alsace Muscat 2017

Nez discret, floral. Bouche ciselée, saline sur une acidité dense et frétillante, sec et juteux. 15/20

 

Alsace grand cru Altenberg de Bergbieten Muscat 2017

Nez sur les épices. Bouche soyeuse, douce avec un petit résiduel mais l’ensemble reste cristallin, ciselé et transparent avec beaucoup de cohérence. 17,5/20

 

Alsace Traenheim 2016

Nez sur les fruits blancs, boisé fin des notes de thé. La bouche est sphérique sur une acidité un peu mordante mais dense et structurée donnant beaucoup de dynamisme. Quelques notes d’élevage qui devront encore un peu s’effacer. 15,5/20

 

Alsace Pinot noir 2017

Nez sur les fruits rouges assez classique. La bouche est sérieuse sur des tannins gras qui reste ciselés. Belle franchise avant une finale plus serrée. 14/20

 

Alsace Gewurztraminer 2017

Nez encore un peu fermentaire. La bouche est franche, net et sèche sur une acidité discrète lui donnant un air classique. 14/20

 

Alsace grand cru Altenberg de Bergbieten Gewurztraminer 2017

Nez mêlant les fruits jaunes et les fruits exotiques. La bouche est large et ample sur une acidité ciselée et un jus déjà plein de cailloux. 18/20

 

Alsace grand cru Altenberg de Bergbieten Gewurztraminer sélection de grains nobles 2017

Nez sur les fruits jaunes nettement botrytisé. La bouche est rôtie, aérienne et les 183 g de SR sont d’une légèreté absolue aidés par seulement 8,6° d’alcool pour rendre l’ensemble extrêmement digeste. Un vin dans l’élégance sans la moindre fausse note. 18/20

 

Comme un peu partout en Alsace, les 2017 sont au rendez-vous au domaine Frédéric Mochelavec des vins très bien en place, posés sur des structures sérieuses non sans élégance. Des vins complets sans doute de belle garde tant l’équilibre semble idéal.

 

Coup de coeur pour les 2 muscats et l’Altenberg en riesling. Le gewurztraminer n’est plus que bon mais j’en ai beaucoup l’usage donc....
Pour finir la SGN est remarquable de digestibilité pour qui sait voir plus loin que le bout de sucre.  

 

Stéphane      

 

Tag(s) : #Visite chez le vigneron

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :