Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphane Wasser

Stéphane Wasser

Le monde du VIN est passionnant, mes plus belles découvertes sont ici !!


Pique-Nique au Domaine Paul BLANCK

Publié par stephanew sur 17 Juin 2017, 17:26pm

Catégories : #Visite chez le vigneron, #Alsace grand cru Riesling

Cette année (2017) nous avons décidé de faire un peu de route pour nous participer au pique-nique le vigneron puisque nous nous sommes rendu à Kientzheim au Domaine Paul Blanck.

Arrivé vers 11h30 et déjà un verre en main avec la famille et amis de Philippe Blanck.

Début de journée avec le passage en revue des vins à la carte actuellement, essentiellement des 2016-2015 et 2014 mais Philippe dans son grand cœur légendaire a prévu une horizontale de 1997 pour fêter les 20 ans !

Alsace Muscat 2015 avec 60% de muscat ottonel sur un terroir de graves, sable et terroirs argilo-calcaires, d'exposition sud. Le nez est discret et délicatement fumé. Le bouche est grasse avec du croquant dans un profil sec, large et bien assis. Muscat encore compact. 15/20. Mais de suite Philippe à l’idée d’ouvrir un Alsace muscat 1991, pour voir, au nez de fleurs sèches, de menthe sèche, assez classique donc. La bouche est ample, sèche sur la même structure que son jeune descendant avec un supplément de fraicheur apportée par le millésime froid. 16,5/20

Alsace auxerrois vieilles vignes 2016, floral au nez avec un fond de fruits blancs. La bouche est ciselée, nette avec du corps, un beau volume. 15,5/20

Série de riesling maintenant avec l’Alsace riesling Rosenbourg 2015, terroir sur le ban de la commune de Riquewihr, est orienté vers le soleil levant. Calcaire, silice et limons-y sont mêlés donnant un nez sableux avec des agrumes et une pointe fumée. La bouche est sèche, sphérique sur une structure légère, élancée en fine. 15/20

Changement de style avec l’Alsace riesling Patergarten 2015 sur un des Graves, sable et terroirs argilo-calcaires. Très caillouteux, ce cru est situé dans la vallée de Kaysersberg. Le nez est discret. La bouche a du corps, une structure ferme et croquante avec une acidité plus diffuse, moins droite. Vin charmant sur de beaux amers en finale sur la puissance du caillou. 16/20

Les grands crus maintenant avec un Alsace grand cru Schlossberg riesling 2014 au nez de fruits mûrs. Une bouche d’une élégante folle, aérienne avec un touché de sublime, racé mais délicat. Très Schlossberg. 18/20 Puis arrive l’Alsace grand cru Furstentum riesling 2014, plus confit au nez avec des épices. L’acidité est puissante en bouche avec une structure ferme et corpulente. Un Furstentum sur la puissance comme souvent. 17,5/20

Pique-Nique au Domaine Paul BLANCK

Voilà pour l’aperçu des vins actuellement en ventes au caveau mais l’intérêt de Philippe est de partager l’histoire du Domaine Blanck avec ses invités d’un jour et cela ne peut passer que par la dégustation de vins anciens. Et fort d’une cave bien garnie en vieux millésimes c’est avec des 1997 que nous allons voyager.

Et comme Philippe est un partageur compulsif il commence avec une curiosité de 1987 un Alsace Fischtrunck 1987 pour le marché du Sud de la France. Un assemblage de Chasselas et de sylvaner. Très fort dans le marketing, le vin sent la sardine, l’asperge et la tourbe. La bouche est grasse, pleine, massive et manquant un peu de longueur et de pêche. En reste un vin de 30 ans plus que correct. 13,5/20

Pique-Nique au Domaine Paul BLANCK

Alsace Muscat Altenbourg 1997 au nez plein de soleil, très mûr, confit sur le kumquat, la mirabelle, l’after eight. La bouche est moelleuse, sirupeuse tout en restant sur une structure fine en dentelle. L’équilibre est riche mais intéressant. 16/20

Alsace grand cru Sommerberg riesling 1997. Le Sommerberg s’étend au pied des Trois-Epis, au Sud de Katzenthal et au Nord de Niedermorschwihr. Situé sur un coteau en très forte pente (45°), ce lieu-dit est orienté plein Sud et s’élève à près de 400 m d’altitude. Substrat granitique à deux micas. Rendement ridicule de 10 hL/ha pour cette cuvée. Nez sur la réglisse, les agrumes confits et une touche de pétrole. La bouche est ample, soyeuse, glissante, d’esprit sec, sur une acidité discrète et fine. Un vin très consensuel pour qui veut commencer dans le monde des grands crus alsaciens. 17/20

Pique-Nique au Domaine Paul BLANCK

Alsace Pinot Rosenbourg 1997, Cru de Kientzheim et de Riquewihr. Granit et marnes gypseuses, exposition ouest. Nez sur une maturité optimale, fruits jaunes avec des touches plus florales. La bouche est sphérique, délicate, svelte sur une fraicheur délicate et juste mordante comme il faut pour réveiller les papilles. Un vin remarquable d’une extrême finesse et d’une jeunesse incroyable. 18/20

Alsace Auxerrois vieilles vignes 1997 au nez de fleurs, plutôt sèche avec des touches de boite en fer et de menthol. La bouche est ample, généreuse, riche avec de la matière apportant un coté facile et très buvable. 16/20

Pique-Nique au Domaine Paul BLANCK

Alsace grand cru Mambourg pinot gris 1997 Exposé plein Sud le Mambourg domine Sigolsheim et profite d’une durée d’ensoleillement optimale. Le sol calcimagnésique se développe sur les conglomérats calcaires et marnes. Le nez est fruité avec des notes de sous-bois. La bouche est riche, souple, massive avant une finale épicée. Pas ma tasse de thé cette fois mais l’ensemble et plaisant et vivant. 16/20

Passons maintenant à table en profitant encore un peu des vins présentés auxquels Philippe ajoute quelques autres pépites de la cave.

Un verre d’Alsace Sylvaner 1988 pour commencer au nez herbacé sur le foin. La bouche est soyeuse, sphérique, elle fait une boule mais l’ensemble est sapide, avant une certaine amertume, la dureté du millésime sans doute. 14,5/20

Alsace pinot gris Patergarten 1989 au nez de froment, et plus classique de fruits jaunes. La bouche est ample, généreuse mais sèche et strict, limite austère. Cette bouteille ne se goute pas bien.

Pique-Nique au Domaine Paul BLANCK

Alsace Furstentum riesling 1983 sélection avec attention par le rédacteur, je pouvais difficilement me tromper. Nez sur le bonbon au fruits rouges, touche de pétrole, fleurs d’un autre temps sur un petit confit. La bouche est aérienne, sphérique, délicate sur une très belle structure née du soleil, tout tranquillement sans jamais forcer. Grands amers en finale. Un grand Furstentum 1983… 19/20

Pique-Nique au Domaine Paul BLANCK

Alsace grand cru Furstentum gewurztraminer vendanges tardives 1997 au nez sur les épices, beaucoup d’épices, des notes florales, du safran. Structure frétillante en bouche, élancée avant de beaux amers sur un moelleux parfaitement intégré aujourd’hui. Beaucoup de charme. 17/20

On termine avec un Alsace grand cru Furstentum gewurztraminer sélection de grains nobles 1989 au nez de boite à pharmacie marqué par le botrytis avec ce côté poudreux, abricot. La liqueur et corpulente, puissante, d’une grande force sur une acidité longue et puissante qui ne tremble pas d’un pouce dans l’exercice difficile de l’équilibre. Grande SGN 18,5/20

Pique-Nique au Domaine Paul BLANCK

Comme pour chaque pique-nique, balade dans les vignes, pour faire le tour de l’Altenbourg en longeant le Furstentum pour finir sur une superbe vue sur le Schlossberg.

Merci Philippe pour ta générosité, tes explications et cette superbe ambiance conviviale ou tous le monde se parle et échange de belles idées sur les vins de la région. 

Stéphane

Commenter cet article

Archives

Articles récents