750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernière soirée de la Confrérie Saint Etienne pour cette année 2017 sous la houlette de Christian Beyer (Domaine Emile Beyer), major de la confrérie en charge de la gestion de la cave, de ce type d’événement et certainement d’autres choses.

 

Si les vins rouges sont encore à la marge en Alsace avec moins de 10% de la production, la progression est constante (en qualité et en prix) et nombre de vignerons proposent aujourd’hui des cuvées de « rouge » ambitieuses, de plus en plus précises et raffinées. Mais cet engouement trop récent ne permet pas à la confrérie de proposer la même palette de cuvées que sur les autres cépages.
Les rouges sont donc rares dans la cave du château mais Christian a courageusement proposé cette soirée. A noter que l’affluence n’est toutefois pas la même qu’avec les soirées « vins blancs ».     

 

Pour l’amateur de vins que je suis et que vous êtes, parler de pinot noir sans parler de Bourgogne est une gageure  Ah, on l’aime cette Bourgogne et on paye chère notre passion, bien chère, trop sans doute.    

 

Puisque le pinot noir est indissociable de la Bourgogne, des vins hors Alsace ont été exceptionnellement présentés lors de cette soirée pédagogique car comment comprendre des « pinots noirs » sans y placer en pirate et à l’aveugle complet (service en carafe) quelques représentants aux noms de villages magiques. L’inclusion de ces 3 vins va permettre aux participants de prendre la mesure du chemin déjà parcouru et des points qu’il faudra encore travailler.    

 

Alsace Pinot noir Rodern Grande Cuvée 2013 Cave de Ribeauvillé

Robe rubis brillant au reflet violet. Nez sur la cerise rouge dans un registre discret mais net avec des touches de grenadine et de réglisse. La bouche est légère sur une attaque fluide, des tannins fins dans une structure étroite et des amers un peu trop en avant. Petite salinité en finale. 13,5/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Maranges 1er cru La Fussière 2013 Domaine Edmond Monnot et fils

Robe pourpre. Nez complexe un rien sauvage sur un très bel élevage. La mise en bouche est franche, tactile sur des tannins opulents, francs sur une acidité tranchante apportant de la force et du caractère. A l’aveugle j’annonce très rapidement « Bourgogne » avec cet élevage précis. 15/20 

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Alsace Pinot noir Rouge de Zellenberg 2012 Domaine Eblin Fuchs

Robe sombre. Nez sur les fruits noirs, la menthe, l’encre, les épices, mais aussi le céleri et des notes grillées. La bouche est suave, riche et sphérique sur des tannins gras et de grands amers dans la largeur. Finale franche, sans doute un peu dure mais énergique.  15/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Alsace Pinot noir Cuvée Frédéric 2010 Domaine Pierre et Frédéric Becht

Robe rubis léger. Nez lacté sur les fruits rouges et une touche de volatile. La bouche est fluide, lisse sur une acidité diffuse et une petite touche de terroir masquée par cette touche lactée et ces notes de noix de coco. 13/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Aloxe-Corton 2010 Domaine Tollot-Beaut

Superbe nez sur les fleurs, le lys, la rose, pointe de volatile mais bel élevage. La bouche est fraiche sur des tannins gras dans la largeur avec une matière très juteuse, dense, charnue et pleine. J’étais sur Morey-Saint-Denis ou Gevrey-Chambertin. 16,5/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Alsace Pinot noir Weid 2007 Domaine Lucien Albrecht

Robe terne. Nez brulé sur la sardine, la colle et l’arrière train d’une poule. La bouche est grasse, large sur des tannins amples mais l’acidité trop faible n’arrive pas à faire la balance. Un vin too much. 14/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot 2001 Fernand & Laurent Pillot

Robe qui commence à ternir. Nez réduit sur des petits fruits rouges. La bouche est fine, évoluée sur une acidité fine et large. Joli jus, précis, élégant avant une finale un peu sèche. Je crois me souvenir que l’avais placé à Beaune.  15,5/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Alsace Pinot noir Old Oak 1998 Domaine Stentz-Buecher

Nez éventé signant un vin évolué et fatigué sur un fond d’élevage en pièces fortement chauffées. La bouche est ronde sur une acidité légère dans une matière puissante et chaude. 12/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Alsace Pinot noir Rotmüerle de Rouffach 1991 Domaine Rieflé

Robe légère. Nez poudreux comme botrytisé avec des épices, du curcuma et une touche d’oxydation renforçant la note orientale. La bouche est ample, volubile, grasse car très mûre. Vin construit sur la richesse mais ayant gardé une belle harmonie dans un millésime pourtant petit. 15/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Alsace Pinot noir Bollenberg 1990 Domaine Braun et ses fils

Robe tendre. Nez gourmand sur la compte de fruits avec des touches lactées et un peu moins belles de croute de fromage. La bouche est du même tonneau, du soleil, du gras dans un ensemble sphérique sans empreinte tannique. Un vin faussement léger. 15/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Alsace Pinot noir Rouge de Turckheim 1990 Cave de Turckheim

Nez complexe sur le bâton de réglisse. Les tannins sont gras et longs dans une belle structure imposante mais sans lourdeur. 16/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Alsace Pinot noir Réserve Personnelle 1989 Domaine Barmes-Buecher

Robe rubis sombre. Nez sur des notes de végétales nobles, de réglisse, de sous-bois avec des touches florales, fumées, mentholées. La bouche est opulente, structurée mais tout en douceur signe d’une belle maturité avec de la densité et de la franchise. 16,5/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Alsace Pinot noir Herrenweg Turckheim 1986 Domaine Zind-Humbrecht

Nez sur le sous-bois, des touches fumées, du bois un peu brulé et de la fraise des bois. Structure gourmande, juteuse sur une acidité faible et légère mais plaisante. 14/20  

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Alsace Pinot noir 1971 Maison Heim

Nez sur l’écorce d’orange tout de même un peu fatiguée façon Suze avec des notes de boite à pharmacie. La bouche est droite sur des notes clairement tertiaires mais l’ensemble se tient encore bien. 14/20

Pinot noir à la Confrérie Saint Etienne pour finir 2017

Le stock de Pinots Noirs alsaciens étant plutôt confidentiel à la Confrérie la série n’est pas la plus impressionnante de l’année. Je retiens toutefois un très beau Rouge de Zellenberg 2012 d’Eblin-Fuchs un surprenant Rotmüerle de Rouffach 1991 et un encourageant trio sur les millésimes 90-89 avec des origines diverses, Domaine François Braun, un Barmes-Buecher au RDV et un exceptionnel rouge de la Cave de Turckheim.

 

Pour finir je profite de ce billet pour rajouter dans cette belle liste quelques pépites dégustées par le passé dans diverses occasions. La liste n’est pas bien longue mais elle devrait gagner en consistance avec l’intérêt grandissant.     

 

Pinot noir Réserve Personnelle 1985 – Hugel et fils

Pinot noir 1985 – Auguste Hurstà Turckheim

Pinot noir Val Saint Grégoire 1989 – Domaine Schoenheitz

Pinot noir Herrenreben 1990 – Domaine Schoenheitz à

Pinot noir vieilles vignes Brand 1989 – Auguste Hurst

Pinot noir Réserve 1999 – Léon Beyer

Pinot noir Cœur de Bollenberg 2005 – François Schmitt

Pinot noir XXC 2009 – Domaine Vincent Stoeffler

Pinot noir Les Rocailles 2009 – Domaine Paul Ginglinger.

Pinot noir 2012 Roches rouges – Domaine Bernard Bohn

Pinot noir 2012 « Grand P » – Domaine Albert Mann

Pinot noir 2012 « M » – Domaine Marc Tempé

 

Stéphane

Tag(s) : #A la confrérie Saint Etienne et CIVA, #Alsace Pinot noir

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :