750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

CLUB AOC : DOC ETNA 27/11/17

 

En l'absence de Stéphane Wasser, parti sous d'autres cieux au moment de la dégustation, je me suis permis de prendre son relais pour le traditionnel compte-rendu du club AOC ; consacré cette fois aux vins siciliens de la DOC Etna.

Une séance qui suscitait pas mal d'interrogations, l'ensoleillement local pouvant sûrement engendrer des vins trop corsés ou extraits. 

N'allait on pas également assister à l'émergence de vins technologiques au style moderne, très boisés ?

Esquisse d'un début de réponse avec la sélection pointue de Félix Meyer :

 

 

2015 Etna Bianco DOC "Nerina" Girolamo Russo :

 

Or pâle à reflets verts. Très aromatique (olive, abricot, figue, melon et fruits frais). Attaque grasse puis jolie trame longue et équilibrée qui se conclut sur le coing frais. Fraîcheur étonnante. Un vin parfait pour un apéritif "sans sucre"… Noté de 14 à 17 = 15,32/20.

 

 

 

2014 Etna Bianco DOC "Santo Spirito, Cuvée Delle Vigne Niche" Tenuta Delle Terre Nere :

 

Un bouquet fin qui évoque le viognier (abricot, violette) avec quelques notes d'élevage et de "grillé". Plus de corps et moins de légèreté que le précédent, mais avec une finale saline. Un vin de repas, jugé en légère sous-maturité par certains dégustateurs. Noté de 11 (note isolée) à 14 = 12,93/20.

 

2014 Etna Bianco DOC "Puddara" Tenuta di Fessina :

 

Une robe or pâle, d'où s'échappent un nez discret, floral, fuyant et soufré, en phase de réduction. Impressions gustatives avec peu de caractère, si ce n'est une franche acidité consécutive à un manque de maturité. Noté de 9 à 13 = 10,82/20.

 

 

2014 Etna Rosso DOC "Cisterna Fuori" Ciro Biondi :

 

Une teinte rubis "cuivrée" et un bouquet de fruits cuits, d'herbes sèches et de torréfaction. Attaque assez élégante, voire bourguignonne, mais la rusticité guette et les tannins restent "collants". Conclusion très chaleureuse. Un vin qui a divisé les membres. Noté de 11,5 à 16 = 13,96/20.

 

2014 Etna Rosso DOC "Guardiola" Tenuta Delle Terre Nere :

 

Le bouquet très complet joue une jolie partition fruitée. Ensuite une majorité d'entre nous loue l'équilibre corps/alcool/digestibilité. Les autres, plus fans du précédent échantillon, ont regretté son côté corsé très appuyé. Noté de 11 à 15 (note isolée) = 13,36/20.

 

2014 Etna Rosso DOC "Santo Spirito" Tenuta Delle Terre Nere:

 

Une teinte grenat et un nez exceptionnel sur le fruit (cerise fraîche, dattes, figues), l'encens, le fumé/suie, le poivre Sarawak et les herbes méditerranéennes. Jolie structure gustative fruitée (figue/raisins frais) et confite, avec de tannins enveloppants et une sensation alcoolique maîtrisée. Finale sur le zan et la fumée. Superbe expression de terroir, grande garde prévisible. Noté de 12,5 (note très isolée) à 17 (note isolée) = 14,96/20.

 

 

  

2014 Etna Rosso DOC "Contrada Santo Spirito di Passopisciaro" Animardente 

 

Une robe profonde et un premier nez volatil, plus rustique que le précèdent, avec quelques notes de fruits secs et de pêche de vigne, escortées par des nuances fumées et sanguines très typiques du terroir. Gustativement moins volubile et démonstratif que son prédécesseur, mais doté d'une belle suavité sur l'amande fraîche. Jolie conclusion finale sapide sur la réglisse "fumée". Encore un très beau vin de terroir qui a plu à tous. Noté de 14,5 à 17 = 15,64/20.

 

2014 Etna Rosso DOC "'A Rina" Girolamo Russo :

 

Un bouquet qui a besoin de temps et d'aération pour s'affirmer et laisser apparaître de manière envoûtante, déclinaison de poivres, thym et cendre. Au palais, l'entame bourguignonne s'efface vite derrière la finesse superlative qui éclipse toute notion d'alcool. Très belle bouteille ! Noté de 12 (note isolée) à 17 = 15,32/20.

 

2014 Etna Rosso DOC "San Lorenzo" Girolamo Russo :

 

Une robe grenat vite oubliée tant le bouquet est un festival enivrant de flaveurs avec pêle-mêle : Pêche de vigne, poivre, jasmin, olive noire, fumé, encens, nuances sanguines, cèdre, tabac brun, cardamome, euchalyptus, origan et iris… ouf ! En bouche, c'est dense et concentré avec toujours une magnifique palette aromatique en rétro-olfaction (verveine/ eucalyptus/violette) puis une finale digne des meilleurs thés Pu'erh. Bref, un grand vin. Noté de 14 à 18 = 15,71/20.

 

VIN SURPRISE = Vin d'Italie (Piémont) 2012 "Mai dire Mai" Bera :

 

Nez végétal sur le poivron, puis la poire (au vin…), assez entêtant. Au palais c'est correct, mais dans un style "vin de casse-croute" plutôt asséchant. Bref, revenons au plus vite vers le terroir et au suivant ! Noté de 9 note isolée) à 13 = 11,36/20.

 

2012 Terre Siciliane IGP "Contrada Porcaria" Passopisciaro :

 

Un bouquet typique des vins de la région, néanmoins plus porté par l'alcool que la complexité où quelques notes fruitées apparaîssent (amaretto, agrumes confits). Bouche agréable, soyeuse, sur les fruits noirs et les raisins enrobés de cacao. Conclusion attendue sur le fumé et la cendre, mais aussi sur l'alcool, ce qui en a dérangé plus d'un. Un échantillon bien représentatif de la DOC, mais sans la complexité des précédents. Noté de 11 à 15,5 (note isolée) = 13,11/20.

 

2012 Terre Siciliane IGP "Contrada Guardiola" Passopisciaro :

 

Très intéressant olfactivement, avec un côté "giboyeux", de la tapenade et de fines nuances de mine de crayon dans un esprit réducteur. Gustativement l'osmose n'est pas totale, avec un style suave, contrebalancé en filigrane par une puissance austère, asséchante et peu intégrée. Un vin qui a divisé l'assistance, certains louant son caractère, les autres fustigeant sa sécheresse et longueur. Noté de 11 (note isolée) à 17 = 13,75/20.

 

2011 Etna Rosso DOC "A Picca – A Picca" Meraviglie :

 

Moins de puissance et d'alcool que le précèdent mais plus de cohérence, avec notamment un nez serré sur l'écorce d'orange, la "poitrine fumée de Forêt Noire" puis, comme à la parade, le trio cendre/encens/tapenade. Bouche digeste, classique et bien construite, qui plaira à tous, avec une belle signature du terroir, mais sans le génie de certains échantillons précédents. Un bon vin d'initiation. Noté de 12 (note isolée) à 16 = 14,43/20.

 

    CONCLUSION

 

Force est de constater que les fées se sont très bien penchées sur cette DOC qui pourrait même bénéficier du privilège de la lettre G réservée aux appellations italiennes les prestigieuses. Une magnifique séance, qui a su éviter les écueils inhérents au climat, grâce notamment aux bienfaits de l'altitude (pour l'équilibre), du terroir volcanique (caractère et originalité des flaveurs), et d'un encépagement issu de vignes autochtones, gage d'authenticité. Des vins qui mettent le feu !

 

Christian

 

PS :

 

Pour mémoire :

 

Appellation : DOC Etna (11/08/1968)

 

Superficie : 2000 ha

 

Cépages principaux :

  • Carricante, Catarratto bianco comune, Inzolia (blancs)
  • Nerello Mascalese, Nerello Cappuccio (rouges)

 

Altitude des vignobles : De 400 à 1100 m

 

 

Tag(s) : #CR Club AOC de Barr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :